le nom de l'image
You, pretty evil .. !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 You, pretty evil .. !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: You, pretty evil .. ! Jeu 15 Jan - 10:25

Sur un coup de tête, Yu Jie s'était retrouvé à Private Blossom. Cela faisait un moment qu'il n'était pas sorti de la chambre d'hôtel qui lui faisait office de tanière, il en avait presque oublié comment se comporter en société. Curieux du lieu qu'il allait découvrir, il poussa la porte et pénétra à l'accueille empli de luxe. Au fond de la pièce se tenait un large bureau occupé par une secrétaire très certainement asiatique, malgré ses cheveux teintés de blond platine qui lui donnaient un petit quelque chose semblable aux européennes que le jeune homme n'avait pu admirer que sur les magazines. Observant l’escalier à sa gauche, puis le faux plafond étincelant de boules chinoises, il se rapprocha dudit bureau, admirant à loisir la demoiselle qui tapait avec rapidité sur son clavier. Lorsqu'elle remarqua sa présence, à peine quelques secondes plus tard, elle releva son visage de porcelaine vers lui et lui demanda d'une voix d'hôtesse de l'air « je peux faire quelque chose pour vous ? ». Un sourire étira alors les lèvres du jeune homme. Oh que oui, elle pouvait faire quelque chose. Grâce à elle, il allait pouvoir se trouver une toute nouvelle occupation, car il fallait bien avouer que l'ennuie était de mise, cloîtré dans sa chambre d'hôtel trop grande pour un seul homme. En à peine une heure de temps, l'affaire était réglée. Bien entendu, il n'avait pas clairement énoncé la situation. « Je suis riche, mais je m'ennuie, engagez moi. » bien que ceci eut été tout à fait son genre. Non, cette fois, il l'avait joué en finesse. Il s'était montré un peu flou sur ses motivations, mais cela semblait suffire à la secrétaire qui lui créa un dossier qu'elle lui fit signer par la suite, lui souhaitant d'un sourire âcre la bienvenue à Private Blossom. Mission réussie. Prochaine étape : se trouver un jouer. Ou plutôt, attendre que le jouet en question vienne à lui …

Cela faisait à présent quatre jours que l'inscription à l'agence mafieuse s'était finalisée. Yu avait eut le temps de se faire tatouer la fleur emblématique sur la nuque, mais toujours personne ne l'avait contacté, et cela l'agaçait profondément. Il s'ennuyait, il devenait fou dans cette chambre d'hôtel, il voulait voir des gens, mais ne voulait pas sortir. Tout c e qu'il désirait, c'était pouvoir s'amuser avec son Owner, un point c'est tout. Quel enfant capricieux ..
Il poussa un énième soupire en regardant son téléphone catégoriquement silencieux, se demandant bien pourquoi personne ne l'appelait. Les Owners étaient-ils stupides ? Il n'y avait pas en ce bas monde homme plus beau que lui ! Il possédait tout ce qui plaisait : un visage à la fois angélique et « bad boy », une coiffure à la mode, des cheveux entretenus, et que dire de son corps de rêve musclé à souhait .. ?  Vraiment, si quelqu'un choisissait un autre garçon que lui, c'est que cette personne avait de sérieux problèmes de goût ! Mais alors qu'il s'était levé pour observer le refler de son beau minois dans le miroir mural qui trônait face au lit, la sonnerie de son cellulaire le fit se retourner d'un geste vif. Rapidement, il s'empara de l'appareil et décrocha, portant l'appareil à son oreille. Même sans avoir entendu son correspondant se présenter, il était persuadé de savoir de quoi il s'agissait. « Monsieur Yue .. ? C'est Ming, la secrétaire de Private Blossom. Je vous appelle pour vous prévenir que votre candidature a été retenue. Veuillez venir le plus rapidement possible. » Et il ne se fit pas prier. Aussitôt eut-il raccrocha qu'il sauta dans sa décapotable aussi rouge que cher pour se rendre à son lieu de rendez vous. Enfin. Ils avaient pris leur temps, mais ils n'allaient pas regretter. Pour une fois qu'il faisait preuve de bonne volonté ! Après tout, ce n'était pas dans son caractère de se laisser faire, la seule personne à qui il avait obéit se trouvait être son défunt frère … Mais, étrangement, il pensait que jouer ainsi les dévoués serviteurs pourrait être une activité amusante, et intéressante ! Après tout, ne sait-on pas tout ce que les Owners peuvent exiger.

