le nom de l'image
Retour au calme


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Retour au calme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Retour au calme Jeu 25 Juin - 10:06

Taemin et Aydan avaient fini par rentrer à la maison après leur virée nocturne. L'idée d'une nuit à l'hôtel leur semblait beaucoup moins confortable qu'une nuit à la maison, dans leur lit.

Aydan avait insisté pour rentrer à pied, voulant profiter au maximum du temps qu'il avait avec son désormais fiancé avant que celui-ci ne doive retourner travailler. Il n'avait pas envie que leur soirée se termine si vite -ni qu'elle se termine tout court.

Puis après près d'une heure de marche sous la lumière vacillante des lampadaires et celle de la Lune, main dans la main, parlant de tout et de rien, de leur avenir et de leur vie ensemble, ils purent apercevoir la villa se dessiner dans la pénombre. Le portail était fermé et machinalement, Aydan fouilla dans ses poches pour trouver ses clefs avant de s'arrêter net une fois devant les grilles. Il enroula ses bras autour de la taille de Taemin et lui vola un baiser léger.

- J'ai l'impression d'être une ado qui vient d'être invitée au bal de promo par le garçon qui lui plaît, rougit presque le métis qui s'avança pour voler un baiser à son amant. Merci pour cette soirée, bébé. Merci de m'avoir choisi à Private Blossom et de m'avoir laissé une chance de te rendre heureux, conclut le jeune homme.

Il se redressa ensuite pour embrasser la joue de son aimé pour se détacher de lui après un large sourire. Le manque de contact ne s'éternisa pas puisque seulement quelques secondes après, la main d'Aydan avait repris sa place dans celle de Taemin alors qu'il poussait le portail tout juste ouvert.

Main dans la main, ils traversèrent la propriété et entrèrent dans la maison avant d'être accueillis par Chester qui semblait s'être inquiété de la subite disparition de ses maîtres. Sans plus attendre, Aydan monta dans la chambre qu'ils partageaient, le chiot sur ses talons et Taemin à ses côtés. Une fois dans la pièce, il se dévêtit et la traversa, totalement nu, jusqu'à la salle de bain afin de se glisser sous la douche : il avait bien besoin de se laver après une soirée si éprouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Retour au calme Sam 27 Juin - 9:10

C’était une belle soirée mais je suis heureux de rentrer. Retrouver notre petit cocon hors de porter du monde extérieur me rassure. Lorsque c’est juste lui et moi je suis beaucoup plus détendu.

Je me sépare de ma veste dans l’entrée et la range dans la penderie laissant Aydan dire bonjour à son chien avant de monter à l’étage.

Je m’appuie contre le mur et le caresse des yeux pendant qu’il se déshabille. Mes yeux se perdent sur sa peau légèrement caramélisée et je scanne chaque millimètre de ce corps si parfait. Aydan est vraiment sublime. Je peux ressentir sa douceur sans même le toucher.

Il me sourit et se dirige vers notre salle de bain sous le regard de Chester qui se relève pour le suivre. Je l’attrape par son collier et mets le chiot à la porte de la chambre avant de retirer mes vêtements à mon tour. Je le rejoins ensuite sous la douche et l’enlace par derrière en l'embrassant doucement sur la nuque.

J’attrape un peu de savon et commence à laver son dos. L’une de mes mains cherche la sienne et nous entrelaçons nos doigts. Je peux sentir sa bague de fiançailles et le sentiment est tellement rassurant que ça me fait sourire. Aydan est bien à moi, je peux le ressentir par ce seul contact.

Je le fais ensuite se retourner et le prends dans mes bras, le colle contre mon torse pendant que mes deux mains le caresse. L’une d’elle remonte dans ses cheveux mouillés pendant que l’autre décent sur ses fesses et nous nous embrassons amoureusement.

Je glisse avec précaution un doigt en lui et lave toute trace de mon passage après avoir fait l’amour à l’opéra. Ça n’a rien de lubrique. Nous sommes trop bien l’un contre l’autre, trop enfermé dans notre étreinte pour penser au sexe. Alors je le lave entièrement, lentement, le prépare pour qu’il aille dormir, dans mes bras.

