le nom de l'image
Jeune gangster cherche doll féminine


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Jeune gangster cherche doll féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Jeune gangster cherche doll féminine Mer 1 Oct - 9:35

Je n'avais jamais eu à m'intéresser à cette "branche" de notre organisation et très honnêtement, ça m'allait plutôt bien. Superviser la partie drogue et armes m'allait très bien mais d'un coup mon boss m'avait dit que pour les affaires avec nos collaborateurs occidentaux, il était mieux vu d'avoir vu d'avoir une jolie fille à leur présenter. Bien sûr certaines de nos dolls étaient utilisées comme prostituées pour ce genre "d'occasions" mais il en fallait une à mon bras, pour les laisser croire qu'ils savent où taper si jamais ça se passait mal. Pour lui ces personnes n'étaient que des marchandises qu'ils n'hésiterait pas à faire massacrer et violer si ça peut sauver son business, mais bien sûr je ne voyais pas les choses comme ça, peu importe combien de sang j'ai sur les mains. Ces gens n'étaient pas différents de moi au fond, ils sacrifiaient leur vies pour payer leurs dettes ou entretenir le train de vie de leur famille.

Ça faisait 5 bonnes minutes que je regardais dans le vide, depuis que j'avais raccroché le téléphone. Mes yeux glissent vers la photo de Lina sur mon bureau, je souris un peu en la voyant si heureuse avant de me lever. Sans un regard pour le garde à la porte, je sors, renfilant la veste de mon costume. Je descends vers le parking, ayant fait signe que j'irais seul au même garde qui m'avait suivi. J'entre dans ma voiture et roule en direction de Private Blossom. Sérieusement c'est quoi ce nom ? J'ai vu des bordels qui avaient des noms qui en disaient moins sur ce qui se passe à l'intérieur.

Une fois à l'intérieur, j'arrive dans le bureau du directeur et il me fait passer en revue les différentes filles sur son ordinateur. Assez rapidement j'en choisis une demi-douzaine et lui dit d'aller me les chercher. Après tout, c'est un subordonné comme les autres. Il me dit que parmis elles, il n'y en a qu'une qui est libre. Je regarde sa fiche plus attentivement pendant qu'il part la chercher. son visage me dit quelque chose mais c'est lorsque je vois son nom que je réalise. Yoon so Hwa, elle vivait dans notre quartier quand on était petits, sa mère est décédée de ce que j'ai appris. Pauvre fille, se retrouver comme ça obligée de se vendre pour survivre. J'entends la porte s'ouvrir derrière moi et des pas, jusqu'à ce qu'elle s'assieds dans le siège à coté de moi et que le directeur retrouve sa place. J’acquiesce et pose une liasse de billets sur la table, ne regardant pas la somme.

"Très bien. Heureux d'avoir pu faire des affaires avec vous." dit le directeur alors que je me lève et tends ma main à So Hwa pour l'aider bien galamment à se lever aussi. Il fait alors une révérence respectueuse et aboie sur la fille d'aller chercher ses affaires. Il gagne alors un regard désapprobateur de ma part.

"N'oubliez pas qu'à partir de maintenant, c'est à moi qu'elle obéit et je ne crois pas vous avoir donné le droit d'élever le ton.", dis-je alors qu'il devient blanc comme un linge. Décidément pas ma tasse de thé ce mec. Je fais alors signe à So Hwa de faire ce qu'il dit avant de reprendre. "Si vous avez besoin de vous comporter comme un enfoiré pour vous faire respecter, c'est que vous faîtes mal votre boulot. Peut-être que je devrais m'intéresser de près à votre cas. Je suis sûr qu'en fouillant un peu, le patron aurait de quoi vous mettre dehors."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Mer 1 Oct - 21:12

Elle le savait bien que ça ne devrait pas prendre bien longtemps mais malgré tout son coeur s'accéléra lorsque la porte s'ouvrit. Le directeur venait pour elle. Tout d'abord elle ne comprit pas qu'il ne venait pas personnellement pour elle, il ne venait pas pour tenter de profiter d'elle comme l'autre fois. Il venait pour lui apprendre qu'elle avait un potentiel Owner. So Hwa se sentit soulagée à l'idée de ne pas avoir à hurler et tenter de fuir comme l'autre fois, ce n'était pas sûr qu'elle réussisse à lui échapper. Heureusement la fois précédente quelqu'un était venu et cela avait mit fin aux intentions du directeur.. Alors soulagée elle le suivit jusqu'à son bureau ou devait se trouver son Owner, mais plus ils approchaient et plus elle commençait à angoisser. A chacun de ses pas la peur en elle augmentait et c'est comme si cela l'étouffait de plus en plus l'empêchant de bien respirer et même de marcher. Elle avait trop peur, non. Elle s'arrêta trop terrorisée à l'idée de ce qui allait se passer, de ce qui était en train de se passer. On allait la vendre, la vendre. Et elle devrait servir cette personne si elle ne voulait pas mourir, ou pire encore, si elle ne voulait pas que son frère ou sa soeur se retrouvent dans cet endroit. À sa place. Non. Elle devait les protéger. Elle devait obéir et faire tout ce qu'on lui ordonnait... Le directeur se retourna et lui hurla dessus de se hâter. Elle se remit en marche avec un pas pressé et le rejoignit. Lorsque la porte s'ouvrit et qu'il la fit entrer, So Hwa aperçut cet homme de dos. Elle baissa la tête et alla s'installer sur la chaise face au bureau. Si elle le regardait elle aurait envie de fuir. Si au moins cela avait été une femme. Si seulement son Owner avait été une femme... Assise à côté de l'Owner, So Hwa vit la liasse de billets qu'il dépos sur la table, mais n'osa toujours pas regarder son visage.

Très bien. Heureux d'avoir pu faire des affaires avec vous." dit le directeur alors que son Owner se levait et lui tendait la main. Elle leva alors juste assez les yeux pour voir cette main tendue vers elle quand tout à coup le directeur lui aboya dessus lui disant d'aller chercher ses affaires. So Hwa sursauta et sa main se déposa dans celle de son Owner. Elle se leva donc rapidement quand cet homme prit la parole :

"N'oubliez pas qu'à partir de maintenant, c'est à moi qu'elle obéit et je ne crois pas vous avoir donné le droit d'élever le ton."

So Hwa digne enfin lever lez yeux pour les déposer sur le visage de l'inconnu. Et tout à coup elle se sent plus rassurée. Un peu. Et si ce n'était pas un homme ignoble comme l'avaient prévenu les autres Dolls ?
Il lui fit signe de faire ce que le directeur lui avait demandé et alors qu'elle se dirigeait vers la porte pour quitter le bureau, elle l'entendit à nouveau :

"Si vous avez besoin de vous comporter comme un enfoiré pour vous faire respecter, c'est que vous faîtes mal votre boulot. Peut-être que je devrais m'intéresser de près à votre cas. Je suis sûr qu'en fouillant un peu, le patron aurait de quoi vous mettre dehors."

So Hwa referma la porte derrière elle et s'arrêta quelques secondes pour souffler. Elle en avait oublié de respirer. La jeune femme se rendit dans ce qui lui servait de dortoir en attendant un Owner et ramassa les quelques affaires qu'elle avait dans un sac. Elle sortit ensuite et un homme l'accompagna à l'extérieur, la conduisant à la voiture de son Owner.
Un fois arrivée elle ouvrit simplement la portière arrière et s'installa. Son Owner était au volant. Elle leva les yeux et croisa son regard dans le rétroviseur avant de les baisser.

So Hwa n'avait pas grand chose à emporter, mis à part la petite photo de famille qu'ils avaient prise avant que sa mère ne décède. Les bijoux que sa mère lui avait offert, quelques vêtements et le nécessaire à l'hygiène.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 3:29

Une fois qu'elle est revenue, un petit sac d'affaires dans les mains, on l'a dirigé vers ma voiture et fait s'asseoir à l'arrière. J'ai pu observer, la suivant quelques mètres derrière qu'elle n'était pas très à l'aise et même franchement apeurée. J'entre à mon tour dans la voiture et croise son regard dans le rétroviseur alors que je manœuvre pour sortir de la place de parking. Je choisis de briser la glace, tentant tant bien que mal de la rassurer.

"Puisque nous sommes seuls, je vais en profiter pour me présenter, je m'appelle Zhen Rong. J'aimerais pouvoir te dire que tu n'as plus rien à craindre, mais ce n'est pas tellement vrai. Quoi qu'il en soit, ton train de vie va changer, on a l'après-midi pour faire de toi quelqu'un qui pourrait être bien vue à mon bras et apprendre un peu à se connaitre aussi. Mais ne t'inquiètes pas, je ne me conduis absolument pas comme ce que tu as pu voir de la part de mes «collègues»."

Tout en faisant mon monologue, je me dirige vers le centre commercial de luxe le plus proche, me garant au garage sous-terrain qui se trouve en dessous. Il va falloir lui constituer une garde robe si déjà on doit s'afficher ensemble quelques temps. Je sors de la voiture et viens lui ouvrir la porte, en bon gentleman. Je ferme alors la voiture en appuyant sur le bouton de la clé.

"Que veux-tu aller voir en premier ? J'ai une Mastercard platine qu'on peut faire flamber si tu veux." J'espérais qu'un peu d'humour et surtout de voir quelque chose d'autre lui ferait retrouver le sourire. En grandissant c'était vraiment devenu une jolie fille et bien que je ne sache pas exactement comment elle s'est retrouvée dans ce pétrin, à ce moment précis, j'ai très envie de l'aider. Je tente pas de me racheter une conscience, j'ai juste le sentiment que c'est à ma portée et que je peux très bien le faire tout en m'en servant comme c'était d'abord prévu. Je marchais avec elle vers les escaliers, avant que je ne reprenne la parole.

"Il va falloir qu'on mette en place quelques petites choses pas contre. Pour ma sœur et le reste du monde, tu vas être une amie rencontrée en repas d'affaires et pour ceux qui sont dans le même business que moi, tu seras ma petite amie. Je ne te ferais rien faire que tu ne veux pas faire, ne t'inquiètes pas pour ça."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 4:08

Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, l'homme brisa à nouveau le silence. Dans la voiture, on n'entendit plus que lui.

"Puisque nous sommes seuls, je vais en profiter pour me présenter, je m'appelle Zhen Rong. J'aimerais pouvoir te dire que tu n'as plus rien à craindre, mais ce n'est pas tellement vrai. Quoi qu'il en soit, ton train de vie va changer, on a l'après-midi pour faire de toi quelqu'un qui pourrait être bien vue à mon bras et apprendre un peu à se connaitre aussi. Mais ne t'inquiètes pas, je ne me conduis absolument pas comme ce que tu as pu voir de la part de mes «collègues»."

So Hwa eut envie de lui répondre, mais malgré le ton rassurant dans sa voix, elle ne sut ce qu'elle était censée lui répondre.
Disait-il être différent du directeur ? Que voulait-il dire par "different" ? Moins horrible ou d'avantage ? Elle avait envie de croire que c'était la première option.
La voiture roula et Zhen Rong se gara dans le souterrain d'un centre commercial. So Hwa le vit descendre et puis la portière à côté d'elle s'ouvrit. Elle comprit qu'elle devait sortir de la voiture et s'exécuta. Son Owner referma ensuite derrière elle.

"Que veux-tu aller voir en premier ? J'ai une Mastercard platine qu'on peut faire flamber si tu veux."

So Hwa aurait sourit mais son coeur n'y était pas. Allait-il dépenser de l'argent pour elle ? De l'argent qu'elle devrait aussi lui rembourser ? Elle n'était pas sûre d'avoir eu des explications sur cela. Et à combien s'élevaient les dettes de son père ? Combien de temps devrait-elle rester une Doll ? Et surtout, resterait-t-il son Owner jusqu'à la fin ou devrait-elle passer entre les mains de plusieurs hommes jusqu'à être libérée ?

Ils se dirigèrent vers les escaliers quand Zhen Rong reprit une nouvelle fois la parole :

"Il va falloir qu'on mette en place quelques petites choses pas contre. Pour ma sœur et le reste du monde, tu vas être une amie rencontrée en repas d'affaires et pour ceux qui sont dans le même business que moi, tu seras ma petite amie. Je ne te ferais rien faire que tu ne veux pas faire, ne t'inquiètes pas pour ça."

Elle ignorait pourquoi mais plus il parlait et plus elle se sentait rassurée. Cet homme ne semblait pas être aussi cruel qu'elle l'avait imaginé. Aurait-elle eu un coup de chance ou les autres Dolls avaient-ils exagéré ? Peut-être qu'ils lui avaient raconté du baratin..? Ou bien So Hwa avait vraiment eu de la chance.. Elle décida alors de lui répondre, pour qu'il ne perde pas cet air bienveillant qu'il avait depuis qu'elle était entrée dans le bureau du directeur et qu'il l'avait défendu.