En à peine vingt minutes, il se retrouva sur le parking de l'agence contactée quelques jours plutôt et y entra, un large sourire collé aux lèvres. Le jeu commençait. Quoi que, pas tout à fait. Il fallait avant cela signer le contrat avec ce couple aisément vêtu. Néanmoins, il fut surprit d'apprendre les détails de son contrat, qui s'avéra à la fois intéressant et décevant. S'il en croyait les paroles de l'homme en noir, son rôle serait de servir de nounou à une gamine certainement pourrie gâtée. Il devrait la protéger, et en plus de cela, recevoir un entraînement spécial. OK pour l'entraînement, ça faisait craquer les filles, et il aimait sentir les muscles de son corps le tirer sous l'effort, mais faire office de baby-sitter … ! Il soupira discrètement, mais accepta le papier qu'on lui tendait afin d'y apposer sa signature. Fort heureusement pour ses employeurs, il était sous un bon jour et n'avait donc pas fait d'esclandre, se laissant conduire par le couple jusqu'à leur demeure. Il se montra sage, même lorsque la bonne femme lui accrocha un énorme ruban autour de la tête. « C'est pour un cadeau », expliqua-t-elle. Cadeau mon œil ! Pensa-t-il, mais il se contenta de sourire de façon hypocryte, se demandant quel âge pouvait bien avoir la fille à papa sur qui il devrait veiller. Non mais sérieusement, lui, le grand Yue Yu Jie, en garde d'enfant ? C'était le monde à l'envers ! Sincèrement, il espérait pouvoir « monter en grade » rapidement et avoir à faire à un vrai Owner, quelqu'un d'intéressant pour pimenter son jeu, pas à une petite fille …

Hihi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Jeu 15 Jan - 11:13

Shu Na Lin désespérait. Ses parents trop protecteurs ne cessaient de lui coller des gardes du corps dans le dos. Tout d'abord des hommes, puis des femmes, pensant que ça changerait quoique ce soit. Et c'était toujours la même chose : trop étouffant ! Surveillé pendant vingt-quatre heures et sept jours sur sept...
Bien sûr que c'était insupportable. Mais tout à coup son père avait eu une nouvelle idée. Toujours préoccupé par la sécurité de sa princesse, il tentait toujours un nouveau coup. Et n'arrivait jamais à la réprimander alors qu'elle lui donnait des maux de tête.
Au fond il devait sûrement comprendre a quel point c'était désagréable pour elle. Mais cette fois si il lui avait parlé d'une idée plutôt interessante.
Ils s'étaient tous les deux rendus à une agence du nom de Private Blossom.
Son père lui avait expliqué en quoi cela consistait. Il allait lui "acheter" une "doll" et cette personne serait chargée de veiller à sa sécurité mais sans la suivre du matin jusqu'au soir en silence comme un robot.
Cette personne deviendrait juste quelqu'un comme un nouvel ami. Et lorsque on déposait devant elle ue sorte d'album photos où étaient répertoriés toutes les Dolls, Na Lin l'explora lentement en regardant tous ces visages. Et puis ses yeux s'arrêtèrent sur l'un d'entre eux. Lui. Elle voulait ce type super sexy et craquant.
Son père s'occupa du reste, bien heureux qu'elle choisisse elle même sans en faire des siennes.