Après notre douche nous nous mettons au lit et je le ramène à moi. J’ai pris l’habitude qu’il dorme serré contre moi. Avant je ne faisais jamais ça. Je n’aimais pas vraiment qu’on me touche. Jusqu’à lui.

Nous nous endormons paisiblement après un dernier long baiser. Notre journée a été éprouvante et chargée en émotions fortes.

-Bonne nuit mon amour.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Le lendemain matin je me réveille à sept heure. Je dois aller travailler dans quelques heures mais je veux absolument attendre le réveil d’Aydan avant de partir pour la journée. Je reviendrai encore très tard ce soir je le sais, et j’ai pris l’habitude de toujours prendre mon petit déjeuner avec lui avant de commencer ma journée.

Je décent les escaliers et salut du regard ma gouvernante qui se courbe et me demande si j’ai bien dormi. Ensuite elle retourne en cuisine préparer le petit déjeuné. Toujours la même chose : pour moi, un café noir, des oeufs brouillés et des toast et pour Aydan des viennoiseries maison, un bol de riz et une tisane.

Je m’assois dans le canapé où nous mangeons tous les matins et Aydan fini par me rejoindre au moment où la bonne ramène le plateau. Nous nous embrassons et il se colle à moi en allumant la télé. Il regarde les informations pendant que je regarde la bourse et les flux monétaires sur ma tablette.

Elle revient une dernières fois et me tend le courriers et les journaux du matin.

Je fronce les sourcils en voyant ce qu’elle a acheté aujourd’hui.

-Qu’est-ce que c’est que ces torchons ? Vraiment ? Des magazines à scandales ? Vous voulez me faire lire ça ?

Elle sourit en me répondant.

-Je pense que ceux d’aujourd’hui vous intéresseront monsieur Park… Ensuite elle se tourne vers Aydan et le salut chaleureusement comme si c’était son fils. Je déteste quand elle fait ça.

-Aydan ! Félicitation à vous. Elle lui adresse un clin d’œil complice.

-C'est monsieur Marsh ! je la corrige. J'insiste pour qu'elle le traite comme elle me traite. Aydan n'est pas un employé ici. C'est mon futur mari et donc son patron aussi par extension.

Elle baisse la tête et s'excuse auprès d'Aydan puis repars en cuisine.

Je jette un rapide coup d’œil sur les gros titres. Ils parlent tous de nous. Des photos prisent la veille dans le restaurant sont dévoilées avec pour gros titre  « Le conte de fée d’un enfant du peuple » ou « Park Industrie, un avenir sans déscendance ? » ou encore «Park Taemin enfin casé ! » certain sont encore plus virulent envers Aydan comme « Prostitué ou croqueur de diamants ? » et je déteste ça.

Je balance les magazines par terre énervé sans les passer à Aydan. Je ne veux pas qu’il voit ça. Les gens sont méchants et stupides, et je refuse qu’il soit blessé.
Et puis je commence à trier le courrier, la plupart sont à mon nom comme d’habitude. Sauf une. L'enveloppe est mauve et l’écriture soignée. Il n’y a pas d’expéditeur. Elle est adressée à mon fiancé. Je la lui tend du bout des doigts curieux de savoir qui peux bien lui écrire. J’espère que ses parents n’ont pas commis l’imprudence de lui écrire. J’ai été très clair avec eux. Ils ne sont pas censés reprendre contact avec lui avant encore plusieurs mois. Je ne prends aucun risque.

J’ouvre mon courrier en attendant qu’il se décide et jette un dernier coup d’œil à ma montre, il me reste moins de vingt minutes avant de devoir partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Retour au calme Lun 13 Juil - 11:47

Aydan avait entendu son fiancé son lever mais avait préféré rester au lit encore un peu, le temps de se réveiller tranquillement. Après une quinzaine de minutes, il s'étira paresseusement avant de se lever. Machinalement, il enfila un boxer qu'il attrapa de son armoire ainsi qu'un short et un débardeur. La température estivale réchauffait suffisamment la maison pour qu'il ne s'habille pas davantage. Sans passer par la case coiffure, il descendit les escaliers et trouva Taemin dans le canapé, à l'attendre sagement. Immédiatement, le regard d'Aydan s'illumina alors qu'il venait se blottir dans les bras de Taemin à qui il vola un baiser.