"Merci.."

Ce n'était pas un merci pour ses paroles ou bien un merci car il l'emmenait au centre commercial, mais un merci pour sa gentillesse envers elle.

Elle tourna la tête et croisa son regard avant de lui adresser un sourire. Ce n'était pas le plus grand sourire qu'elle eût adressé à quelqu'un, simplement un petit sourire incertain. Malgré la gentillesse dont son Owner faisait preuve envers elle, elle n'était toujours pas à l'aise avec lui et l'idée que cet inconnu l'avait acheté, et qu'elle devrait le servir pendant une longue période indéterminée. Après tout qui est-ce qui pouvait s'habituer à une telle idée en l'espace de quelques minutes ? Personne.

Elle le suivit donc jusqu'aux magasins ne sachant pas répondre à sa questions de "par quoi commencer". En voyant les prix des vêtements derrière les vitrines des boutiques, les yeux de So Hwa s'agrandirent de surprise. Il n'allait quand même pas lui payer quelque chose dans ces magasins ? Rien que le prix d'un haut aurait suffit à So Hwa et sa famille pour se nourrir trois mois durant...!

"Vous allez m'acheter des vêtements..? Dans ces magasins..?"

Beaucoup trop secouée par l'idée de porter des vêtements aussi chers sur elle, So Hwa avait parlé à voix haute sans s'en rendre compte.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 5:30

Quand je termine de parler elle me regarde et ose un petit sourire, elle ne veut sûrement pas le montrer mais j'ai vu du soulagement dans ses yeux. Une fois dans le centre commercial, je la vois scruter les vitrines et quand ses yeux atterrissent sur le prix, j'ai l'impression qu'elle va être malade vu la tête qu'elle fait.

"Vous allez m'acheter des vêtements..? Dans ces magasins..?"
"Ceux-là sont un peu classique c'est vrai, tu préférerais quelque chose de plus jeune je suppose ? Pour ce qui est du prix, ne t'en occupes pas, prends ça comme un cadeau de bienvenue, okay ?", répondis-je avant de continuer à voix basse "À partir d'aujourd'hui tu ne dois plus rien à personne. Il faut juste qu'on s'affiche ensemble quelques temps, pour éviter que des «collaborateurs» ne puissent s'en prendre à ma famille, tu comprends ?"

J'étais vraiment trop gentil avec elle mais il fallait bien que j'arrive à lui faire porter des fringues décentes pour que ça ait l'air crédible. Et si je lui avais expliqué le pourquoi du comment c'est pour qu'elle comprenne que si je le pouvais, je ferais autrement. Souriant de manière à la rassurer, je lui tends mon bras pour qu'elle le prenne et qu'on commence la séance de shopping. Puisqu'elle n'a pas émis de préférence, je l'emmène dans un magasin de vêtements où Lina est habituée à me traîner quand elle a besoin d'un avis extérieur. J'entre en sa compagnie dans le magasin et donne un coup d'oeil rapide avant de reporter mon attention sur elle.

"Tu peux prendre ce que tu veux, fais-toi plaisir. Ne regarde pas les prix, si vraiment tu bloques sur ce genre de détails." Je lui lâche donc le bras et la laisser déambuler dans la partie femme du magasin alors que mon attention a été attiré par une chemise rouge foncée qui se trouve dans les rayons homme. Il n'y pas de raison que je ne puisse pas en profiter pour me faire plaisir aussi. Je remarque aussi en me baladant dans les rayons un chouette jean qui irait bien avec ma chemise et c'est donc tout naturellement qu'il finit sur mon bras.

"Alors tu trouves ton bonheur ?" Je lance une fois que j'ai attrapé la dite chemise à ma taille et rejoins So Hwa, un sourire sur les lèvres. Je regarde alors ce qu'elle a déjà dans les bras et me rend compte qu'au moins je n'ai pas à lui choisir ses vêtements, puisque ce qu'elle a choisi est parfaitement acceptable.

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 6:26

"Ceux-là sont un peu classique c'est vrai, tu préférerais quelque chose de plus jeune je suppose ? Pour ce qui est du prix, ne t'en occupes pas, prends ça comme un cadeau de bienvenue, okay ?"
So Hwa se mordit la lèvre lorsque Zhen Rong continua à voix basse "À partir d'aujourd'hui tu ne dois plus rien à personne. Il faut juste qu'on s'affiche ensemble quelques temps, pour éviter que des «collaborateurs» ne puissent s'en prendre à ma famille, tu comprends ?"

Elle fronça les sourcils de frustration. Quelqu'un voulait s'en prendre à sa famille ? Il avait une famille et voulait la protéger.. Tout comme elle. Alors elle ne pouvait rien refuser. Après tout en quelques sortes il l'aidait aussi et si elle pouvait lui rendre service en jouant son rôle.. Elle n'avait pas d'autre choix, elle pouvait bien faire ça pour lui.
Le jeune homme lui sourit et lui tendit son bras pour qu'elle le prenne, ce qu'elle fit avec un peu d'hésitation. Zhen Rong l'emmena dans un magasin de vêtements et dit :

"Tu peux prendre ce que tu veux, fais-toi plaisir. Ne regarde pas les prix, si vraiment tu bloques sur ce genre de détails."

Sur ce il lui lâcha le bras et se dirigea vers la partie "homme" du magasin. So Hwa resta là un peu perdue puis finit par aller voir les vêtements pour femme. Ne pas regarder les prix ? Elle n'avait jamais osé rêver d'une telle chose. Entrer dans un magasin et prendre n'importe quoi, ce qui lui plairait, sans même un regard pour le prix. Malgré un sentiment de mal être, elle suivit le conseil de son Owner et parcouru les rayons femme en saisissant en chemin les vêtements qui attiraient son attention. Ici et là, un haut, un bas, une robe, une veste..

"Alors tu trouves ton bonheur ?"

So Hwa, se retourna surprise par sa voix alors qu'elle se donnait un malin plaisir à choisir des vêtements. Le jeune gomme l'avait rejoint, un sourire sur les lèvres. Elle se sentit soudain mal à l'aise avec tous ces vêtements dans les mains, ces vêtements si chers. Peut-être qu'elle devrait le laisser choisir ? Après tout c'était son argent.

"Je ne..."

Elle ne put terminer sa phrase car une femme travaillant dans le magasin arriva :

"Vous souhaitez essayer les vêtements, je vais les apporter à la cabine, suivez moi s'il vous plaît."

Elle prit les vêtements que So Hwa tenait et la conduisit jusqu'à la cabine d'essayage. La jeune fille suivit cette femme après un regard vers Zhen Rong.
On la fit entrer dans la cabine et on la conseilla, lui apportant quelques accessoires pour accompagner ses tenues. So Hwa aperçut Zhen Rong à l'extérieur quand la femme du magasin referma la porte de la cabine derrière elle. Se retrouvant seule dans ce petit espace, entre quatre murs, So Hwa se détendit. Elle inspira et expira un grand coup avant de regarder tous ces vêtements disposés autour d'elle. C'était si beau qu'elle n'avait pu s'en empêcher de les prendre, elle n'avait pu résister à la tentation..
La jeune femme se décida enfin à commencer les essayages. Elle enfila une robe courte de couleur rouge et noir avec de la dentelle pour manches, enfila une jupe avec un haut beige à col Claudine, une autre robe, un collier à perles, bleu, blanc, vert, rouge.. Il y en avait de toutes les couleurs et de toutes les sortes.
Et à chaque fois elle sortait pour montrer à la femme du magasin, et.. à Zhen Rong. Finalement on lui apporta une autre robe, superbe, elle se demanda si ce n'était pas le jeune homme qui la lui avait choisi ou juste la femme du magasin.
La robe était splendide, sûrement pour les fêtes et autres événements..? So Hwa l'enfila, un peu émerveillée rien qu'à l'idée de la porter. Mais elle n'arrivait pas à refermer la fermeture éclair dans le dos. Et voyant qu'elle prenait du temps la femme qui la lui avait apporté lui demanda si tout allait bien.

"Euh, oui, oui."

Elle essaya encore d'atteindre la fermeture se tortillant dans tous les sens lorsque la porte de la cabine s'ouvrit. So Hwa qui tournait le dos à la porte s'arrêta soudain alors qu'elle tentait d'atteindre la fermeture en disant :

"Je n'ai pas terminé, attendez."
"Je vais vous aider."

Elle entendit les pas de la femme qui entrait dans la cabine et on lui remonta sa fermeture éclair. So Hwa sourit prête à sortir.

"Merci !"

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 11:49

À peine elle ouvre la bouche que la parfaite vendeuse qui s'ennuie et qui est poussée par ses patrons à harceler tous les clients qui passent la porte arrive et attrape les vêtements que So Hwa porte avant de partir vers les cabines en nous disant de la suivre. Ce genre de personne a le don de me sortir par les trous de nez. Mais comme So Hwa la suit je fais de même, souriant comme pour acquiescer lorsqu'elle m'interroge du regard.

Comme je le fais quand Lina m'emmène ici-me traîne serait plus juste-, je m'assieds sur le fauteuil qui fait face aux cabines. Après moults essayages de tenues toutes aussi ravissantes les unes que les autres, je décide de me lever et demande à l'une des vendeuses de me montrer les tenues de soirées. Elle m'emmène donc voir les robes. Une robe me tape dans l'oeil immédiatement, c'était une robe bustier dans les tons roses pastels en une matière fluide avec un bustier ornés de pierres qui étaient fendu le long de la jambe droite. Parfait. Je fais signe à la vendeuse de l'emmener à So Hwa et retourne sur mon fauteuil, sans le moindre mot.

Alors qu'on lui présente la robe, je vois son visage s'illuminer, visiblement elle lui plait. Alors qu'elle l'enfile, la même vendeuse un peu casse pied lui demande si tout va bien avant d'ouvrir le rideau, découvrant la pauvre So Hwa qui se débat avec la fermeture. Respectueusement, je détourne le regard, ne voulant violer en aucun cas l'intimité de la jeune fille, contrairement à une vendeuse un peu trop pressée.

Mais revenons à la robe, elle épouse parfaitement ses courbes et mets en valeur ses atouts sans être vulgaire. Je souris alors à So Hwa une nouvelle fois avant de me lever. Je pense qu'on en a fini pour ce magasin. Je regarde donc les vendeuses et leur annonce qu'on prend le tout, ce qui fait naître un sourire sur le visage de la plus âgée qui doit sûrement être la gérante, avant de me tourner vers So Hwa.

"Retourne te changer pendant ce temps je vais payer." Dis-je à celle que je gâte avant de partir en caisse avec la supposée gérante. Je paie donc ce que je dois, me retrouvant avec un énorme sac de vêtements dans les bras. Quand So Hwa revient de la cabine, je prends le sac avec les autres vêtements et celui contenant la boite de la robe avant de remercier les vendeuses et de sortir, faisant signe une fois de plus à So Hwa de me suivre. Lorsqu'on arrive à l'extérieur, je m'arrête, sors une liasse de billets et la donne à So Hwa.

"Tu vois ce magasin là-bas avec l'enseigne rouge ? C'est un magasin de lingerie, étant donné que je pense qu'il est mieux que je te laisse t'occuper de ça seule. Et ce serait déplacé d'aider une fille que je connais à peine à acheter ses sous-vêtements donc moi je vais aller ranger déjà ça dans la voiture. Encore une fois, tu peux dépenser ce que tu veux, ne te limite pas. Je t'attendrais devant une fois que j'ai fini de ranger ça."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Jeu 2 Oct - 23:06

Lorsqu'elle se présente avec la magnifique robe, Zhen Rong lui sourit. Enfin annonce à la vendeuse qu'il va payer.

"Retourne te changer pendant ce temps je vais payer."

So Hwa hoche la tête et retourne dans la cabine d'essayage pour retirer la robe qu'une autre vendeuse vient récupérer. Elle enfile ses vêtements et sort découvrant son Owner avec de gros sacs. Il a tout acheté ? So Hwa n'en revient pas. Alors il est si riche que ça..? Elle est certaine qu'avec tout l'argent de ces vêtements, elle aurait pu survivre quelques années avec sa famille. Elle secoue la tête et suit Zhen Rong hors de la boutique. Elle devrait arrêter de s'imaginer avec l'argent que cet homme dépense pour elle car quand ils sortent du magasin elle comprend que ce n'est que le début. Si à chaque fois elle s'étonnent de l'argent qu'il dépense, elle n'aura pas fini de s'étonner aujourd'hui.