Le lendemain, lorsqu'elle rentra de son cours privé, une servante vint lui apporter un verre de jus à l'entrée. C'était son petit rituel.
Ensuite elle monta les marches en marbre qui menaient à sa chambre. Elle ouvrit la grande porte blanche et la referma derrière elle. Elle laissa tomber son sac sur le sol, retira son manteau et laissa ses chaussures sur le chemin, se dirigeant vers son lit. Puis elle détacha sa jupe et retira son haut et se stoppa net arrivant devant son lit à baldaquin.
À travers le voile fin et transparent, elle croisa le regard d'un homme. Elle le fixa d'abord sans comprendre avant de pousser un cris de surprise et s'enfouit s'enfermer dans sa salle de bain. Elle y resta cinq minutes avant de daigner ouvrir la porte et risquer un coup d'oeil vers l'extérieur. L'inconnu était toujours là, elle ne rêvait pas. Puis Na Lin le reconnut tout à coup. C'était sa Doll. Sa Doll ! Elle haussa les sourcils et ouvrit de grands yeux surpris.
On frappa à sa porte, demandant si tout allait bien. Elle renvoya la servante.
La jeune fille enfila un débardeur et un short qu'elle trouva dans sa salle de bain et sortit. Elle approcha du lit et repoussa d'une main hésitante les rideaux.
C'était bien lui. Avec un gros ruban rouge sur lui. Na Lin le regarda et ne pu s'empêcher d'éclater de rire tant cette vue était hilarante.

-C'est toi Yu Jie? Mon prétendu garde du corps et Doll ?

Na Lin rit attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 16 Jan - 6:07

Confortablement assit sur un lit à baldaquin, il observait la pièce à travers les rideaux blancs et peu opaques. Le luxe qui emplissait cette chambre ne le surprenait nullement, il était accoutumé aux belles choses dont le prix dépassait largement le salaire minimum instauré dans ce pays. Le ruban sur sa tête le gênait atrocement, il se sentait ridicule, mais l'ordre qui lui avait été  donné  de le garder jusqu'à l'arrivée de sa propriétaire, alors il s ' exécutait, priant pour que cette dernière ne tarde pas trop.

Par chance, elle arriva assez vite, mais ne remarqua pas sa présence. Derrière les tissus, il l'observait, silencieux et surprit de l'âge plus avancé qu'il ne l'avait cru de sa Owner. Elle semblait jeune, mais moins qu'il ne le pensait, la vingtaine sans doute. Toujours sans prendre garde à sa présence, elle jeta son sac et sa veste avant de se diriger vers lui, son regard ne se posant néanmoins pas sur lui. Elle retira d'abord sa jupe, dévoilant ainsi ses jambes parfaites ainsi que son fessier voilé d'une culotte tout à fait charmante, ce qui arracha inévitablement un sourire en coin au jeune homme qui observait la scène sans dire un mot. Ce n'est que lorsqu'il la vit retirer son haut pour laisser apparaître son soutien gorge que la pensée  comme quoi être  baby sitter n'était pas si mal lui traversa l'esprit. Elle était plutôt canon, cette gamine sur laquelle il devait veiller. Et marrante, à en juger par le cri qu'elle poussa en le voyant. Immédiatement, elle se réfugia dans une pièce qui devait être un dressing ou une salle de bain, et s'y enferma de longues minutes. Décidément, les filles étaient désespérément prudes, c'en était presque agaçant pour un amateur de femmes comme il l'était.

Il ne bougea pas, aussi immobile qu'une statue, et se contenta d'attendre une nouvelle fois que la demoiselle daigne revenir, ce qu'elle fit au bout d'un moment qui sembla interminable. Avec la douceur digne de ces déesses qu'étaient les femmes, elle poussa le rideau pour enfin poser un regard sur lui et l'observer, avant qu'un rire incontrôlé  et plutôt bruyant ne brise le silence de la pièce. Ah, le ruban ...

- C'est toi Yu Jie? Mon prétendu garde du corps et Doll ?

Elle connaissait son identité. Était -ce elle qui l'avait choisi, et non ses parents ? Néanmoins, il répondit, retirant avec une hâte dissimulée cet objet ridicule qui obstruait son visage d'Apollon.

- Oui, c'est moi. Et toi, quel est ton nom, jolie demoiselle ?