- Bonjour, mon trésor, souffla Aydan contre la joue de son amant.

Puis vint la gouvernante qui le salua. Aydan lui répondit de la même manière, souriant largement et la remerciant pour le petit déjeûner avant de rougir légèrement à ses félicitations. Cependant, quand Taemin la réprimanda, le sourire du jeune métis disparu immédiatement pour être remplacé par une moue triste. Il n'aimait pas que Taemin traite leur gouvernante de la sorte.

- Ne l'écoutez pas, appelez moi Aydan et laissez le râler, annonça le susnommé alors qu'elle retournait dans la cuisine. Il se tourna de nouveau vers Taemin et se saisit de son menton entre son pouce et son index afin de le forcer à le regarder. Et ce sera bientôt monsieur Park..., souffla Aydan avant de voler un baiser à son aimé.

Evidemment, Taemin n'avait pas passé les journaux à Aydan mais ce dernier avait pu lire distinctement les titres et il n'en fut pas affecté le moins du monde. Les gens pouvaient bien croire ce qu'ils voulaient et les critiquer. De toute manière, peu importe ce que Taemin faisait, il était jugé et critiqué, cette fois ne pouvait pas être différente.

Entre deux bouchées de son croissant, Aydan se saisit de la lettre qui lui tendait son fiancé et sans même la regarder, la posa à côté de lui. Il ne restait que peu de temps avant que son homme ne s'en aille travailler.

- Bébé, tu sais, les journaux... On s'en moque. On connait tous les deux la vérité, on sait que je ne suis pas un prostitué et que je ne suis pas intéressé par ton argent. Laisse les dire ce qu'ils veulent et arrête de te miner le moral à cause de ça. Tu vaux bien mieux que ces torchons.

Puis Aydan remua un peu et s'allongea sur le canapé, posant sa tête sur les cuisses de Taemin alors qu'il attrapait une de ses mains pour entrelacer leurs doigts.

- Tu rentres dormir ici ce soir ?

Aydan détestait dormir seul et vivait relativement mal l'absence de Taemin durant la journée mais bien sûr, il n'en dit rien.

Puis vint le moment où l'Owner quitta la demeure après un myriade de baisers de la part de son fiancé qui lui souhaitait une bonne journée.

Désormais seul dans la maison, Aydan retourna sur le canapé et ouvrit la lettre, la lisant rapidement. Et au fur et à mesure que ses yeux suivaient les écritures tracées à la plume, son visage blémissait. Le contenu de la lettre était clair et les volontés de l'expéditeur, limpides : il devait quitter Taemin sur-le-champ, sans quoi il se ferait tuer. Et aux vues des différentes morts exposées ici, il souffrirait longtemps avant de laisser échapper son dernier souffle.

- Aydan ? Vous allez bien ?, demanda la gouvernante qui venait débarasser le petit-déjeuner de Taemin.

Sans répondre à voix haute, le jeune homme hocha la tête, mentant éhontément. Il savait qu'elle n'était pas stupide mais il ne voulait pas l'inquiéter inutilement.

------------------

Aydan passa une partie de l'après-midi à trouver une solution, à trouver comment faire, comment rester en vie sans se séparer une nouvelle fois de Taemin. Et rien. Rien ne lui venait. Il n'y avait pas d'issue. Du moins, lui n'en n'avait pas. Avec la diffusion des journaux à scandale, il était passé de "parfait inconnu" à "recherché par les paparazzis" et le nombre de personnes souhaitant sa mort avait au moins triplé. Une chose était sûre cependant : il ne laisserait pas Taemin. Il lui avait promis et il était tout simplement hors de question qu'il le quitte à cause d'une menace de mort. Alors, il saisit son téléphone et envoya un message à Taemin, bref et concis "Appelle moi dès que tu peux, je suis en danger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Retour au calme Jeu 16 Juil - 22:30

J’ai embrassé Aydan une dernière fois dans l’entrée avant de partir travailler. Sa façon de me souhaiter une bonne journée me mets toujours de bonne humeur et je vais en avoir besoin aujourd’hui. Je dois enchainer les réunions jusqu’à tard ce soir.

Mon chauffeur attend que je monte dans la voiture en tenant la portière puis il a salut poliment Aydan avant de prendre le volant.

