le nom de l'image
Should i thank you ? [pv : Yang Chen]


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Should i thank you ? [pv : Yang Chen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Should i thank you ? [pv : Yang Chen] Dim 10 Nov - 2:13


SHOULD I THANK YOU ?
Yao Yang Chen & Park Yun Oh.

Son visage jaillit ces souvenirs où sans cesse je contemplait son sourire, je savourais sa présence entre mes bras et ses fines lèvres emprisonnées entre les miennes. Dorénavant, ça ne sera plus la même et bon sang il va en payer le prix. Crois-moi Wei Min, tu vas devoir me supplier d'abréger tes souffrances. Je grognais à l'idée de le revoir et j'appréhendais à la fois pour les retrouvailles. Une fois le catalogue refermé, je souriais de satisfaction à la standardiste. Mon choix était immédiat sans me soucier des conséquences, mon désir de vengeance était totalement intense. La demoiselle m'expliqua l'intégralité des démarches à suivre afin de faire de Wei Min, "ma Doll". Si je suis actuellement sur le beau tapis rouge velours de l'accueil c'est grâce à ce mec ! Étrangement, je voulais le remercier, mais d'un côté cette histoire m'angoissait... Est-ce vraiment correcte d'abuser d'un corps inconnu ? Fallait-avouer que cela ne me tentait guère, car après il suffit d'aller dans n'importe quel bar à pute pour s'en taper une vite fait à l'arrière de l'établissement. Alors qu'est-ce que je foutais là sérieusement ? Wei Min, Wei Min... Wei Min ! C'était lui l'élément déclencheur, celui qui me pousse à prendre les devants malgré ce contexte de Doll tordu.

Je me décrochais de mes pensées, lorsque deux mains fraîchement délicates me tendaient le bout de papier, sans doute le contrat. J’arque un sourcil en lisant toutes les lignes, j'étais encore un poil dubitatif. Seul l'image de mon ex meilleur ami m'incita à pointer le bout de stylo en bas du torchon et marquer cette feuille de ma signature. Une fois chose faite, je soupirais et l'envie de sortir de cet endroit prit le dessus. Un au-revoir chaleureux à la standardiste et me voilà à la sortie du bâtiment. Cigarette ! Je ne perdais pas mon temps à m'en griller une en soupirant d'aise. L'air frappant mon visage défraîchi, j'avais passé une bonne partie de la nuit à régler les comptes de mon paternel. Bon sang ce boulot finira par me tuer. Je fumais les dernières lattes avant d'envoyer un texto à ce mec du nom de Yang Chen. C'était bien beau d'avoir poussé ma curiosité jusque ici, mais j'étais loin d'être "un Owner".


    - Hey mec ! C'est bon je viens de sortir de Blossom. Je t'offre un verre donc chiotes pas pour venir ! Rejoins-moi au Bar Hē !


Un coup de fil suffisait afin que me rende à l'endroit que j'avais indiqué à Yang Chen. Comme à mon habitude, je saluais le barman en me dirigeant à ma place habituelle. Le cul posé sur la banquette, je fis signe à mes hommes de me laisser tranquille histoire de discuter calmement avec mon futur interlocuteur. Le serveur ne perdait aucun temps pour pointer le bout de son nez, le sourire s'emparait de mes lèvres avant de lui indiquer que je souhaitais boire comme d'hab. Le bar était encore bien vide à cette heure tardive, mes yeux captaient le moindre mouvement dans la pièce. Même si je possédais des larbins à mon actif, je restais très vigilant, car après tout, je n'étais pas le seul à côtoyer le monde des affaires, surtout quand il s'agissait d'obtenir plus de pouvoir que Yang Chen !

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Should i thank you ? [pv : Yang Chen] Dim 10 Nov - 7:17






✖Should I thank you ✖
« Yao Yang Chen & Park Yun Oh »



"Hey mec ! C'est bon je viens de sortir de Blossom. Je t'offre un verre donc chiotes pas pour venir ! Rejoins-moi au Bar Hē !"

Je lu le message assez rapidement, non sans un soupire de désespoir. Ce fou savait-il seulement à qui il s'adressait ? Je détestais ce genre de message dénuer de politesse et de tact, je trouvais cela tellement ... désagréable ! Si l'auteur de ce texte odieux n'avait pas été Park Yun Oh, je lui aurai sans aucun doute posé un magnifique lapin, mais amitié oblige, je ne pouvais dévier son invitation. Je levais alors les yeux vers les cieux grisâtres par la pollution de la ville et me levais du banc sur lequel je m'étais installé quelques minutes plutôt. Malheureusement pour cet ingrat, il devrait prendre son mal en patience. Le lieu de rendez-vous qu'il avait si librement imposé se trouvait à l'autre bout de la ville, à quelques kilomètres de l'endroit où je me trouvais. Après une dizaine de mètres parcourus à pied, je pris place au volant de ma voiture sans même prendre la peine de répondre à son SMS. A peine concentré sur la route, je laissais mes pensés divaguer.