Jolie, elle l'était de par son visage poupin et délicat, malgré son changement de tenue qui attristait quelque peu l'homme qu'était Yu Jie.
Posant le ruban sur le lit et se relevant pour venir se poster face à elle, la dominant de toute sa taille, il ancra son regard dans le sien en écoutant sa réponse, et ne put s'empêcher d'attraper une mèche des cheveux de la jeune femme pour la faire glisser entre ses doigts. C'était un homme entreprenant qui n'ignorait par ses charmes. Il savait que dorénavant, c'était  elle qui menait le jeu, cependant, il n'était pas contre se montrer séduisant en yeux de cette demoiselle plus que charmante. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 16 Jan - 9:00

Il retira son ruban rouge et le posa sur le lit avant de se relever tandis que Na Lin le suivait du regard.

- Oui, c'est moi. Et toi, quel est ton nom, jolie demoiselle ?

Elle sourit au compliment, et soutint son regard lorsqu'il planta ses yeux dans les siens. Et amusée elle l'observa venir attraper une de ses mèches de cheveux pour la faire glisser entre ses doigts.
Sa Doll lui plaisait vraiment. Pour une fois elle n'avait pas envie de se débarrasser de son "garde du corps". Non parce que ce type là était sexy, transpirait la classe et il était ultra attirant physiquement. Bien plus que sur la photo. Elle ne pensait pas qu'il serait aussi bien. Elle ne regrettait pas, et pour une fois, n'irait pas contre le désir de son père.
Le grand brun avait une étincelle de malice dans le regard que Na Lin réussit à discerner. Elle avait le sentiment qu'elle s'amuserait bien. Traîner ce bad boy partout avec elle ne la dérangeait pas, c'était même le contraire. Or s'il était un simple garde du corps comme les cent précédents.. Elle s'en serait débarrassée en quelques jours.

-Mon nom c'est Na Lin.

La jeune fille lui adressa un petit sourire malicieux avant de s'écarter légèrement.

-Je ne sais pas comment on est censés traiter les Dolls, mais j'imagine que c'est quelque chose comme une relation de "maître à esclave".

Na Lin observa la réaction de sa Doll. Il n'avait pas vraiment l'air d'un type paumé et pauvre. Et si elle avait bien compris, les Dolls étaient des personnes endettées qui ne pouvaient plus rembourser. Forcés à se vendre en tant qu'esclaves et obéir au doigt et à l'oeil. Peut-être qu'il avait été assez riche avant de se retrouver dans cette situation. Vu ses vêtements.. Et son style, elle devinait le luxe, ce n'était pas du bon marché.
Elle sourit et poursuivit :

-Mais ne t'en fais pas je ne compte pas te commander comme un chien.

Na Lin planta ses yeux dans ceux du jeune homme :

-Tu dois simplement veiller à ma "sécurité" pour rassurer mes parents. Mais sinon tu peux rester toi même, tu es libre, mais tu ne dois pas me quitter des yeux.

Elle eut un petit rire en disant cela. C'était sûrement ce que son père avait déjà dit et répété avant qu'elle n'arrive mais elle voulait lui expliquer comment ça devait se dérouler selon elle.

-À moins que je ne te dise d'aller voir ailleurs, ou de fermer les yeux.

Elle sous entendait : "fermer les yeux sur ce que je fais". Si elle se débarrassait de tous les autres avant lui, c'est parce que elle voulait être libre et pouvoir faire ce qu'elle voulait. Aller en boite, et fréquenter des garçons. Ce avec quoi son père ne serait pas d'accord. Il voulait qu'elle soit la fille parfaite et qu'elle suive le droit chemin comme une lady... Pff !

-Tu gardes mes secrets, et si mes parents te demandent un rapport de mes faits et gestes, tu ne leurs dis que ce que je t'autorise à dire.

Na Lin se dirigea vers la pièce qui lui servait de dressing tout en continuant à parler.

-Devant mes amis et toute autre personne, tu n'es pas une Doll ni un garde du corps. À moins que je décide de le révéler à quelqu'un, tu devra prétendre être... Un ami venu d'Amérique.

Na Lin entra dans le dressing et se choisit une tenue pour la fin de la soirée. Le dîner devrait bientôt être servit.