-Puis-je vous adresser mes sincères félicitations pour vos fiançailles monsieur Park ?

-Merci. Je ne réponds que distraitement trop occupé à consulter mon agenda pour la journée.

Un fois arrivé dans le gratte-ciel de mon entreprise, je passe devant l’accueil pour regagner les ascenseurs et comme tous les matin chaque employé que je croise se courbe sur mon passage. Je suis dans mon monde. Ce n’est pas comme avec Aydan. Je peux tout maîtriser et faire plier qui je veux à ma volonté. Je suis le maître ici.

Lorsque j’arrive enfin au dernier étage mon assistante se lève et se courbe comme les autres. Elle me donne les comptes-rendus de la veille et me rappelle mon programme de la journée. Je commence avec une réunion importe qui devrait durer plusieurs heures.

-Merci Xiu Han.

-Oh et monsieur le président, félicitation pour vos fiançailles.


Je fais un geste de la main et ouvre la porte de mon immense bureau. Je suis enfin seul. Je m’assois dans mon fauteuil et commence à regarder les rapports lorsque mon regard dérive sur le cadre posé dans un coin de mon bureau. C’est une photo très personnelle d’Aydan. Je l'attrape et mes doigts caressent son magnifique visage.

Je l’ai prise il y a quelques semaines. Aydan venait de se réveiller, nous avions fait l'amour une bonne partie de la nuit. Il était nu sous les draps, le torse découvert, les yeux à demi clos, les cheveux en batailles et les lèvres gonflées. Et lorsqu'il m'avait vu il avait sourit. J'ai immortalisé ce moment . Il était si beau, si parfait. Je ne lui ai jamais dit que j’avais fait développer cette photo de lui et qu’elle était maintenant sur mon bureau. C’est mon secret.

Ma secrétaire frappe à la porte et entre. Je repose la photo et me redresse, quittant ce petit moment d’intimité, de nouveau professionnel.

-Monsieur le président la réunion va commencer si vous le souhaitez.


Je me lève et resserre ma cravate. Je sors de la poche de ma veste mon téléphone portable que je lui remets. Comme à chaque fois que j’ai une réunion importante.

-Je ne veux pas être dérangé pendant la réunion. Répondez au téléphone, prenez les messages et notez les sur des fiches à poser sur mon bureau. Aucune urgence tolérée… sauf s’il s’agit d’Aydan Marsh.

-Bien monsieur Park.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Cela fait déjà trois heures que je suis en réunion. Plus le temps passe et plus je perds ma bonne humeur.

Nous sommes interrompu par un coup sec à la porte et mon assistante rentre en s’excusant. Je fronce les sourcils dès que je croise son regard, furieux qu’elle me dérange. Mais lorsque je vois qu’elle tiens mon portable à la main je comprends tout de suite qu’il s’agit d’Aydan.

Elle vient à moi et me tends mon téléphone en s’excusant encore.
Le message n’est pas ouvert mais il s’agit bien de ma Doll. Ma colère contre elle retombe. Elle a fait son travail.
J’ouvre le sms sans me soucier des gens autour de la table qui n’attendent que moi pour reprendre.

"Appelle moi dès que tu peux, je suis en danger."

Je blêmis et saute de mon fauteuil. Tout le monde se lève et j’ordonne tout de suite à ma secrétaire d’appeler mon chauffeur puis je me retourne vers l’assistance en essayant de me recomposer le plus possible.

-La réunion est terminé, je veux vos rapports sur mon bureau demain à la première heure.

Je ne leur laisse pas le temps de protester. Je suis déjà en train de courir vers les ascenseurs. Xiu Han arrive derrière moi et me préviens que la voiture est en bas.

Je me presse pour la regagner et dès que je suis à l’intérieur je demande à mon chauffeur de rentrer à la maison, le plus vite possible. Tant pis pour ma journée de travail, Aydan est en danger et je dois être près de lui. C’est ma priorité.

Arrivé à la maison j’ouvre la portière avant que la voiture ne soit arrêtée et fonce à l’intérieur.

-AYDAN !!! AYDAN !!!