En y réfléchissant bien, je ne trouvais pas de mot pour définir la relation que j'entretenais avec celui qui m'attendait, sans aucun doute confortablement installé dans le fauteuil luxueux du bar Hê. Je l'avais compté dans mes amis du temps où j'avais encore la force d'en avoir, puis je n'avais jamais pu m'en séparer. Alors que je croyais être tranquille suite à son départ, il avait fallu qu'il revienne et fasse comme si rien n'avait changé. Lorsque je me trouvais à ses côtés, tout était comme avant. Il restait lui-même en toute circonstance et agissait comme si je n'avais moi-même pas changé. Or, tout cela était faux. Plus rien n'était comme avant. Le passé appartenait au passé, le présent se trouvait être un tout autre monde, entièrement différent de celui que nous avions connu jusqu'alors. Et malgré ce sentiment plutôt rassurant que j’éprouvais dans les moments où nous nous considérions plus ou moins comme deux amis, il arrivait que je ressente une toute autre émotion : celle de la bataille interminable à laquelle nous nous vouions. Bien que proche, il pouvait aussi être mon pire ennemi dans le domaine des affaires. Son entreprise et la mienne se consacraient une lutte sans merci, où aucun sentiment n'intervenait. Lors de ces instants, il était un parfait inconnu à mes yeux, juste un rival de plus, et j'espérais être de même pour lui. Quoi que non. En réalité, je n'espérais rien, je m'en contre-fichais royalement.

Après au moins vingt minutes au volant de mon véhicule, je me garais enfin sur le parking de ce bar si fréquenté par les riches hommes qui peuplaient la ville. C'est sans la moindre hâte que je m'engouffrais dans la salle, scrutant la pièce des yeux à la recherche de l'homme à qui j'avais à faire. Je ne mis point de temps à le trouver, nonchalamment sur une banquette recouverte d'un cuir des plus précieux, surveillé de près par ses hommes de main. Non sans un soupire d'exaspération, je me dirigeais rapidement vers lui dans l'idée de prendre place à ses côté lorsque l'un de ses chiens de garde se mit en tête de me barrer la route. J'arquais un sourcil et le toisais d'un air peu convaincu.

- Savez vous qui je suis ?

Ces simples mots suffirent à faire incliner l'impoli qui me laissa silencieusement atteindre ma cible. Lassé, je m'installais à mon tour sur la banquette face à mon hôte, sans pour autant prendre la peine de croiser son regard. J'interpelais un serveur à la volée et commandais sans grande cérémonie un verre de whisky, oubliant ouvertement les politesses. A mes yeux, seul moi bénéficiais du droit de parler à autrui en supprimant les formalités. Une fois le personnel hors de vue, je tournais mon regard vers Yun Oh qui ne semblait pas le moins du monde étonné par mon comportement.

- Toi ... Tu crois que c'est une façon de demander un rendez-vous aux gens ? Tu as de la chance que l'un de mes rendez-vous ait été décalé, sinon tu aurais encore pu attendre longtemps.

Le temps que je prononce ma phrase, le jeune serveur avait déjà accouru pour m'apporter mon dû que je portais sereinement à mes lèvres. Une gorgé de la boisson se déversa alors dans ma trachée avant d'atteindre mon estomac et je ne sais quel autre organe tandis que je reposais calmement le verre tout en plantant mon regard inexpressif dans celui de mon vis-à-vis. Lorsque ma bouche fut entièrement vide du délicieux nectar qui se répandait à présent dans mon corps, je pus prendre la parole, avec tout autant de non-volonté que l'indiquaient mes yeux. J'étais du genre à aller droit au but, et je ne me fis pas prier pour lui démontrer encore une fois.

- Bref, de quoi voulais-tu me parler ? De ta Doll je présume ?

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
 

Should i thank you ? [pv : Yang Chen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Apple] Jason Chen perquisitionner suite a son article sur Idon't V4
» Delightful Girl Choon yang [Kdrama]
» Yin et yang
» Yang Yang - (Film)
» Jeune fille yin yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flood :: the end :: RP-