Un fois hors du magasin, son Owner s'arrête et lui tend une liasse de billets que So Hwa prend automatiquement avant de comprendre ce que c'est.

u vois ce magasin là-bas avec l'enseigne rouge ? C'est un magasin de lingerie, étant donné que je pense qu'il est mieux que je te laisse t'occuper de ça seule. Et ce serait déplacé d'aider une fille que je connais à peine à acheter ses sous-vêtements donc moi je vais aller ranger déjà ça dans la voiture. Encore une fois, tu peux dépenser ce que tu veux, ne te limite pas. Je t'attendrais devant une fois que j'ai fini de ranger ça."

Elle regarde les billets qu'il lui a donné. Puis hoche la tête avant de se diriger vers le magasin qu'il lui a indiqué. Cet argent. Elle pourrait s'enfuir là maintenant et récupérer son frère et sa soeur. Cet argent leur serait suffisant pour... Non. Jamais So Hwa n'aurait le courage de s'enfuir. Elle n'est pas assez forte pour devenir une bête traquée et risquer de mettre en danger sa soeur et son frère. Elle n'oserait même pas voler cet argent de toute façon. C'est mal de voler. Sa mère ne l'a pas éduqué ainsi. Il ne faut pas emprunter les chemins les plus faciles pour obtenir ce que l'on désire. Si So Hwa veut un jour vivre paisiblement avec son frère et sa soeur, si elle veut avoir une vie tranquille, elle doit continuer sur le chemin difficile. Comme le disait sa mère.

"Parfois tu seras emmené à faire des choix, l'un te mènera sur un chemin facile mais peut être pas le meilleur. Peut-être que tu éprouveras l'envie de suivre ce chemin bien plus simple et sans obstacles mais tu ne saurais jamais si à un tournant tu tombes sur un obstacle imprévu. Le meilleur choix est celui le plus difficile, le chemin le plus sinueux, celui ou il y aura des obstacles, car tu sauras qu'il y en a et tu apprendras à les surmonter, et tu ne seras pas surprise par celui qui se trouvera au tournant..."

Une larme coule sur la joue de So Hwa, larme qu'elle se hâte d'essuyer.
So Hwa entre dans le magasin où une vendeuse vient l'accueillir avec un large sourire, à cause de la liasse de billet certainement.
La vendeuse lui propose son aide, lui demandant des informations quant à la taille de son bonnet etc. Elle lance un regard approbateur a la poitrine de la jeune femme lorsque celle ci lui répond. La vendeuse va alors lui chercher quelques ensembles "sexy". So Hwa ignore si elle doit prendre du "sexy" ou du "very sexy". Doit-elle demander à Zhen Rong? Non ! De toute maniere elle serait la seule à voir ces sous vêtements... Non? Soudain elle se sentit effrayée à cette pensée et un noeud apparut dans son ventre. En effet les autres Dolls en avaient parlé, mais.. Zhen Rong ne lui avait-il pas dit qu'il ne la forcerait pas a faire ce qu'elle ne souhaitait pas? Pouvait-elle se fier à ses mots? Elle aimerait bien. Alors elle essaya ce que l'on lui apportait. Quelle fille n'avait pas rêvé d'entrer dans un centre commercial tel que celui-ci et entendre qu'elle pouvait prendre tout ce qu'elle souhaitait ? So Hwa ne réussit pas à s'empêcher de s'émerveiller devant cette lingerie de luxe. Elle se demanda ce qu'elle devait prendre, un seul ensemble ou plusieurs ? Mais au vu de tous les vêtements que Zhen Rong lui avait acheté, ce n'était pas un seul ensemble qu'elle devait acheté. Sinon il ne lui aurait pas donné autant d'argent. Elle avait beaucoup de mal à choisir alors laissa la vendeuse le faire à sa place. Elle prit finalement quelques ensembles très jolis et quelques autres plus sexy. Elle paya et sortit du magasin. Mais Zhen Rong n'était pas devant comme il le lui avait dit. Elle eut peur qu'il ne l'ait laissé là mais en l'apercevant soupira de soulagement. Il arrivait. Elle se demanda si cela lui avait prit autant de temps pour ranger ces sacs. Peut-être qu'il avait fait autre chose après ? La jeune femme lui rendit de suite l'argent qu'il lui restait, se sentant mal à l'aise avec autant de billets dans les mains. Ensuite ce fut le tour du magasin de chaussure, et So Hwa laissa Zhen Rong choisir à sa place car elle etait fatiguée à cause de tous ces essayages. Tout était beau de toute façon, et le choix trop difficile. Ce fut le tour des sacs a mains alors, et puis les bijoux, le maquillage. Il y avait tant de sacs qu'à chaque fois ils devaient se rendre a la voiture pour les y déposer. Le coffre de la voiture se replissait rapidement si bien qu'a la fin les derniers sacs, ils durent les mettre sur les sièges arrières de la voiture. Et quand ils eurent terminé, ils remontèrent dans la voiture, So Hwa complètement épuisée. Affamée aussi. Ces derniers jours, depuis qu'elle était à Private Blossom elle ne mangeait que très peu. Non parce qu'on ne les nourrissait pas assez ou qu'on lui avait interdit de manger beaucoup mais parce qu'elle avait perdu l'appétit. L'endroit l'effrayait, elle n'avait pas réussi a avaler grand chose depuis ces quelques jours, a cause de la peur de ce qui l'attendait, du choc, et du désespoir. Ce matin c'était pareil, elle avait simplement pris une bouchée d'une tartine et deux gorgées d'eau. Et depuis elle n'avait rien avalé alors faire les magasins l'avait épuisé et affamé. C'est pourquoi lorsque So Hwa pensa à la nourriture, son ventre se mit a gargouiller. Elle ouvrit grand les yeux, et se tourna vers Zhen Rong avec un sourire embarrassé.

"Pardon..."

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 3 Oct - 0:46

Je descends dans le parking et charge les sacs dans le coffre de ma voiture alors que mon téléphone sonne dans ma poche. Je décroche pour tomber sur mon boss qui me traîte d'inconscient de me balader sans garde du corps. Je lui explique donc ce que j'ai fait depuis son autre coup de fil plus tôt dans la journée et que je préfère que la fille se sente impliquée dans son rôle qu'elle ne fasse une bien mauvaise actrice et que j'investissais donc pour qu'elle fasse son boulot correctement. Une fois ceci réglé, je remontais dans le centre commercial pour seulement trouver une So Hwa un peu apeurée de ne m'avoir pas vu en sortant de la boutique. Je m'excuse donc en lui expliquant qu'on m'a appelé et que c'était un appel important.

Nous continuons donc le shopping, jusqu'à remplir totalement ma voiture de sacs de vêtements, sacs à main et autres chaussures. C'est alors que l'estomac de ma compagne virtuelle se met à se faire entendre. Elle s'excuse avec un petit sourire gêné, franchement adorable. Je ris un peu et lui tend ma main.

"Viens on va aller manger avant qu'un monstre ne sorte de ton ventre."

Nous descendons une énième fois dans le parking et remontons à bord de la voiture, elle s'assied donc à côté de moi cette fois. Je profite d'être à nouveau réellement seul avec elle pour lui sourire.

"Je vais t'expliquer un peu mieux ce que je t'ai dit tout à l'heure. Dans deux mois, je suis censé passer un accord avec une famille de la mafia occidentale et c'est donc pour ça que je dois les leurrer et leur faire croire qu'on est ensemble. Parce qu'il y a des espions qui viendront voir comment on vit et trouver la faille pour nous faire chanter si il faut. Il ne t'arrivera rien si l'accord se passe comme prévu, c'est juste que sinon c'est ma sœur qu'ils prendront pour ça et je peux pas laisser ça arriver. Tu comprends ?"

Je démarre alors la voiture et réfléchis un peu avant de reprendre "Il n'y a que quelques personnes qui savent que tu es une doll, c'est pour ça qu'il fallait une garde-robe complète, parce qu'on va devoir faire semblant pendant quelque temps, pas juste quelques jours."

Une fois hors du parking je me dirige vers chez moi, pensant que tu dois être fatiguée par tout ce shopping. Durant le trajet je reste silencieux, me concentrant sur la route. Je me gare ensuite dans le parking de mon immeuble et fais signe au garde qui  est  à l'ascenseur de venir prendre ce qui est dans le coffre pour le monter avant que je vienne ouvrir la porte de So Hwa. Je lui souris et lui tend une fois de plus ma main pour l'aider à sortir de la voiture. On monte alors vers mon appartement, les mains chargées de sacs. Lorsqu'on arrive en haut, j'ouvre la porte, entre et enlève mes chaussures avant d'emmener les sacs dans ma chambre, là où le garde a posé les autres. Je reporte alors mon attention sur So Hwa, qui a l'air un peu perdue.

"Bienvenue chez moi, ce sera aussi chez toi pendant ces quelques temps. Je vais faire à manger, tu veux quelque chose en particulier ?"

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 3 Oct - 5:18


En entendant cela, Zhen Rong rit doucement et lui tend la main :

"Viens on va aller manger avant qu'un monstre ne sorte de ton ventre."

Cette fois ci elle ne peut s'empêcher de sourire, un large sourire, retenant un rire elle lui prend la main et le suit.
Ils descendent au parking et montent à bord de la voiture. Comme les sièges arrières sont pris par les sacs, So Hwa s'installe à côté de Zhen Rong sur le siège passager. Il se tourne alors vers elle pour lui sourire et prend la parole :

"Je vais t'expliquer un peu mieux ce que je t'ai dit tout à l'heure. Dans deux mois, je suis censé passer un accord avec une famille de la mafia occidentale et c'est donc pour ça que je dois les leurrer et leur faire croire qu'on est ensemble. Parce qu'il y a des espions qui viendront voir comment on vit et trouver la faille pour nous faire chanter si il faut. Il ne t'arrivera rien si l'accord se passe comme prévu, c'est juste que sinon c'est ma sœur qu'ils prendront pour ça et je peux pas laisser ça arriver. Tu comprends ?"

So Hwa qui l'avait écouté sans dire mot fronce les sourcils se sentant paniquer. Ils vont.. Zhen Rong est donc bien un membre de la mafia. Et il va l'entraîner là dedans. Il va l'emmener à cette rencontre, ou qui sait, elle risque de mourir...?
So Hwa regard par la vitre, droit devant elle, tandis qu'ils sortent du parking, et son Owner reprend la parole :

"Il n'y a que quelques personnes qui savent que tu es une doll, c'est pour ça qu'il fallait une garde-robe complète, parce qu'on va devoir faire semblant pendant quelque temps, pas juste quelques jours."

So Hwa ne répond pas, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle devrait répondre à cela. Il va leur faire croire qu'elle est sa copine, et si quelque chose va de travers, pour que... Si quelque chose va de travers... Pour qu'ils s'en prennent à elle et non à sa soeur.
Le trajet se passe dans le silence, Zhen Rong ne lui dit pas d'autre choses, et So Hwa reste plongée dans ses pensées, se demandant ce qu'il adviendra d'elle. Et si quelque chose allait de travers ? Si à partir d'aujourd'hui elle se retrouvait constamment confrontée au danger ? Et si ce n'était pas simplement un contrat pour se vendre qu'elle avait signé ? Et si c'était son arrêt de mort qu'elle avait signé ?
La voiture se gara devant un immeuble et l'homme sortit pour venir lui ouvrir la portière. Ce n'est seulement qu'à ce moment là que So Hwa réalisa qu'ils étaient arrivés. Zhen Rong lui tend la main avec un sourire. Est-ce un sourire bienveillant ? Un sourire hypocrite ? Un sourire sincère ou seulement de la comédie ? Elle lui prend la main et sort de la voiture puis récupère quelques sacs pour les monter. Il y a aussi un homme, en noir qui sans mots, vient monter les sacs.

So Hwa suit son Owner jusqu'en haut, et quand ils arrivent ce dernier ouvre la porte, retirer ses chaussures et se dirige vers une chambre pour y déposer les sacs. So Hwa le suit, retirant elle aussi ses chaussures, et va déposer les sacs au même endroit. Elle regarde alors le lieu où elle se trouve. Ce n'est pas un simple appartement. On y voit bien que cet homme est riche. L'appartement est incroyablement beau. Elle aurait tout donné pour y vivre. Façon de parler car elle avait justement tout donné à cet homme. Les droits sur elle. Elle était une vulgaire poupée vendue par son père et achetée par cet homme qui s'avéraient être un mafieux...

"Bienvenue chez moi, ce sera aussi chez toi pendant ces quelques temps. Je vais faire à manger, tu veux quelque chose en particulier ?"

So Hwa secoue la tête et le suit jusqu'à la cuisine, regardant autour d'elle avec fascination. Au moins, pendant ces quelques temps elle pourrait profiter d'une magnifique garde robe, et d'un superbe lieu de vie. Elle était née en moins que rien, et elle mourrait en princesse...