-Ça expliquera pourquoi tu restes toujours collé à moi, et pourquoi tu habites chez moi. Si on te demande, tu ne connais personne d'autre en Corée à part ma famille.

Elle ressortit avec une petite robe noire de dentelles et au col rond entouré de perles.
Une robe à manches courtes et évasée.

-Est-ce que j'ai oublié quelque chose ?

Elle réfléchit tout en se dirigeant vers la porte de sortie puis appela une servante.

-Je pense que c'est tout. Maintenant tu devrais aller visiter, avant que le dîner ne soit servit.

La servante arriva et Na Lin lui confia sa Doll pour une visite guidée de leur villa, après quoi elle devrait le raccompagner à nouveau dans sa chambre. Juste le temps que Na Lin prenne une douche.

-À tout à l'heure.

Elle lui adressa un petit sourire, et disparut dans la salle de bain sans attendre de réponse.

Elle prit une douche rapidement, enfila sa robe, sécha ses cheveux, se mit toutes sortes de crèmes pour adoucir, hydrater, raviver, nourrir etc.. Il fallait bien prendre soin d'un corps aussi parfait que le sien. Même si elle était déjà très jolie, comme le disait un proverbe dont elle ne se rappelait plus trop exactement, il fallait entretenir la fleur pour qu'elle ne fane pas.

Un fois prête, Na Lin sortit de la salle de bain en même temps que sa Doll entra dans sa chambre.

-Le dîner doit être servit.

Elle descendit à la salle à manger avec lui. Ses parents n'étaient pas là comme à leur habitude. La villa était souvent vide. Mise à part elle et le personnel, il n'y avait personne. Enfin, ses parents n'était pas là. Alors parfois elle organisait des soirées et invitait une centaine de personnes.
Sinon elle s'ennuyait.

Elle s'installa à la longue table, mais pas au bout, car c'est là où son père, chef de la famille avait l'habitude de s'asseoir. Vieille tradition. La servante avait disposé les couverts de Yu Jie en face de ceux de Na Lin.

Ils s'installèrent donc à table et on leur apporta les plats.
La salle à manger était une pièce très grande, longue, et aux murs ornés de tableaux. La décoration de la pièce rappelait le style baroque.
Na Lin saisit ses couverts et s'adressa à Yu Jie :

-Bon appétit.

Elle avait trop parlé alors n'avait plus grand chose à dire. Bien sûr ils devaient encore faire connaissance mais elle avait faim alors elle s'en occuperait plus tard. À moins qu'il engage la conversation lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 16 Jan - 9:44

- Mon nom c'est Na Lin.

Na Lin, c'était un joli prénom. Un joli prénom pour une jolie fille, le parfait combo. Il la regarda s'écarta, laissant son regard glissé sur son corps à peine couvert d'un short et d'un t-shirt. Il ne connaissait pas encore son caractère, mais cette fille était un régale pour ses yeux exigeants.

- Je ne sais pas comment on est censés traiter les Dolls, mais j'imagine que c'est quelque chose comme une relation de "maître à esclave". Mais ne t'en fais pas je ne compte pas te commander comme un chien.

Il se retint de rire. Ca, il le savait déjà. Il avait entendu dire par deux riches hommes que les Dolls n'étaient que de bons petits soldats aussi obéissants que l'étaient les chiens, néanmoins, il fut soulagé de savoir qu'elle ne s'adresserait pas à lui de cette manière. Il avait horreur de ne pas être traité à sa juste valeur, et Dieu sait qu'elle était haute ! Et puis, le risque à le traité comme un moins que rien, dans ses mauvais jours, était qu'un coup lui échappa, ça, ou des paroles blessantes. Il se montrait vraiment imprévisible dans ces moments là. Oui, Yu Jie se classait dans la catégorie des indiscernables, on ne savait jamais comment le prendre, même les pincettes ne suffisaient parfois pas !