Je crie en le recherchant partout, alerte, mon cœur s’emballe, je ne le trouve nulle part et puis finalement il vient à moi et je le prends immédiatement dans mes bras, inquiet mais heureux de voir qu’il va bien.

Je l’embrasse longuement puis prends son visage entre mes mains, le force à me regarder. Ce que je lis dans ses yeux m’effraies plus que tout.

-Bébé, que se passe-t-il ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Retour au calme Ven 17 Juil - 14:44

Aydan avait passé de longues minutes reclus dans la chambre, attendant que Taemin arrive. Il ne savait pas combien de temps allait-il mettre : son fiancé avait une journée chargée et remplie de réunions, de fait, il aurait très bien pu prendre connaissance du message à la fin de la soirée. Cependant, une voix dans la tête du jeune homme ne cessait de lui répéter que Taemin allait arriver rapidement : la Doll était sa priorité et Aydan le savait très bien. Comme prévu, l'être aimé pénétra dans la maison seulement une demie heure après l'envoi du message et appelait son amant, visiblement paniqué. Aydan ne fit pas durer le supplice et dévala les escaliers en trombe, se jetant dans les bras de Taemin pour le rassurer et se rassurer.

- Bébé, que se passe-t-il ??, questionna l'Owner, paniqué.
- Calme toi. Je n'ai rien pour le moment. Excuse moi d'avoir interrompu ta journée, je ne voulais pas mais... il fallait que tu saches.

Aydan n'en dit pas plus et tendit à Taemin la lettre qu'il tenait dans sa main.

- Tu sais ce matin, j'ai reçu un courrier. Il n'est pas signé mais c'est une menace de mort. Si je ne te quitte pas, on me tuera. Ca ressemblait au chantage de ton père mais je ne pense pas que ce soit lui, il ne semble plus vouloir se mettre entre nous depuis que je suis revenu.

Aydan revint se loger dans les bras de son amant et cacha son visage dans son cou afin d'inspirer son odeur à pleins poumons. Il était rassurer de l'avoir contre lui et de voir qu'il était venu si rapidement à son secours. Aydan n'en doutait pas : Taemin ferait absolument tout pour lui et l'inverse était aussi valable.

- L'annonce de nos fiançailles n'a apparemment pas plus à tout le monde et je sais que je suis maintenant presque aussi connu que toi de par mon statut mais qui voudrait ma mort ?

Aydan releva son visage vers Taemin et tout la peur qui se trouvait dans son regard s'était dissipée. Maintenant que son fiancé était là, rien ne pourrait lui arriver.

- Je refuse de te quitter pour une histoire de chantage. Je veux trouver qui nous en veut et je veux qu'il sache ce qu'il en coûte de s'en prendre à nous, déclara Aydan d'un ton ferme et décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Retour au calme Dim 19 Juil - 10:31

Je lis la lettre en écoutant ce qu’Aydan a à dire. Je connais l’écriture de mon père et ça n’y ressemble pas. Mais rien n’exclut qu’il l’ait faite écrire par quelqu’un d’autre.
La gouvernante arrive derrière nous avec un torchon et le rejette sur son épaule avant de blêmir.
Je me tourne vers elle furieux. C’est elle qui a apporté le courrier ce matin.

-Où as-tu trouvé ça ?

Elle fait un pas en arrière devant mon ton. Je sais qu’elle a peur que je la vire. Et elle a des raisons d’avoir peur.

-Je… je l’ai trouvé sur le pas de la porte ce matin en allant chercher le courrier monsieur.

-TU TE FOUS DE MOI ? TU RAMÈNES UNE LETTRE DE MENACE DANS MA MAISON ?

-Je… j’ignorais son contenu monsieur. Elle était au nom d’Aydan je-


-MONSIEUR MARSH ! Combien de fois faudra-t-il le répéter ? Ce n’est pas ton fils MERDE !!!

Elle rentre sa tête dans ses épaules et ferme les yeux. Elle est sur le point de se mettre à pleurer.

-Apporte moi le téléphone. TOUT DE SUITE !

Je sais que c’est injuste, je passe mes nerfs sur elle mais je suis trop furieux contre l’expéditeur de la lettre. Il faut que je rejette la faute sur quelqu’un.
Elle disparait et réapparait quelques secondes plus tard. Je lui arrache des mains.