La jeune femme observe son Owner qui se lave les mains avant de se mettre à cuisiner, elle a le ventre qui gargouille à cause de toute cette nourriture mais n'ose toucher à rien. Elle s'assoit simplement sur une chaise en auteur, devant le plan de travail et regarde Zhen Rang cuisiner. Et puis elle réalise que ce n'est pas ainsi que cela devrait se passer. Cet homme est-il en train de cuisiner pour elle ? Cet homme riche est en train de cuisiner pour une fille insignifiante qu'il a acheté...

"Ce n'est pas.. à moi de faire ça ? La cuisine, le ménage..."

Parfois elle oublie qui il est, et qui elle est. Mais ensuite elle s'en rappelle. Et le monde en couleurs devient un monde en noir et gris... Et puis elle oublie à nouveau, et ainsi de suite. Mais elle ne doit pas l'oublier. Elle est ici car il a payé pour cela. Il l'a payé, pour l'utiliser et a acheté tous les droits sur elle. Moraux, physiques. Elle lui appartient corps et âme, et il peut faire ce qui bon lui semble avec elle. Ce n'est pas un ami, c'est son maître. Son Owner, et elle est sa Doll. Il n'y a pas de mots plus exactes pour définir la chose.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 3 Oct - 8:59

Je me lave les mains une fois dans la cuisine et commence à préparer un plat simple. Je donne un regard à So Hwa et souris un peu. Elle a l'air hypnotisée par ce que je fais. Je continue donc de couper mes légumes et ma viande, mettant aussi de l'eau à bouillir pour mes nouilles.

"Ce n'est pas.. à moi de faire ça ? La cuisine, le ménage..."
"Absolument pas, tu n'es pas une esclave. Après si tu veux donner un coup de main, bien entendu. Tout ce que je te demande c'est de faire semblant d'être ma copine. Et puis une fois que ce sera passé, tu pourras reprendre ta vie comme si de rien était."

Je mets à cuire les légumes que j'ai coupé avec la viande alors que je fais cuire les nouilles dans l'eau. Mon regard se reporte sur Sohwa alors et attrape un morceau de viande entre deux baguettes pour lui tendre après avoir soufflé dessus pour le refroidir. Elle mange donc le morceau de viande puis je fais la même chose pour goûter moi aussi. La viandé étant cuite et les légumes dorés à point, je les enlève du feu avant de sortir les nouilles de l'eau et les verse dans la poêle pour les faire dorer avec les autres ingrédients, faisant tout sauter avant de sortir la vaisselle et mets la table.

"C'est prêt, à table."

Je tire la chaise de la table de la cuisine et fais signe à So Hwa de s'asseoir avant de prendre place face à elle. Je lui souhaite bon appétit et me mets à manger, souriant en remarquant que mon plat est réussi puis relève les yeux, voyant So Hwa manger avec appétit. Ca me fait plaisir de la voir ainsi, depuis que je l'ai sorti de ce trou à rat, elle semble vraiment reprendre des couleurs. C'est presque vexant qu'elle pense que je vais l'utiliser autrement que ce que j'en ai besoin ou même que je veux abuser d'elle. Je l'ai vu, elle a beau se montrer touchée par mes marques de gentillesse mais dans ses yeux, on voit qu'elle ne sait pas si elle peut se permettre de me faire confiance ou non.

"Parle moi de toi un peu. Qu'est-ce qui t'as conduit à être doll ? Je pense bien que ce n'est pas par choix mais c'est mieux de savoir ce genre de choses, surtout si on doit mentir dessus par la suite. Et puis je te raconterais certains trucs sur moi aussi, comme ça on sera beaucoup plus crédibles."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 3 Oct - 10:20

"Absolument pas, tu n'es pas une esclave. Après si tu veux donner un coup de main, bien entendu. Tout ce que je te demande c'est de faire semblant d'être ma copine. Et puis une fois que ce sera passé, tu pourras reprendre ta vie comme si de rien était."

Elle n'est pas son esclave donc. So Hwa lève les yeux vers lui et le regarde s'agiter dans la cuisine. Il prépare de la viande avec des nouilles. Le ventre de la jeune femme gargouille encore, et comme s'il l'avait entendu, Zhen Rong prend un morceau de viande avec les baguettes et le tend vers elle. Elle oublie toute politesse et saisit le morceau entre les lèvres avant de l'avaler avec un petit sourire satisfait. C'est vraiment délicieux ! Elle est fascinée. Il est vraiment bon en cuisine, et puis la viande de boeuf c'est ce que So Hwa préfère !

Elle le regarde. Cet homme, elle a envie de lui faire confiance, de croire en ses mots, et elle le croit, petit à petit les doutes en elle se dissipent mais malgré cela, il y a un autre sentiment qui perdure. Son mal être. Il lui dit de jouer son rôle, très bien mais que doit-elle faire quand il n'y a pas de rôle à jouer ? Par exemple là, alors qu'ils sont chez lui ? Elle ne sait pas comment elle est sensée se comporter et bien sûr le fait de devoir tout à coup vivre avec un homme qu'elle ne connait pas, ce n'est pas quelque chose que l'on peut accepter aussi facilement. Surtout que les deux seuls hommes avec lesquels So Hwa a un jour vécu étaient son petit frère et son père. Et elle n'avait jamais eu le temps d'avoir une vie amoureuse à cause de tous ses problèmes familiaux et tous les événements qui s'enchaînaient les uns après les autres dans sa vie. Comme le décès de sa mère, son père qui a perdu le travail, elle qui a dû travailler et étudier en même temps, elle qui a dû s'occuper de sa famille, qui a dû subir la violence de son père, protéger sa soeur et son frère, les élever, les nourrir, les vêtir, les emmener à l'école, travailler, gagner de l'argent, abandonner ses études, devenir une doll... Comment pouvait-elle se permettre d'avoir une quelconque relation avec une vie pareille ? Et puis qui voudrait d'une fille comme elle ? Avec autant de problèmes, jamais disponible, toujours préoccupée par quelque chose.. Mais maintenant tout était terminé. Tous ses soucis. On l'avait arraché à sa vie, et elle ne la retrouverait peut-être jamais. Avec un sentiment de culpabilité, So Hwa réalisa qu'elle était un peu soulagée, apaisée. L'idée qu'elle n'avait plus à s'inquiéter de rien.. Comme si on lui retirait un poids des épaules. Mais la minute suivante, elle comprit que c'était faux. À présent elle s'inquiéterait d'avantage encore. Son frère, sa sœur... Ils étaient livrés à eux mêmes avec un père incompétent. Violent. Insouciant. Elle devait trouver un moyen de les revoir. De s'assurer qu'ils allaient bien. Elle devait se sacrifier pour leur bien. Faire ce que son Owner lui demandait et remercier dieu de ne pas lui avoir envoyé un homme horrible à la place de Zhen Rong.

"C'est prêt, à table."

Perdue dans ses pensées, So Hwa n'avait pas remarqué qu'il avait déjà tout terminé. Il tire une chaise et lui fait signe de s'asseoir, ce qu'elle fait. Puis il s'installe devant elle avant de lui souhaiter bon appétit. Elle répond et s'attaque de suite à son plat, savourant la viande avec les nouilles. C'est tellement délicieux qu'elle ne peut s'empêcher de sourire en dégustant ce plat incroyable préparé par son Owner. Depuis le temps que personne n'avait cuisiné pour elle !

"Parle moi de toi un peu. Qu'est-ce qui t'as conduit à être doll ? Je pense bien que ce n'est pas par choix mais c'est mieux de savoir ce genre de choses, surtout si on doit mentir dessus par la suite. Et puis je te raconterais certains trucs sur moi aussi, comme ça on sera beaucoup plus crédibles."

Alors qu'elle prenait une énième bouchée, So Hwa s'arrête en plein geste, et croise le regard de Zhen Rong. Son large sourit laisse place à un sourire sans joie tandis qu'elle repose ses baguettes à côté de son assiette. Elle ne veut pas en parler, elle ne veut surtout pas y repenser, mais elle n'a pas le choix. Elle doit le lui dire car il veut le savoir.

"Mon père.. Il s'est endetté et a proposé qu'on m'emmène pour payer ses dettes. Il a eu trop peur lorsque ces hommes ont débarqué à la maison. Peur pour lui. Peur qu'ils ne lui fassent quelque chose..."

So Hwa, son sourire sans joie toujous collé aux lèvres baisse les yeux sur son plat et le regard sans plus vraiment d'appétit. Et elle reprend, comme si quelque chose la poussait à parler, à lui en dire d'avantage. Son silence sûrement. Son silence la pousse à continuer.

"Depuis que ma mère n'est plus là, il est devenu dépressif, il boit sans cesse, fréquente les bars et casinos, parce qu'il a perdu son travail et tente de gagner au casino un peu d'argent. Ça nous a ruiné, et il a emprunté. Je ne savais pas qu'il en empruntait. Parfois il ne rentrait pas durant plusieurs jours. Je devais m'occuper de ma petite soeur, laissé mon frère continuer l'école, j'ai arrêté les études et trouvé quelques travaux pour gagner de l'argent. Je voulais qu'ils aient une vie normale, qu'ils ne manquent de rien comme avant. J'ai tout fait pour.. Mais ils ont débarqué... Et ils ont demandé l'argent. Papa a dit qu'il n'avait rien. Et quand ils ont tenté de l'emmener il leur a proposé sa fille à la place. Il m'a proposé moi. J'étais dans la pièce d'à côté, cachée derrière la porte avec ma soeur. Il est venu et m'a traîné jusqu'à eux. Il leur a dit "Tenez, faites en ce que vous voulez et laissez moi tranquille. Elle vous rapportera beaucoup plus que ce que je peux vous offrir." Et ils n'ont pas posé plus de questions. Ils m'ont simplement entraîné avec eux, je me suis débattue mais ma petite soeur est arrivée en courant. Ils m'ont menacé de la prendre à place. Alors je les ai suivi sans rien dire..."

So Hwa se retenait de pleurer mais une larme coula le long de sa joue malgré elle. Raconter tout cela lui faisait mal. La froideur de son père qui autrefois l'avait tant aimé... Cet homme méconnaissable qu'il était devenu lui faisait mal au coeur. Son amour l'avait détruit... D'autres larmes coulèrent sur ses joues et elle se mit à rire avec un air embarrassé, essuyant ses joues avec empressement tandis que les larmes continuaient de couler.

"Pardon je.. Je ne sais pas ce qui m'arrive.. Ça ne veut pas cesser."

Elle rit encore, mais c'était un rire qui ressemblait d'avantage à un sanglot. Et lorsqu'elle croisa le regard de Zhen Rong, ce fut comme un détonateur, elle se mit à pleurer et se leva tout à coup pour courir dans la salle de bain qu'elle avait aperçu plus tôt. Elle s'y enferma et fit couler l'eau avant de s'asseoir sur le sol, recroquevillée sur elle même. Elle essayait d'être forte mais elle ne l'était pas. Pourquoi pleurait-elle ainsi ? Ce n'était pas simplement à cause de ce souvenir. Non. Elle pleurait car elle était stressée et anxieuse depuis ce jour là. Elle pleurait à cause de tout ce qui était arrivé depuis la mort de sa mère. Elle pleurait car sa mère lui manquait. Et à cause de tout ces moments difficiles qu'elle avait vécu sans verser une larme. Pleurait à cause de son père qui était devenu ainsi. À cause de sa soeur et son frère qui lui manquaient. À cause de ce jour où on l'avait emmené. À cause de ces journées à Private Blossom. À cause de la douleur de son tatouage sous la nuque qui la brûlait encore. À cause du directeur qui à plusieurs reprises avait tenté d'abuser d'elle. Cet homme qui avait été si mauvais avec elle. À cause de sa vie qui avait tout à coup changé. À cause de la peur de ce nouvel avenir, de toutes ces choses nouvelles. À cause de la vie qu'elle devrait mener à partir de maintenant, servant de bouclier pour la soeur de son Owner. Et à cause de Zhen Rang, cet homme qui était si bon envers elle dans ce monde hostile. Cette source de chaleur dans ce monde froid, dans ce monde de glace. Cette gentillesse dont il faisait preuve depuis leur rencontre, ça l'avait boulversé. Elle n'avait pas l'habitude de voir quelqu'un se préoccuper ainsi d'elle, de la rassurer et lui sourire. Et elle n'était pas habituée à la compagnie d'un homme.

Le bruit de l'eau masquait tout. Ses sanglots ne s'entendaient pas. Et elle pleura un moment avant de se dire que la facture pour l'eau allait exploser et elle serait encore plus endettée. Elle se rinça alors le visage, l'essuya et sortit.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 3 Oct - 11:27

Alors que mon interlocutrice s'est lancée dans un monologue, je revois la souffrance apparaître sur ses traits et me dis que peut-être j'aurais dû attendre qu'elle m'en parle d'elle-même. Et quand je vois son visage s'embuer de larmes, j'ai terriblement envie de la prendre dans mes bras pour la consoler, les jolies filles qui pleurent ça me vrille toujours un peu les tripes. À l'entendre, son histoire et la mienne ne sont pas si éloignées que ça, j'ai juste eu plus de chance qu'elle on va dire. Elle me regarde puis fond en larmes avant de se précipiter vers la salle de bain, ouvrant vraisemblablement l'eau pour couvrir les sanglots que je devine. Je vais à la porte de la salle de bain et toque, j'ai légèrement peur qu'elle fasse une bêtise.