- Tu gardes mes secrets, et si mes parents te demandent un rapport de mes faits et gestes, tu ne leurs dis que ce que je t'autorise à dire. Devant mes amis et toute autre personne, tu n'es pas une Doll ni un garde du corps. À moins que je décide de le révéler à quelqu'un, tu devra prétendre être... Un ami venu d'Amérique. -Ça expliquera pourquoi tu restes toujours collé à moi, et pourquoi tu habites chez moi. Si on te demande, tu ne connais personne d'autre en Corée à part ma famille.

Il l'observa marcher jusqu'au dressing tout en écoutant sa voix fluette lui dicter ces ordres. Ca aussi, il le savait déjà. C'était évident. De toutes les façons, les parents n'avaient fait que le ramener ici, autrement, Na Lin s'élevait seule au rôle de maîtresse, les ordres lui revenaient, ainsi que toutes les décisions à prendre. L'idée de n'être ni Doll ni garde du corps pour les personnes extérieures l'arrangeait, c'était plutôt accommodant, cela lui évitait de passer pour un de ces rats sans argent et contraint de vendre leur corps et leur servit au service des perfides riches. Or, il se voyait trop délicat pour être considéré comme ces insectes exécrables et misérables. La seule de qui il accepterait l'appellation de "Doll" n'était autre que sa jeune propriétaire. Pour une demoiselle si ravissante, il était prêt à accepter pas mal de choses, et puis, ça semblait amusant aux yeux de notre homme qui ne possédait aucun sens de la mesure des risques.

Une fois les règles énoncées et sans que Yu puisse ajouter le moindre mot, la jeune femme fit appelle à sa servante, lui intimant de faire visiter les lieux au nouveau venu, il ne se souvenait pas avoir eut le choix, mais c'était plaisant de visiter ainsi sa nouvelle demeure. La décoration de la villa respirait le luxe mêlé au bon goût et à la finesse. Aucun détail n'était laissé au hasard, ce qui donnait à l'ensemble un charme incontournable. Il aimait bien cette maison, elle lui convenait nettement mieux que la chambre d'hôtel dont il s'était lassé au bout de deux longues années enfermé à l'intérieur.

Une demi heure plus tard environ, il revint dans la chambre de sa maîtresse et croisa cette dernière qui sortait tout juste de la salle de bain, vêtu d'une somptueuse robe noir et évasée dont le col arrondi se soulignait d'un collier de perle. Ravissante.

- Le dîner doit être servi.

Il hocha la tête et la suivit sans un mot jusqu'à la salle à manger, dont il n'avait pas encore bien retenu le chemin. L'orientation, ce n'était pas son point fort, puisqu'il n'y avait jamais prêté attention. A quoi bon savoir s'orienter du moment que l'on se rappelle le principal ? A vrai dire, il n'avait pas non plus eut l'occasion de s'entraîner à perfectionner ce sens durant ces dernières années, cloîtré dans un hôtel qu'il connaissait depuis sa plus tendre enfance, enfermé entre les mêmes murs jours et nuits. Sans oublier qu'un plan de l'ensemble était affiché à chaque coin de couloir !

Arrivé dans l'immense salle à manger aux airs baroques que notre jeune homme affectionnait particulièrement, il s'assit en face de sa maîtresse, avant qu'on ne leur apporte leurs plats. La maîtresse des lieux lui souhaita un bon appétit, auquel il hocha une nouvelle fois la tête en guise de réponse. En deux ans d'isolement, il avait un peu oublié les politesses inutiles de la bonne société.
Il entama ensuite son repas qu'il trouva aussi bon que ceux qu'il avait l'habitude de prendre. Un chef cuisinier se trouvait certainement derrière tout ça, puisque les parents semblaient absent, au plus grand soulagement du jeune homme. Pas qu'il ne les apprécie pas, mais le père lui faisait penser à un mafieux avec sa tête sévère et ses vêtements trop bien repassés, et la mère ... Erk, ce ruban immonde .. ! Sérieusement, quel enfant aurait aimé ce genre de fantaisie pour recevoir un cadeau humain ?!