-HORS DE MA VUE !

Je me tourne vers Aydan et même lui ne saurait me calmer. Qui que ce soit, je lui ferai payer ça. Personne ne menace l’amour de ma vie sans conséquence.

-Si c’est mon père qui a fait ça… je jure devant dieu qu’il va le payer très cher Aydan. Il n’a pas compris la première fois, cette fois il va l’intégrer.

Je compose le numéro d’un de mes contact de la pègre rapidement, la colère me fait trembler.

-Allô, c’est Taemin. Trouve moi une équipe, j’ai besoin d’hommes armés pour surveiller la maison et deux ou trois gorilles pour une protection rapprochée… Non, mon fiancé… TOUT DE SUITE… écoute je me fous du prix, tu as une heure pour mettre un périmètre de sécurité en place.

Je raccroche et réfléchie un instant. Je regarde Aydan. Je suis inquiet. Je ne prendrai aucun risque avec sa sécurité. Il est ce que j’ai de plus précieux au monde.

J’attrape sa taille et le ramène contre moi en regardant par-dessus son épaule, le regard sombre.

-Aydan tant que je n’ai pas mis la main sur l’enfoiré qui a fait ça tu ne quittes plus cette maison sans escorte. Je veux que tu sois en sécurité. Si tu veux sortir je veux savoir où tu vas, avec qui et pour combien de temps. Je veux que tu m’appelles quand tu pars et quand tu reviens. Change tes habitudes et limite tes déplacements. Évite les paparazzis aussi. Ne reste jamais seul tu m’entends ? C’est très sérieux. S’il t’arrivait quoi que ce soit… Ma voix se brise. Je le sers dans mes bras un peu plus.

J’en mourrais si le moindre mal lui était fait.

Je l’embrasse pour me calmer. Je ferme les yeux et apprécie ce moment de tendresse partagé. Est-ce qu’on ne sera jamais en paix ? Est-ce que toute notre vie des gens vont chercher à nous séparer ?

Je colle mon front au sien et caresse son dos doucement.

-Merci de me l’avoir dit mon amour. Merci de me laisser te protéger. Je sais que c’est difficile mais tu vas devoir m’écouter et être patient hm.. ?

Mon chauffeur arrive peu de temps après. Il est tendu et semble concerné. Je lui ai parlé du message d’Aydan dans la voiture.

-Puis-je faire quelque chose monsieur Park ?

Je me détache d’Aydan et hoche la tête.

-Trouve moi un graphologue. Je veux savoir qui a écrit ça.

Je lui tends la lettre qu’il prend sans la lire. Il est discret.

-J’y vais tout de suite.

Je prends la main d’Aydan et l’emmène dans mon bureau ou je l’assoie dans un fauteuil pendant que je fouille dans mon coffre-fort.

-Pas de police pour le moment bébé. La dernière chose dont on a besoin c’est que cette histoire s’ébruite.


Je retire une arme automatique et des munitions. Je prends ça très au sérieux. Je l’arme et la pose sur la table puis j’appelle à mon bureau.

-Xiu Han c’est moi… annulez tous mes rendez-vous de la journée, j’ai une urgence à la maison.

Je raccroche ensuite et m’approche d’Aydan. Je me mets à genoux devant son fauteuil et prends son menton entre deux doigts.

-Je ne laisserai jamais personne te faire du mal chéri. Je t’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Retour au calme Sam 15 Aoû - 12:20


Le ton qu'employait Taemin pour s'adresser à la gouvernante déplaisait à Aydan mais ce dernier n'en dit rien. Son petit ami était paniqué et il le reprendrait plus tard, après s'être excusé auprès de la vieille dame que le métis considérait comme un membre de la famille, malgré les protestations de son amant. Au regard que Taemin lui lança, Aydan comprit qu'il ne pouvait rien faire pour le calmer ou le rassurer. Rien faire d'autre que le laisser prendre le contrôle de la situation. Aussi, lorsqu'il lui donna toutes ces directives, le jeune homme ne protesta pas. Il se laissa sagement enlacer et serra fermement Taemin dans ses bras en caressant son dos, desserrant pas la suite son étreinte quand son fiancé eut la voix brisée par le chagrin que lui causerait la perte de son aimé. Ce dernier prit tendrement le visage de son fiancé entre ses mains et lui vola un nouveau baiser, plus long et appuyé que d'habitude.