"Tu vas bien ? Je suis désolé je n'aurais pas du te demander ça."

Elle sort alors de la salle de bain, regardant le sol pour cacher ses yeux rougis et je l'arrête, lui souris tristement, un éclat compatissant dans mes yeux et prends sa main, l'entraînant avec moi vers la cuisine et retourne ensuite m'asseoir à table. Elle doit sûrement ne plus avoir faim, mais il n'empêche qu'elle doit manger.

"Tu devrais manger, tu vas te sentir mal sinon, même si je me doute que ce n'est pas ce que tu as envie de faire maintenant. J'en profiterais pour te raconter ce qui m'est arrivé."

Je lui fais signe de s'asseoir aussi et nous sers à tous les deux un verre de vin rouge. J'en bois une gorgée, pour le courage, puis entame un monologue qui me sera aussi douloureux que celui qu'elle vient de faire, je le sais. Je suis juste meilleur quand il s'agit de cacher mes émotions, sans compter que mes blessures ont eu le temps de cicatriser un peu.

"Quand j'étais petit je vivais avec mes deux parents et ma sœur, tout ce passait bien. Mais un jour on est rentré de l'école avec ma mère et on a vu au moins une cinquantaine de policiers devant chez nous, le gros de l'action, lui était passé. La seule image que j'ai encore de ce moment c'est le brancard avec le sac mortuaire dans lequel mon père avait été mis est passé devant nous et comment j'ai tout fait pour que ma sœur n'en voit rien. Pour moi, c'était le papa parfait, il s'occupait bien de nous etc. Mais quelques semaines plus tard j'ai compris pourquoi il y avait toujours eu un homme qui accompagnait mon père partout. Un de ses "amis" du bureau est venu chez moi pour parler à ma mère, tard le soir. Attiré par le bruit qui pour une fois n'était pas ma mère qui pleurait, je me suis approché et j'ai entendu ce qu'il disait. Il disait à ma mère qu'il fallait que mon père meure pour qu'il puisse continuer son business. Après avoir donné l'équivalent d'un mois de revenu de mon père à ma mère, il était parti avant que j'ai le temps de me recoucher. Ce soir là ma mère m'a fait promettre de ne jamais dire à personne ce que je venais de voir, surtout pas ma sœur, elle était trop petite et brisée par la mort de son papa pour savoir quel genre d'homme il était vraiment ni pourquoi il avait fini comme ça."  

Je regarde alors mon verre de vin et soupire, je vais avoir besoin de plus de vin pour finir mon histoire. Je remplis le verre et en bois le trois quart d'un coup, c'est une mauvaise habitude mais je sais où m'arrêter pour ne pas fini dans les excès.

"Ensuite on a tout perdu et ma mère a commencé à travailler comme une folle, cumulant des tas de jobs, ingrats pour la plupart, me laissant seul avec ma sœur bien souvent le soir. Je m'en suis occupé du mieux possible, la couvant sûrement trop. Et puis quand j'allais rentrer au lycée, ma mère est tombée malade et elle n'a plus pu travailler, donc j'ai dû trouver une manière de faire autant d'argent qu'un adulte et vite. Après avoir tout essayé, j'ai fini par aller voir l'ancien "ami" de mon père pour qu'il me donne du travail. C'est comme ça que je suis entré dans cette "branche". Crois-moi je préférerais être blanc comme neige mais à l'époque je n'avais pas le choix. J'ai vite évolué dans l'organisation et aujourd'hui je suis l'un des 10 plus importants de l'organisation. Toutefois, sous aucun prétexte, aucun, j'insiste bien là dessus, ma sœur ne doit le savoir."

J'avale donc le contenu de mon verre rapidement et passe une main sur mon visage avant de soupirer. Je ne m'étais pas trompé, c'était toujours douloureux de parler de ça et ça le sera surement toujours. Je me remets à manger, me forçant un peu c'est vrai, mais je ne suis pas immunisé contre le manque de sucre si jamais je ne mange pas.

"Parlons d'autre chose, veux-tu ? Je suppose que tu dois avoir tout un tas de question à me poser par rapport à comment va se passer le temps que tu seras ici."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Sam 4 Oct - 8:46

Lorsqu'elle sortit, il était là devant la porte et posa sur elle un regard compatissant avant de lui prendre la main et l'entraîner vers la table. So Hwa le regarde alors qu'il se rassoit.

"Tu devrais manger, tu vas te sentir mal sinon, même si je me doute que ce n'est pas ce que tu as envie de faire maintenant. J'en profiterais pour te raconter ce qui m'est arrivé."

Il lui fait signe de s'asseoir aussi et leur sert du vin alors qu'elle reprend sa place. Il en boit une gorgée

"Quand j'étais petit je vivais avec mes deux parents et ma sœur, tout ce passait bien. Mais un jour on est rentré de l'école avec ma mère et on a vu au moins une cinquantaine de policiers devant chez nous, le gros de l'action, lui était passé. La seule image que j'ai encore de ce moment c'est le brancard avec le sac mortuaire dans lequel mon père avait été mis est passé devant nous et comment j'ai tout fait pour que ma sœur n'en voit rien. Pour moi, c'était le papa parfait, il s'occupait bien de nous etc. Mais quelques semaines plus tard j'ai compris pourquoi il y avait toujours eu un homme qui accompagnait mon père partout. Un de ses "amis" du bureau est venu chez moi pour parler à ma mère, tard le soir. Attiré par le bruit qui pour une fois n'était pas ma mère qui pleurait, je me suis approché et j'ai entendu ce qu'il disait. Il disait à ma mère qu'il fallait que mon père meure pour qu'il puisse continuer son business. Après avoir donné l'équivalent d'un mois de revenu de mon père à ma mère, il était parti avant que j'ai le temps de me recoucher. Ce soir là ma mère m'a fait promettre de ne jamais dire à personne ce que je venais de voir, surtout pas ma sœur, elle était trop petite et brisée par la mort de son papa pour savoir quel genre d'homme il était vraiment ni pourquoi il avait fini comme ça."

So Hwa fronça les sourcils, troublée par ses révélations. Elle ne se doutait pas une seconde qu'il puisse avoir eu un tel passé.. Il regarde son verre de vin et soupire alors que So Hwa prend le sien pour goûter au liquide rouge sang. Elle n'a jamais bu d'alcool mais le goût n'est pas horrible et elle boit le tout comme un verre de jus. Zhen Rong fait de même après s'en être resservi.

"Ensuite on a tout perdu et ma mère a commencé à travailler comme une folle, cumulant des tas de jobs, ingrats pour la plupart, me laissant seul avec ma sœur bien souvent le soir. Je m'en suis occupé du mieux possible, la couvant sûrement trop. Et puis quand j'allais rentrer au lycée, ma mère est tombée malade et elle n'a plus pu travailler, donc j'ai dû trouver une manière de faire autant d'argent qu'un adulte et vite. Après avoir tout essayé, j'ai fini par aller voir l'ancien "ami" de mon père pour qu'il me donne du travail. C'est comme ça que je suis entré dans cette "branche". Crois-moi je préférerais être blanc comme neige mais à l'époque je n'avais pas le choix. J'ai vite évolué dans l'organisation et aujourd'hui je suis l'un des 10 plus importants de l'organisation. Toutefois, sous aucun prétexte, aucun, j'insiste bien là dessus, ma sœur ne doit le savoir."

Il avale le contenu de son verre rapidement et passe une main sur son visage avant de soupirer. So Hwa se sent bouleversée.
Non seulement elle a des souvenirs douloureux mais lui aussi. Elle ne s'y attendant pas. Soudain elle se sent en sécurité avec lui. Savoir qu'il mène une telle vie non par choix mais à cause d'un mauvais destin.. Ça la rassure, et elle a le sentiment qu'elle peut lui faire confiance. Elle a envie d'essayer de l'aider comme il l'a aidé et qu'il ne regrette pas son choix. Elle a envie de l'aider pour que cette soeur à laquelle il tient tant reste en sécurité et dans l'ignorance. Car elle sait ce que c'est que d'avoir quelqu'un à protéger. Si il s'inquiète pour sa petite soeur, c'est qu'il a un bon coeur non ? So Hwa est une personne optimiste et cherche toujours le bien chez ceux qu'elle rencontre. Et elle a la certitude qu'il y a du bon chez cet homme. N'est-ce pas ?

"Parlons d'autre chose, veux-tu ? Je suppose que tu dois avoir tout un tas de question à me poser par rapport à comment va se passer le temps que tu seras ici."

Elle lui sourit enfin, sincèrement et réellement. Elle le regarde. Aurait-elle des questions ? Oui une.

"Ani. Je ferais tout comme tu dis. Je veux t'aider à protéger ta petite soeur."

Elle boit un deuxième verre de vin puis se lève pour débarrasser la table. Il y a toujours cette question qu'elle voudrait lui poser. Lui demander si elle peut aller dormir car elle est épuisée. So Hwa débarrasse d'abord la table, met la vaisselle dans la machine et revient vers lui :

"Merci."

Elle prend un autre verre de vin avant d'aller nettoyer le verre mais quand elle se retourne il n'est plus là. La jeune femme regarde autour d'elle avant de se diriger vers le salon. Elle s'assoit sur le canapé devant la télé allumée et attend qu'il revienne. Elle ne sait pas où elle doit dormir. Mais trop épuisée et l'esprit embué à cause du vin, elle commence rapidement à somnoler et s'allonge sur le canapé où elle s'endort avant que Zhen Rong ne soit arrivé.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Sam 4 Oct - 11:32

Elle avait l'air de ne pas en revenir de ce que je lui raconte. Je profite de ce moment pour capter son expression qui change radicalement. Je remarque une once de compassion et de confiance arriver dans ses yeux, ce la me rassure, je n'aimerais pas qu'elle n'arrive pas à me faire confiance alors qu'on va passer énormément de temps tous les deux et que je dois garantir sa sécurité. Lorsque je lui ai demandé ce qu'elle voulait savoir sur la vie ici elle me répond.

"Ani. Je ferais tout comme tu dis. Je veux t'aider à protéger ta petite soeur."
"Merci... Pour ta famille, je peux t'aider à être sûre qu'il ne leur arrivera rien."

Je la regarde alors débarrasser et mettre la vaisselle au lave-vaisselle jusqu'à ce que je sente mon téléphone vibrer, je le sors de ma poche et vais dans ma chambre. C'est Lina, j'ai bien fait de m'en aller dans ma chambre. Je m'assieds sur le lit et décroche. Comme à notre habitude, nous nous racontons notre journée, enfin, je lui raconte une journée de travail normale, je ne tiens pas à ce qu'elle débarque ici, So Hwa m'a bien dit qu'elle m'aiderait mais je ne pense pas qu'elle serait prête à voir Lina dès maintenant. Surtout que Lina a tendance à ne pas aimer mes petites amies et les filles qui gravitent autour de moi, un petit syndrome d'Electre non résolu je pense. Elle me raconte qu'aujourd'hui elle a rencontré son nouveau manager et qu'elle a encore fait quelques autres trucs.

Je raccroche le téléphone après une petite dizaine de minutes , sors de ma chambre et trouve une So Hwa endormie sur le canapé, les joues rougies, visiblement, le vin ça ne lui réussit pas trop. Il faut avouer qu'elle est franchement mignonne quand elle dort, après avoir rangé la cuisine et mis en route le lave vaisselle je reviens au salon. Je la soulève et l'emmène dans ma chambre, a défaut d'avoir une chambre d'ami et la dépose dans le lit délicatement alors qu'elle se réveille et marmonne quelque chose que j'ai du mal à comprendre.

"Reste là, je vais te ramener tes affaires. Au fait voici ta chambre, installe-toi à ton aise."

Je range alors ses vêtements dans mon armoire qui se trouve face au lit, recouverte de miroir, laissant les sous-vêtements de coté car je pense que tu n'aimerais pas voir que je touche à ça. J'avais en effet fait une place pour toi dans mon armoire, en prévoyance. Je referme alors le battant de l'armoire et reviens à coté de toi et souris de manière rassurante alors que je pose ma main sur celle de So Hwa.

"Tu as cette chambre pour toi, je ne te forcerais pas à passer la nuit avec moi à moins que tu ne le veuilles toi-même. Je dormirais sur le canapé, ne t'inquiètes pas pour moi c'est une chose qui m'arrive souvent quand je rentre tard. Autrement ça dérange si on fait un planning pour les choses comme la salle de bain ? Je préfère éviter les accidents. Je prendrais ma douche le matin et toi le soir, ça te va ?"

Je préfère prendre ces précautions que de me retrouver avec un autre "incident diplomatique" comme tout à l'heure. Surtout qu'elle n'a pas l'air d'avoir connu, au sens biblique, beaucoup d'hommes. Je n'aimerais pas lui faire peur si jamais on dormait dans le même lit et qu'elle remarquait les choses que fait le corps masculin au réveil. Après tout en me mettant à sa place, si je devais dormir avec un homme que je connais à peine et qu'il avait ce genre de réactions physiologique au réveil, je prendrais surement mes jambes à mon cou.

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Sam 4 Oct - 23:44

So Hwa fait un joli rêve. Un rêve dans lequel elle retrouve son frère et sa soeur. Ils rient ensemble, s'amusent, et elle se sent heureuse comme jamais. Et puis elle ouvre les yeux et aperçoit quelqu'un.

"Hoon-ah ?"

Est-ce son petit frère ?

"Reste là, je vais te ramener tes affaires. Au fait voici ta chambre, installe-toi à ton aise."

Elle a l'esprit embrumé, mais prend une position qui lui est confortable sur le lit tout doux. Elle se met sur le côté en boule, les deux mains reposant sur le lit devant son visage.
Le lit est bien grand. Pourtant son lit est petit.. Mais où est-ce qu'elle se trouve ? Elle entend du bruit et baisse les yeux pour voir cette personne devant une armoire. Mais trop fatiguée elle referme les yeux pour se replonger dans le sommeil quand quelqu'un lui prend la main. So Hwa entrouvre a nouveau les yeux les pose sur ce visage au regard rassurant.

Tu as cette chambre pour toi, je ne te forcerais pas à passer la nuit avec moi à moins que tu ne le veuilles toi-même. Je dormirais sur le canapé, ne t'inquiètes pas pour moi c'est une chose qui m'arrive souvent quand je rentre tard. Autrement ça dérange si on fait un planning pour les choses comme la salle de bain ? Je préfère éviter les accidents. Je prendrais ma douche le matin et toi le soir, ça te va ?"

So Hwa ferme les yeux sans répondre, a vrai dire elle l'entend sans l'entendre, à moitié endormie. Elle s'agrippe à sa main, ce contact la rassure. Qui sait pourquoi. Elle rouvre à nouveau les yeux :

"D'accord."

Et le matin lorsqu'elle se réveille So Hwa fronce les sourcils et se relève tout à coup pour croiser son reflet dans le miroir face au lit.
Où est-elle ? Ce n'est pas son dortoir à Blossom.. La chambre du directeur ? Prise de peur elle se lève et court sortir de la chambre mais une fois hors de celle-ci, elle reconnait le lieu. Et soupire de soulagement.

So Hwa se dirige vers le salon puis la cuisine. Zhen Rong n'est nul part. Puis elle retourne vers sa chambre et entend le bruit de l'eau qui coule dans la salle de bain face à sa chambre. Il doit sûrement être dedans. So Hwa a un léger mal de tête et retourne se recoucher quelques minutes. Elle se sent tout étrange dans ce grand lit et dans cette chambre qu'elle ne connait pas.
Finalement elle se lève, n'ayant pas sommeil et se voit à nouveau dans ne miroir, les cheveux un peu décoiffés et les vêtements froissés. So Hwa se lève et regarde un peu partout dans l'appartement mais ne voit pas les sacs où étaient les vêtements que Zhen Rong lui avait acheté. Finalement elle retrouve les sacs vides. Puis elle retourne dans la chambre et ose ouvrir l'armoire et trouve les vêtements rangés et suspendus aux cintres à l'intérieur. Il y a aussi ceux de son Owner. Elle ne s'y attarde pas et choisit une petite robe qu'elle enfile après avoir retiré ses vêtements.
Quand elle finit de s'habiller elle trouve le sac qu'elle avait emporté avec ses affaires et y prend une brosse pour se coiffer avant de ranger la chambre puis sortir. Zhen Rong n'est toujours pas sortit de la salle de bain. So Hwa retourne dans la chambre et s'assoit sur le lit. Tout ça est nouveau et étrange pour elle. Qu'est ce qu'elle doit faire ?
Son ventre gargouille et elle se rend à la cuisine, décidant de préparer le petit déjeuner. Elle a un peu de mal à trouver tout ce dont elle a besoin mais arrive à mémoriser où chaque chose est rangée. Elle prépare le petit déjeuner et mets la table avant d'entendre la porte de la salle de bain s'ouvrir. So Hwa se lève et s'y dirige après avoir prit sa trousse de bain sur le plan de travail dans la cuisine où elle l'avait déposé en attendant que Zhen Rong eusse fini. Elle se dirige vers la salle de bain et voit la porte de la chambre à coucher se refermer. Il doit sûrement s'habiller..
So Hwa entre dans la salle de bain et sort sa brosse a dents et tout le reste pour se brosser les dents et laver le visage. Elle finit et donne une petite touche de mascara sur ses cils qu'elle a toujours trouvé trop courts. Le noir du mascara les fait apparaître plus longs et elle se regarde dans le miroir. Il lui faudra quelques jours pour s'habituer à sa nouvelle vie...

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Dim 5 Oct - 11:07

Je l'avais vu se rendormir suite à mes explications et j'étais resté la regarder dormir pendant quelques minutes avant de prendre mon pyjama et d'aller m'affaler dans le canapé, la bouteille de vin me tenant compagnie jusqu'au moment où c'est le contenu de celle-ci qui me fait défaut. Je m'allonge alors plus franchement sur le canapé, tripotant mon téléphone et répondant à des sms de conquêtes passées qui ont elles aussi le temps long.

Je finis donc par m'endormir au bout d'une petite heure, de travers, le téléphone encore dans la main, ronflant comme le bienheureux que je suis. Après une nuit à me tourner dans tous les sens, ce qui devait arriver arriva, je me retrouvais par terre, réveillé avec une douleur dans tout le dos. Je me traîne jusque dans la cuisine où je me fais couler un café bien chaud et le bois ensuite avant de regarder l'heure. Il est 7h30, je suis pile à l'heure en fait, tant mieux. Je file ensuite dans la salle de bain, prenant une douche brûlante comme à mon habitude. Je ne remarque pas le bruit dans l'appartement, pensant toujours So Hwa endormie.

Je sors alors de ma douche et enfile mon peignoir pour une fois, ayant l'habitude d'être seul le matin, puis me faufile dans la chambre après avoir vu So Hwa préparer le petit déjeuner. J'enfile un de mes costumes "d'homme sérieux" comme dirait Lina et reviens dans la cuisine. Je souris en voyant le petit déjeuner prêt puis viens près de So Hwa.

"Bien dormi, belle au bois dormant ?"

J'attrape l'un des bols de nourriture et une paire de baguettes avant de commencer à manger. Je mange ce que je peux avant de voir l'heure et de manquer de m'étouffer, je suis encore en retard. Je m'approche de So Hwa qui est aussi en train de manger et embrasse sa joue. C'est ma manière de la remercier pour le petit déjeuner de m'excuser de ne pas tout finir. Elle rougit, c'est adorable, si elle continue de réagir de manière aussi adorable, je risque de tomber sous son charme.

"Mes compliments au chef. Je suis désolé je suis en retard pour le travail, promis je ferais plus honneur à ta cuisine la prochaine fois."

J'attrape mes clés et ma veste de costume avant de me diriger vers la porte.

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Dim 5 Oct - 11:33

Après avoir terminé sa toilette, So Hwa retourne dans la cuisine et s'installe à table, attendant Zhen Rong pour manger.

"Bien dormi, belle au bois dormant ?"

Elle se retourne surprise par sa voix et le voit approcher. Il s'installa et attrape le bol et des baguettes avant de commencer à manger. So Hwa fait
Se même après avoir hoché la tête. Au bout de trois minutes, son Owner manque de s'étouffer et se lève s'approche d'elle et dépose un baiser sur sa joue. So Hwa ouvre de grands yeux, surprise, tendis que ses joues prennent une teinte rose.

"Mes compliments au chef. Je suis désolé je suis en retard pour le travail, promis je ferais plus honneur à ta cuisine la prochaine fois."

Elle hoche une nouvelle fois la tête, incapable d'articuler un mot et le regarde récupérer ses clés et sa veste avant de sortir.
La porte se referme derrière lui. So Hwa porte sa main à sa joue, là où il l'a embrassé. C'est la première fois qu'un homme l'embrasse, même sur la joue, ça ne lui était jamais arrivé. Elle se sent tout étrange. Ayant soudain besoin d'air, se sentant toute brûlante, elle se dirige vers le balcon, l'ouvre et sort prendre l'air. En bas elle voit la voiture de Zhen Rong s'éloigner. Elle reste un moment ainsi, admirant la vue puis retourne à l'intérieur. Elle se rassoit et termine de manger en silence, seule. Ensuite elle débarrasse la table, range la cuisine, fais le ménage, et s'installe sur le canapé face à la télé. Vers midi elle prépare à manger et mets la table se demandant si Zhen Rong rentrera, mais il ne vient pas, alors elle mange encore seule puis nettoyer encore la cuisine et se rend dans la chambre.
Elle prend son sac et en sort sa photo de famille à laquelle elle tient tant. Et puis les larmes lui montent aux yeux mais elle les essuie du revers de la main. Elle ne peut plus pleurer, elle doit rester forte et.. Les oublier. Il y a peu de chances qu'elle puisse un jour retourner vivre avec eux. So Hwa s'autorise tout de même de pleurer, ce sera sa dernière fois.

Une heure plus tard elle se rend dans la salle de bain et se rince le visage. Elle regarde à nouveau la télé et prépare le dîner en avance, mais cette fois ci encore Zhen Rong ne rentre pas. So Hwa mange à nouveau seule, et s'autorise à prendre une de ces bouteilles de vin qu'elle a beaucoup apprécié la veille. En espérant que Zhen Rong ne lui en voudra pas. Elle en boit deux trois verres et se sent beaucoup mieux. C'est une potion magique..? Les joues roses, elle se lève de la table avec son cinquième verre, et va s'asseoir devant la télé sans débarrasser la table sur laquelle la nourriture de Zhen Rong a refroidit depuis longtemps. Elle finit son verre et le dépose sur la petite table basse avant de s'étendre sur le canapé en regardant la télé. Zhen Rong ne rentre pas et So Hwa s'endort à cause de tout le vin qu'elle a ingurgité.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Lun 6 Oct - 3:52

J'étais parti rapidement sans lui montrer que je lui avais acheté aussi un téléphone, n'ayant pas de fixe chez moi. Il va falloir que je pense à lui montrer quand je  Je passe ma main sur mon visage et soupire alors que je pars de chez moi. J'arrive à mon bureau et la journée se passe normalement jusqu'au moment où un de nos informateurs nous disent qu'il y a eu des vols dans nos entrepôts. Je suis donc obligé de me rendre sur place pour renforcer le dispositif de sécurité autour de ces derniers et faire l'état des lieux.

Des armes de guerres qui disparaissent c'est pas anodin, on a déjà eu des vols de petites armes mais jamais de ce genre. Il y a forcément un complice pour aider les voleurs. Je passe donc en revue les gardes qui étaient présents la veille et note leurs versions. Toutes coïncident plus ou moins sauf un, celui qui gardait l'arrière du bâtiment.

Je passe finalement la soirée à me charger de son compte et finis par revenir très tard chez moi, trouvant un repas froid sur la table et une So Hwa endormie dans le canapé avec une bouteille de vin vide près d'elle. Je la soulève comme la veille et l'emmène à nouveau dans le lit et l'y fait se coucher avant de la couvrir.

Une fois dans la chambre, je m'assieds à coté d'elle et caresse ses cheveux avant de prendre sa main comme je l'ai fait la veille. Elle serre alors ma main et me murmure de rester, je suis un peu surpris. Je ne pensais pas qu'elle me demanderait ça, pas après juste deux jours de cohabitation.

Je file alors dans la salle de bain me mettre en pyjama et me glisse dans le lit, reprenant juste sa main pour lui montrer que je suis là. Le vin faisant surement son effet, elle vient se coller à moi, me prenant pour une sorte de peluche. Je la serre contre moi et ferme les yeux, laissant le sommeil m'emporter après un moment.

Le lendemain je me réveille, toujours avec So Hwa dans mes bras. Je la lâche doucement, ne voulant pas la réveiller et me décale, ne voulant pas lui faire subir les effets du réveil sur mon anatomie. Je finis par me lever et aller faire du café et le reste du petit déjeuner. Aujourd'hui on est samedi donc je ne travaille pas. Je vais réveiller So Hwa, secouant son épaule doucement et caresse ensuite sa joue. Je regarde le sommeil se dissiper sur son visage et se frotter les yeux avant de se redresser.