- Promis. Il ne m'arrivera rien.

Puis le chauffeur s'ajouta à la scène et Ayden se lova un peu plus contre son petit ami le long de leur discussion. Il n'avait pas peur, ne se sentait pas en danger. Taemin faisait tout ce qu'il pouvait pour le protéger et Ayden le savait. Mais jamais il ne se serait attendu à ce qu'il sorte une arme et qu'il la charge devant ses yeux. Ce fut à ce moment là que le métis comprit l'ampleur de la situation. Il n'avait jamais été si important pour quelqu'un. Il ne s'était pas attendu à le devenir et la peur qu'il lisait dans les yeux de son amant lui serra le coeur en même temps qu'elle le réchauffait.

- Bébé, ça va aller. Je sais que tu ne laisseras personne me toucher, j'ai confiance en toi et en tes hommes, expliqua Ayden en tirant un peu la main de Taemin.

Il se leva et l'invita à prendre place dans le fauteuil où il était peu avant pour ensuite s'installer sur ses genoux. Il attrapa les bras de l'Owner et les ramena autour de sa propre taille.

- On trouvera qui c'est. Par contre, s'il te plaît, ne crie plus sur la gouvernante, d'accord ? Elle n'y est pour rien. Elle aurait put être ma mère. D'ailleurs, si elle l'avait été, on n'aurait jamais eu de problème avec ma famille. Tu as vu combien elle nous supporte ? Alors que ma propre mère ne veut même pas entendre parler de son homosexuel de fils..., bouda un peu Aydan. Puis je passe le plus clair de mon temps avec elle, elle est un peu comme ma tante. Elle aussi me protègera.

Aydan se tourna finalement sur les genoux de son amant et, désormais face à son profil, enfouit son visage dans le cou de Taemin pour profiter de sa chaleur. Cette dernière l'apaisait.

- Ca ira. Personne ne nous séparera. T'as ma parole, mon ange, murmura la Doll. Tu dors avec moi ce soir, hm ? Je n'ai pas envie d'être seul. Ni de te voir repartir au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Retour au calme Mer 2 Sep - 6:55

En une après-midi j’ai transformé la propriété en forteresse inviolable. Il y a des hommes armés partout, autour de la maison, dans le jardin, au bord de la piscine et du patio, près du garage et même derrière le portail. Les gardes du corps d’Aydan ont pour instruction de se trouver toujours à proximité de lui lorsque je ne suis pas là et assurent une protection en continue, de jour comme de nuit.

J’ai laissé Aydan me sermonner à propos de la gouvernante mais je campe sur mes position. Je sais que j'ai raison. Aydan n'a jamais eu à gérer d'employés. Il n'a aucune idée de comment traiter du personnel. Il faut savoir serrer la vis pour se faire respecter.

Le soir venu je lui ai fait l’amour avec beaucoup de douceur et de patience, comme pour le rassurer. J’ai maintenu Aydan au-dessus de moi, en agrippant ses hanches et en le faisant bouger avec une infinie tendresse en murmurant son nom et en posant mes mains et ma bouche partout sur son corps parfait. Je crois que nous avions besoin de ça. De nous retrouver et de nous prouver que même dans notre désir nous nous aimons plus fort que tout.

J’ai tellement peur de le perdre à nouveau. Parce que je sais que cette fois-ci, si je le perds ce sera définitif. Et je suis incapable de vivre sans lui.

Je le berce dans mes bras après l’amour, en caressant distraitement sa peau couleur caramel pendant que nous regardons la télé.

- Je vais devoir retourner travailler demain, je ne peux pas m’absenter un autre jour j’ai vraiment beaucoup de travail… et je vais surement devoir y passer la nuit pour rattraper mon retard...

Je voudrai rester près de lui mais c’est impossible. Alors je tente de le rassurer.

- Je garderai mon téléphone avec moi, même en réunion, si tu as le moindre problème tu pourras m’appeler.