"Bonjour So Hwa, le petit déjeuner est servi. Aujourd'hui on passe la journée tous les deux, je ne travaille pas."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Lun 6 Oct - 5:49

So Hwa dormait depuis une heure déjà lorsqu'elle sortit de son sommeil, sentant une main lui caresser les cheveux. Elle entrouvre les yeux comprenant que tout cela n'était pas pour de vrai, qu'elle avait fait un cauchemar. Le directeur n'était pas revenu et ne tentait pas d'abuser à nouveau d'elle.
Lorsque Zhen Rong lui prit la main, So Hwa la serra, se sentant rassurée et en sécurité. L'esprit encore flou, elle lui murmura de rester. Pourtant il retire sa main et s'éloigne. So Hwa se recroqueville sur elle même espérant ne pas refaire le même cauchemar. Elle se rendort presque lorsqu'elle sent le lit bouger et Zhen Rong se glisse à ses côtés avant de lui prendre la main. Heureuse qu'il ne l'ait pas laissé seule dans cette grande chambre avec ses cauchemars, So Hwa se blottit contre lui et il la serre. Elle sourit, sentant son parfum l'apaiser et le sommeil revient.

Le lendemain So Hwa flotte entre sommeil et réveil. Elle sait qu'elle n'est pas seule dans le lit, mais elle ne réalise pas totalement ce que cela signifie. Elle sent ses bras la serrant contre lui et tout ce dont elle est capable c'est d'apprécier ce contact, mais son esprit n'est pas encore assez lucide. Elle se rendort et elle est réveillée par Zhen Rong secouant doucement son épaule. Ayant un peu de mal à ouvrir les yeux, elle ne les ouvre que lorsqu'elle sent sa main lui caresser la joue. So Hwa ouvre les yeux et se les frotte pour se réveiller.
À la vue de son Owner, elle se redresse subitement.

"Bonjour So Hwa, le petit déjeuner est servi. Aujourd'hui on passe la journée tous les deux, je ne travaille pas."

So Hwa fronce les sourcils, réalisant qu'elle a sa robe de la veille, et à cause d'un affreux mal de tête elle se masse la tête en regardant Zhen Rong.

"Qu'est ce qu'il s'est passé ? Je me suis encore endormie avec mes vêtements ?"

Elle prend un air coupable d'abimer les beaux vêtements couteux que lui a acheté Zhen Rong. Et puis elle réalise ce qu'il vient de dire. Il ne s'en va pas ? Étrangement So Hwa en est rassurée. Passer encore une journée seule.. Elle préfère encore qu'il soit là et l'oblige à faire le ménage...

"Pardon j'ai trop dormi, vous avez dû préparer le petit déjeuner vous même.."

So Hwa sort du lit et va se rincer le visage avant de rejoindre Zhen Rong à table. Elle apprécie et déguste ce qu'il à préparé. C'est toujours meilleur lorsque quelqu'un d'autre cuisine pour elle. So Hwa sourit à Zhen Rong avant de se tourner vers la télé allumée. Elle se rappelle avoir bu du vin la veille et ouvre grand les yeux. Trop déprimée, elle s'était autorisée à prendre son vin sans lui demander la permission.

"Hier soir.. J'ai pris du vin sans vous demander. Je suis désolée..."

Elle se mord la lèvre en baissant les yeux puis lance un nouveau coup d'oeil vers la télé, et le canapé. Contrairement à hier, il n'y a aucune couette ni oreiller sur le canapé.

"Vous n'avez pas dormi sur le canap...?"

So Hwa se souvient alors de ce matin. Ça lui était complètement sortit de l'esprit mais... Auraient-ils dormi ensemble ? Un énorme trou noir lui faisait barrière. Elle tenta de se souvenir et la mémoire revint par petits flashbacks. Elle blottie contre Zhen Rong, lui la serrant dans ses bras... Dans le même lit. Alors qu'elle prenait une gorgée de son café, So Hwa manque de s'étouffer et rougit.

Elle ramasse son assiette et débarrasse après elle puis demande à Zhen Rong, sans oser le regarder dans les yeux :

"Je peux aller prendre une douche..?"

Comme il hoche la tête elle s'empresse d'aller dans la salle de bain et prend une douche froide. Ils ont dormi ensemble. Qu'est ce qu'il a bien pu se passer ? So Hwa toute embarrassée et rouge tomate sort de la douche et réalise qu'elle n'a pas pris de vêtements de rechange. Elle trouve un t-shirt à Zhen Rong accroché à un cintre et décide de l'enfiler le temps de se rendre dans sa chambre pour prendre ses vêtements. Elle l'enfile comme il est assez long et large pour lui faire une sorte de petite robe.

Elle sort de la salle de bain et entre dans la chambre à coucher qui est juste en face. Puis sursaute en y trouvant Zhen Rong.

"Pardon je voulais prendre mes vêtements.."

Un frisson la parcours à cause du courant d'air dans la pièce et ses cheveux mouillés qui trempent le t-shirt. Elle s'empresse de trouver quelque chose à se mettre et prend une courte robe rouge aux manches en dentelle.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Lun 6 Oct - 8:55

Après quelque secondes à chercher où elle est, elle se retourne vers moi, encore à moitié endormie, se massant la tête suite à la gueule de bois qu'elle doit avoir puis me pose une question que je ne comprends pas tout de suite.

"Qu'est ce qu'il s'est passé ? Je me suis encore endormie avec mes vêtements ?"
"Oui, il faut croire que l'alcool ça te fait dormir."

Elle fait la moue, apparemment ça ne lui plait pas d'avoir froissé sa robe puis me regarde avec un air coupable. Je la rassure avec un sourire puis me lève du bord du lit et m'étire faisant craquer mon dos, le bas de mon ventre s'échappant de mon marcel.

"Pardon j'ai trop dormi, vous avez dû préparer le petit déjeuner vous même.."
"Je te l'ai déjà dit ici, tu n'es pas une esclave, tu n'as pas à me faire à manger et à faire le ménage. Tu es une invitée... Avec des clauses un peu spéciale mais une invitée."

Je prends donc place à table et mange avec elle mon petit déjeuner, qui d'ailleurs a l'air de bien lui plaire, vu tout ce qu'elle mange. Je préfère ça à certaines filles qui se privent de manger pour ne pas donner l'impression qu'elles meurent de faim alors que c'est le cas.

"Hier soir.. J'ai pris du vin sans vous demander. Je suis désolée..."
"Oh t'en fais pas pour ça mais tu devrais pas boire quand tu es seule, c'est une sale habitude qui te fait te perdre toi-même quand ça arrive trop souvent."

Je la regarde et lui souris puis tourne la tête comme elle vers la tv encore allumée, j'ai oublié de l'éteindre hier soir il faut croire. Aujourd'hui comme il n'y a pas école, il y a des programmes pour enfants à la tv. Je ne l'avouerais jamais sous la torture mais c'est le genre de programmes que je regarde quand je suis tout seul. Au moins pour une fois, je peux rester en pyjama, manger mon petit déjeuner sur le canapé et regarder un truc sans avoir besoin de réfléchir. So Hwa me tire alors de mes pensées et je la regarde alors.

"Vous n'avez pas dormi sur le canap...?"

Elle ne termine pas sa phrase et se contente de devenir toute rouge alors qu'elle boit son café. Je crois qu'elle se rend compte de ce qu'il s'est passé cette nuit et commence à débarrasser la table, comme pour camoufler son embarras. Elle ne lève même pas les yeux lorsqu'elle me demande ensuite:

"Je peux aller prendre une douche..?"

J'hoche alors la tête et m'occupe de tout mettre dans le lave-vaisselle alors que je la vois entrer directement dans la salle de bain. Je nettoies donc la cuisine et le salon rapidement puis vais dans la chambre faire le lit. J'ouvre ensuite toutes les fenêtres en biais pour aérer et prépare mes vêtements sur le lit. J'entends alors du bruit derrière moi et me retourne pour tomber sur une So Hwa qui sort de la douche dans un de mes t-shirts, les cheveux trempés. Elle fouille dans sa partie de l'armoire et en sort une jolie robe rouge. J'attrape alors mon petit tas de vêtements et m'apprête à sortir de la chambre puis demande.

"Tu as encore besoin de la salle de bain ou je peux aller me laver ?"

Comme elle me donne son accord, je file dans la salle de bain et prends une douche rapide, laissant tomber mes vêtements sérieux pour un jean troué et un pull bordeaux avec une chemise noire et rouge à carreaux dessous. Je me coiffe alors sommairement. Aujourd'hui je compte emmener So Hwa en ville pour qu'elle sorte un peu et qu'on commence à prendre l'habitude de s'afficher en couple. Je suis dans un sens bien content de vivre dans un pays où les couples qui s'embrassent en public sont rares, au moins je n'ai pas à la forcer plus que ça.

Je sors de la salle de bain et viens toquer à la porte de la chambre, ne voyant So Hwa nulle part.

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Lun 6 Oct - 9:48

"Tu as encore besoin de la salle de bain ou je peux aller me laver ?"

So Hwa répond qu'elle n'en a plus besoin et Zhen Robg disparaît dans la pièce.

Pendant qu'il prend sa douche, So Hwa s'habille et enfile la robe rouge aux manches courtes en dentelle et bas évasé. Elle laisse ses longs cheveux noirs relâchés et se met un peu de maquillage. Zhen Rong finit sa douche beaucoup plus vite qu'elle si bien que quand il frappe à la porte elle est déjà devant celle ci s'apprêtant à sortir. Elle ouvre la porte et regarde Zhen Rong qui est habillé différemment.

Zhen Rong demande à So Hwa si elle est prête pour sortir car il veut l'emmener quelque part. Elle hoche la tête se demandant où est ce qu'il veut l'emmener et le suit jusqu'à dehors après avoir pris un petit sac noir à longue bandoulière pour mettre son maquillage à l'intérieur. Elle monte dans la voiture avec lui et reste silencieuse durant le trajet.

Le souvenir de la veille lui revient encore et encore sans cesse et elle se détourne pour regarder par la vitre le paysage urbain qui défile. Il ne s'est sûrement rien passé, elle était habillée lorsqu'elle s'est réveillée ! Rassurée par cette pensée elle sourit puis se tourne vers Zhen Rong un instant. Se rappelant le sentiment rassurant et agréable lorsqu'il l'avait serré contre lui. Peut-être qu'elle avait apprécié cela car d'une quelconque manière ça lui rappelait les bras protecteurs de sa mère l'enlaçant lorsqu'elle ne se sentait pas en sécurité.
So Hwa sourit apercevant des enfants en uniforme dehors. Elle aussi elle avait porté cette uniforme. Elle avait toujours aimé l'école.

Finalement la voiture s'arrête et So Hwa descend lorsque Min Hoon vient lui ouvrir. Elle est un peu embrassée de l'avoir laissé venir lui ouvrir mais elle n'était pas sûre qu'elle pouvait descendre.

Une fois hors de la voiture, So Hwa regarde Zhen Rong.

"Où est ce que vous comptez m'emmener ?"

Elle espère que sa question ne le fâchera pas mais elle est trop curieuse. Est ce qu'elle va dans un endroit qui lui sera désagréable ou au contraire ? Elle a envie de croire à la seconde option.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Lun 6 Oct - 10:53

Je prends alors mes clés et prends un paquet dans l'un des meubles du salon avant de descendre dans le parking avec So Hwa. Je vais lui offrir son téléphone lorsqu'on sera dehors mais d'abord on va aller se promener un peu et potentiellement faire un peu de shopping. Je monte avec elle dans la voiture et démarre en direction du centre ville. Je vois qu'elle est pensive depuis ce matin et je me dois de crever l'abcès, parce que je pense qu'elle est pas remise du fait qu'on ait dormi ensemble. Je lui en parlerais plus tard puisque là elle vient de me sourire dans le coin de mon champ de vision.

Je finis par m'arrêter quand j'arrive dans le quartier commerçant et me gare dans un parking payant. Je viens ouvrir la porte de So Hwa et lui tends ma main en souriant.

"Où est ce que vous comptez m'emmener ?"
"Voir un peu autre chose que juste chez moi, à moins que de rester enfermée à rien faire te plaise plus ?"

Je prends alors sa main et verrouille la voiture avant de partir vers la sortie du parking à pied. Une fois dehors, je resserre mon emprise sur sa main, ayant dans l'autre main le paquet que je veux lui donner. On se dirige alors vers un parc non loin de là et je me demande combien de temps elle va supporter que je lui tienne la main comme cela en public. Une fois dans le parc je trouve un banc libre m'y assieds et lui fais signe de faire de même puis lui tends alors le paquet.