Cette nuit-là nous avons refait l’amour, mais à ma façon, beaucoup plus durement. Je voulais le marquer de l’intérieur. Comme si… comme si c’était la dernière fois.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Je suis réveillé sur les coups de 5h du matin par un bruit étrange venant du couloir. Je tourne la tête et Aydan dort encore. Je me lève et passe un boxer avant de prendre mon arme posée sur la commode.
Je retire la sécurité et sors de la chambre sur la pointe des pieds. Tout est calme dehors et je fronce les sourcils. Je ne suis pas fou, j’ai bien entendu un bruit.
Je descends les escaliers, et commence à m’avancer vers le salon. Je sens quelqu’un derrière moi et je me retourne, tenant en joue la personne qui me fait face.

La gouvernante lâche immédiatement le plateau avec mon petit déjeuner et tout se brise au sol pendant que je me précipite sur elle pour plaquer ma main sur sa bouche avant qu’elle ne hurle. Je ne veux pas qu’elle réveille Aydan.

- Bon dieu Lin ! Il est 5h du matin qu’est-ce que tu fais là ? J’ai failli te tirer dessus.

Elle relève ses yeux apeurés vers moi et je retire ma main. Elle tremble comme une feuille.

- J-j… Je voulais venir plus tôt pour vous préparer un panier repas pour que vous puissiez manger cette nuit. Me répond-t-elle les larmes aux yeux. Je l’ai vraiment effrayé.

Elle se penche pour ramasser les morceaux de vaisselle au sol mais je l’arrête.

- Laisse ça. Tu vas te blesser. La femme de ménage le fera.

Je la prends par le bras et l’emmène doucement s’assoir dans la cuisine avant de remplir un verre d’eau que je lui tends.

- Je suis désolé de t’avoir fait peur. Je pensais qu’il y avait quelqu’un dans la maison… Et je suis désolé pour hier aussi. Aydan a raison je n’aurai pas du te parler comme ça, tu n’y étais pour rien. Dis-je en baissant la tête, un peu honteux.

Elle repose le verre et passe une main bienveillante sur ma joue puis me relève la tête en souriant paisiblement.

- Monsieur Park. C’est la première fois en trois ans que je vous entends vous excuser. Puis-je vous parler ouvertement ?

Je pose ma main sur la sienne et ferme les yeux. C’est un geste maternelle que j’apprécie malgré ce que nous sommes en réalité l’un pour l’autre.

-Tu peux.

- Lorsque vous êtes arrivez à Hong Kong vous étiez si fermé, si froid. Et puis vous avez ramenez monsieur Marsh un jour. Ce pauvre enfant était aussi perdu que vous et il avait besoin d’être constamment rassuré avec tout ce que vous lui faisiez subir. Et je ne vous avais jamais vu vous acharner à ce point sur un de vos employés. Je savais déjà à l’époque qu’il était différent. Différent pour vous. Et aussi pour moi.


Elle s’arrête un instant en souriant de plus belle. Elle ne tremble plus. Elle a l’air calme.

-J’ai pris soin de lui comme s’il était mon fils. J’ai séché ses larmes, fortifié son corps, apaisé ses craintes et partagé ses joies comme ses peines. Il ne faut pas m’en vouloir si je manque à mes devoirs envers Ayd… je veux dire monsieur Marsh. J’ai tendance à oublier qu’avant de devenir votre fiancé c’était un jeune homme que je traitais comme mon enfant.

-Je comprends.

-Je sais qu’il a une mère et un père pour veillez sur lui mais vous pourrez toujours compter sur moi pour prendre soin du futur monsieur Park. Il vous a fait tellement de bien en entrant dans votre vie… C’est un brave garçon. Je ne voudrai pas qu’il souffre. Pour rien au monde je ne laisserai cela se produire monsieur.

-Merci Lin. Merci de me l’avoir dit. Je suis plus rassuré avec toi à ses côtés.

Je caresse sa main en lui rendant son sourire et je décide tout de suite qu’à partir d’aujourd’hui je la laisserai traiter Aydan comme elle l’a toujours fait et l’appeler comme elle le voudra. Je ne m’étais jamais rendu compte du lien fort qu’il avait avec elle. C’est probablement sa meilleure alliée et je sais que je peux compter sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retour au calme

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au calme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour au calme.
» Retour au calme, à Damville
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hong Kong :: Causeway Bay 銅鑼灣 :: résidences-