"Je t'ai acheté un téléphone comme ça tu pourras me joindre quand je ne suis pas là. Tu peux l'utiliser comme tu veux autrement, tu as le droit à trois heures d'appels dans ton forfait."

Comme l'avant-veille, elle semble déroutée par le cadeau et hésite avant de le prendre avant de me sourire. Ce sourire c'est la preuve qu'elle a compris que je ne lui veux pas de mal et il me fait plaisir à voir. Je lâche alors sa main pour la laisser ouvrir le paquet quand soudain les pensées que j'ai eu dans la voiture me reviennent. Je la regarde, hésitant quelque peu, ayant surtout peur d'être à coté de la plaque avant de me lancer.

"Tu sais cette nuit il ne s'est rien passé, hier soir tu m'as marmonné de rester avec toi donc j'ai pensé que tu voulais qu'on dorme ensemble. Du coup si tu veux je peux retourner dormir sur le canapé, ça me pose aucun problème tu sais"

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 10 Oct - 8:59

"Voir un peu autre chose que juste chez moi, à moins que de rester enfermée à rien faire te plaise plus ?"

So Hwa regarde Zhen Rong d'un air intrigué et ce dernier lui prend la main et l'entraîne à sa suite. Elle le suit sans broncher même si elle se sent un peu mal à l'aise de tenir la main d'un homme ainsi en public. Tout ça est nouveau pour elle. Ces gens qui passent et les regardent.. Ils se disent certainement qu'ils sont un couple d'amoureux... Mais ce n'est pas le cas. Elle n'est pas sa petite amie, et il n'est pas son petit ami. Elle est sa Doll, et il est son Owner.
So Hwa se dit qu'il est préférable qu'ils pensent qu'ils sont en couple plutôt que tout le monde sache la vérité. Sinon pourra-t-elle un jour retrouver une vie normale ? Si elle en a la possibilité bien entendu.

Elle suit Zhen Rong jusqu'au parc où il s'installe sur un banc et lui fait signe de faire de même. Il lui tend alors un paquet.

"Je t'ai acheté un téléphone comme ça tu pourras me joindre quand je ne suis pas là. Tu peux l'utiliser comme tu veux autrement, tu as le droit à trois heures d'appels dans ton forfait."

So regarde le paquet un peu hésitante puis le prend, sourit à Zhen Rong et commence à l'ouvrir, se demandant ce que ça peut bien être.
Tandis qu'elle ouvre, son Owner reprend la parole. So Hwa s'arrête d'ouvrir le paquet et se tourne vers lui pour l'écouter.

"Tu sais cette nuit il ne s'est rien passé, hier soir tu m'as marmonné de rester avec toi donc j'ai pensé que tu voulais qu'on dorme ensemble. Du coup si tu veux je peux retourner dormir sur le canapé, ça me pose aucun problème tu sais"

Ses joues prirent une teinte rose et elle baissa les yeux sur le téléphone portable qu'elle avait sortit du paquet. Elle lui avait demandé de rester ? Elle lui avait demandé ça ? Quelle honte... Il ne fallait pas qu'elle boive. Hors de question. Il semblerait qu'elle dise des choses étranges quand elle était ivre. Si étranges qu'elle avait fini par dormir avec un homme... Elle rougit d'avantage se souvenant de cette nuit et eût un petit rire nerveux.

"Ah euh.."

Il lui avait dit qu'il retournerait dormir sur le canapé si elle le voulait... Que devait-elle y répondre ? "Non dormez sur le lit avec moi" ? "D'accord retournez sur le canapé" ? Les paroles de Zhen Rong la mirent mal à l'aise. Elle s'en voulait d'avoir prit sa chambre et son lit, l'obligeant à aller dormir sur le petit canapé. Elle même n'arrivait pas à y dormir confortablement lorsqu'elle s'était assoupie alors lui, un homme bien plus grand qu'elle.. Il devait mal dormir. Et tout cela par sa faute.
So Hwa ne sachant que répondre, garda le silence. Elle regarda un peu autour d'elle, se mordillant la lèvre pour trouver quelque chose à dire, changer de sujet.

"Je ne devrais plus boire d'alcool, je suis désolée de vous avoir mit dans une situation gênante. Et aussi, je pense que vous devriez reprendre votre chambre. Vous n'êtes pas obligé de dormir sur le canapé. Vous pouvez prendre le lit, je vais dormir sur le canapé. Après tout c'est votre maison.."

Tout en parlant elle jouait avec son nouveau téléphone et finit par l'allumer un sourire aux lèvres. Ce n'était pas un petit téléphone usé comme elle en avait eu avant. Mais une chose dans son ancien portable était meilleure que dans celui tout neuf qu'elle avait entre les mains : le numéro de la maison. On le lui avait confisqué lorsqu'elle était arrivée à Private Blossom. Et on lui avait clairement fait comprendre qu'elle ne devait, sous aucun prétexte, tenter de reprendre contact avec les membres de sa famille et toute autre personne qu'elle connaissait. Et si elle le faisait, elle risquait d'en subir les conséquences. On l'avait menacé de mort. Et on avait menacé de mort toute personne avec laquelle elle prendrait contact. So Hwa ignorait si c'était vrai, s'ils étaient capables de telles choses, mais comme ils étaient de la mafia.. Elle préférais ne pas vérifier. Et d'un côté c'était mieux ainsi. Comme Zhen Rong était aussi dans ces affaires dangereuses, si elle oubliait toutes ces personnes qu'elle chérissait, ça permettrait de les garder en sécurité et à l'écart de tout ça.

So Hwa fronça les sourcils en s'essuyant la joue, avec une impression d'avoir reçu une goutte d'eau. Elle leva les yeux et son visage se couvrit de petites gouttes.

"Il pleut.."

À peine avait elle eu le temps de sortir ces mots que la pluie s'intensifia et elle regarda toutes les personnes du parc se précipiter vers la sortie, pour rentrer chez eux ou s'abriter. So Hwa se tourna vers Zhen Rong qui la saisit par la main, surement aussi pour qu'ils aillent à l'abri, mais la pluie s'intensifia d'avantage et So Hwa lui indiqua un arbre dont le feuillage était assez dense le sol sec au pied de l'arbre. Ils s'y abritèrent pour attendre que cela se calme un peu. So Hwa regarda les gens courir, tout trempés et ne put s'empêcher de sourire. Ils fuyaient la pluie comme si elle les brûlait. Comme si ce n'était pas des gouttes d'eau mais de lave. So Hwa quant à elle, elle aimait bien la pluie. Elle adorait la pluie. En cet instant ce qui la brûlait c'était sa main dans celle du jeune homme à ses côtés, et ses joues roses. Ce n'est pas qu'elle détestait ce contact, mais elle avait besoin d'un peu de temps pour s'y habituer. Si bien qu'elle retira doucement sa main de celle de Zhen Rong et la tendit devant elle. Sa main fut trempée par la pluie. Les gouttes fraiches glissant sur sa peau le long de ses doigts. Elle sourit prise d'une irrésistible envie à laquelle elle céda. Elle fit quelques pas et sortit de l'abris. Il pleuvait des cordes. Et lorsqu'elle reçu ces larmes acharnées du ciel sur le visage, elle se mit à rire. En quelques secondes à peine elle était trempée. Elle fit un tour sur elle même, les bras écartés, en riant puis regarda Zhen Rong.

"Vous avez peur d'être mouillé ? Tous ces gens qui sont partis en courant, ils ont peur d'être mouillés. Parce qu'ils vont avoir l'air ridicule. Mais je suis sûre que tout le monde a envie de rester sous la pluie.."

Elle sourit, pensant que son amour de la pluie était quelque chose que tout le monde possédait. So Hwa adressa un sourire à Zhen Rong.

*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 53
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine Ven 10 Oct - 11:28

Elle baissa alors les yeux sur le téléphone et se mordit la lèvre, ayant l'air en pleine réflexion, ses joues devenant légèrement rosées. Elle rit alors un peu nerveusement.

"Ah euh.."

Alors qu'elle continuait à réfléchir de toute évidence, je détaillais son visage. Depuis qu'elle était chez moi, ses traits étaient moins tirés et son teint avait l'air moins brouillé. Elle rayonnerait presque. Je me sens presque chanceux de l'avoir à mes cotés. Je remarque alors un regard envieux d'un passait qui confirme ma théorie. Je souris fièrement et un peu narquoisement. J'aime bien inspirer l'envie chez les autres, c'est pour moi une preuve de réussite.

"Je ne devrais plus boire d'alcool, je suis désolée de vous avoir mit dans une situation gênante. Et aussi, je pense que vous devriez reprendre votre chambre. Vous n'êtes pas obligé de dormir sur le canapé. Vous pouvez prendre le lit, je vais dormir sur le canapé. Après tout c'est votre maison.."
"Hors de question que tu dormes dans le salon, je te l'ai dit pour moi tu es une invitée, ton confort passe donc avant le mien."

Elle joue avec son téléphone et finit par l'allumer alors que je parle. La lumière de l'écran attire mon regard puis je la regarde elle. Ses yeux brillent un peu mais j'y vois un peu de mélancolie, comme si elle réalisait qu'il manquait quelque chose pour qu'elle soit heureuse. Cette expérience doit vraiment avoir un impact qui m'échappe, mais en même temps va savoir ce que les énergumènes de l'agence peuvent lui avoir dit pour asseoir leur autorité. Je vois alors une goutte sur sa joue puis elle la balaie d'un revers de sa main avant de regarder le ciel. Une averse ? Non plutôt une douche instantanée.

"Il pleut.."
"En effet, allons un peu plus au sec."

Les gens autour de nous courraient comme si ils étaient faits de sucre et que cette pluie allait les faire fondre. Je pris alors la main de So Hwa et nous nous réfugions sous un grand pin qui a une ramure assez épaisse pour nous garder au sec. Elle passe alors sa main sous la pluie après avoir lacher la mienne. Elle avance alors sous la pluie et se fait tremper comme on aurait pu s'en douter. Elle tourne alors sur elle même, les bras ouverts sous la pluie. Elle ne remarquait pas les gens qui la regardait comme une folle alors qu'elle riait puis se tourne vers moi.

"Vous avez peur d'être mouillé ? Tous ces gens qui sont partis en courant, ils ont peur d'être mouillés. Parce qu'ils vont avoir l'air ridicule. Mais je suis sûre que tout le monde a envie de rester sous la pluie.."

Je souris à sa remarque et la rejoins, passant mes bras autour de sa taille, l'attirant presque contre moi. Je replace d'une main ses cheveux mouillés derrière son oreille.

"Ne me vouvoie plus, tu as déjà vu des couples qui se vouvoient ? Ce serait bizarre tu crois pas ? Et c'est vrai que c'est pas mal d'être sous la pluie, mais après on risque de tomber malade si on ne rentre pas se sécher... C'est problématique tu crois pas ?"

Je plonge alors mon regard dans le sien et souris presque tendrement. Je vois qu'elle a l'air réellement embarrassée par la situation et je lâche sa taille et recule d'un pas. Je prends sa main et en embrasse le dos avant de l'entraîner avec moi, continuant notre balade, comme s'il ne pleuvait pas.

"On fait un petit tour et après on va au sec, d'accord ?"

Elle hoche la tête et avance avec moi sous la pluie, alors que je caresse avec mon pouce le dos de sa main. Dans d'autres circonstances, je me conduirais de la même manière mais pas avec les mêmes intentions. Très honnêtement, mon seul but ces derniers jours c'est d'essayer d'établir un lien de confiance solide avec elle et la préparer à ce qui va arriver dans quelques temps mais je dois avouer que j'apprécie plus sa présence que ce que j'aurais pu le prédire et que si elle n'avait pas été une doll, je ferais sûrement des pieds et des mains pour qu'on ait une aventure. Juste une aventure, une parenthèse, rien de sérieux, ce serait trop dangereux pour elle comme pour moi.

Nous finissons par retourner au parking où se trouve ma voiture et je souris en voyant So Hwa, trempée mais souriante, comme une enfant à qui on a permit de faire une chose normalement interdite. Candeur, voilà ce qui transpire d'elle à ce moment précis. Après avoir essoré sommairement nos vêtements, nous entrons dans la voiture et j'alllume le chauffage presque immédiatement.

"On rentre ? J'aimerais me changer au moins avant de sentir le chien mouillé."

*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jeune gangster cherche doll féminine

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeune gangster cherche doll féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jeune m0dèle cherche ph0t0graphe dans le 67 p0ur p0rtrait
» jeune moniteur cherche aide
» Jeune illustratrice cherche auteur
» Jeune fille perdue, sans argent et trempée cherche abris pour la nuit et serviettes chaudes [Libre]
» Noémie jeune illustratrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hong Kong :: Central District 中環 :: Private Blossom-