Après un moment à manger silencieusement, il déposa son regard sur son homologue, détaillant son visage délicat qui lui plaisait en tout point. La peau semblait entretenue, ni trop bronzée, ni trop pâle, tandis que le maquillage se faisait discret tout en restant élégant. Et que dire de ces deux petites lèvres teintées d'un rose délicieux ? Il aurait bien aimé en goûter la saveur, mais décida de s'abstenir pour le moment, il devait faire bonne figure. Pour l'instant, la fraîcheur de son rôle le mettait dans un état d'excitation semblable à celle d'un grand enfant, et l'envie de se prendre le plus possible au jeu le chatouillait.

- Si Mademoiselle me le permet, j'aimerai lui demander quel genre de chose elle compte cacher à ses parents. Ce n'est pas bien de mentir à un si jeune âge.~ Oh, et devrais-je feinter ne pas connaître le coréen pour ainsi vous coller ? Prenez tout de même garde à ne pas me présenter à trop de vos amies, elles risqueraient de tomber folles de moi ! ~

Un sourire amusé avait prit place sur ses lèvres alors qu'il reposait ses baguettes contre l'assiette vidée de tout son contenu. Décidément, il avait irrésistiblement envie de s'amuser avec Na Lin, car elle semblait être une personne fort intéressante. De plus, il avait toujours apprécié taquiner les plus jeunes, elle ne paraissait pas dépasser les vingt et un ans tout au plus, la cible parfaite.~ C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il l'avait vouvoyé au lieu de la tutoyer, simplement pour se glisser dans son rôle et se jouait de sa maîtresse, histoire de rire un peu, rien de bien méchant, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 16 Jan - 11:02

Ils commencèrent tous les deux à manger en silence, et Na Lin l'observa dévorer les plats avec un sourire. Au moins il avait bon appétit !
Elle reporta son attention sur son assiette et au bout de quelques minutes, Yu Jie brisa le silence.

- Si Mademoiselle me le permet, j'aimerai lui demander quel genre de chose elle compte cacher à ses parents. Ce n'est pas bien de mentir à un si jeune âge.~ Oh, et devrais-je feinter ne pas connaître le coréen pour ainsi vous coller ? Prenez tout de même garde à ne pas me présenter à trop de vos amies, elles risqueraient de tomber folles de moi ! ~

Na Lin qui avait relevé les yeux vers lui le fixa alors qu'il parlait. Et un sourire étira ses lèvres au fur et à mesure qu'il s'adressait à elle. À sa dernière phrase, elle laissa échapper un rire amusé. C'était agréable de voir qu'il se sentait à l'aise avec elle, elle n'aurait donc pas à percer un trou dans sa coquille, il ne semblait pas être un petit timide prêt à se renfermer dans son trou et savait engager la conversation, et faire des plaisanteries qui avaient le don de la faire rire.
Elle reposa ses couverts pour lui répondre.

-Ce que tu dois cacher c'est les endroits où je vais, et avec qui, et ce que j'y fais. Mais on en reparlera. Jeune ? Tu n'as que 3 ans de plus. Mais je te tutoie étant donné la situation, et fais en autant. On sera plus à l'aise.

Elle lui adressa un petit sourire avant de poursuivre tandis qu'on débarrassait pour leur apporter leurs desserts.

-Ah ton l'idée me paraît pas mal, en effet tu pourrais faire semblant de ne parler qu'anglais. Pour ce qui est de mes amies.. Je m'en fiche un peu si elles tombent folle de toi, puisque tu m'appartiens.

Ce disant elle, toujours un sourire malicieux sur les lèvres, elle planta sa cuillère dans la boule de glace à la vanille qu'on lui avait servi à côté d'un coeur fondant au chocolat. Elle dégusta son dessert et termina le tout par un verre d'eau comme à son habitude. L'eau était la meilleure chose pour garder son corps pur.

Elle se leva et remonta avec Yu Jie avant de retourner dans sa chambre et refermer derrière eux. Elle s'étira tout en se dirigeant vers une porte de sa chambre qu'elle n'avait pas encore ouvert. La porte donnait sur la chambre d'à côté. C'était une pièce qui lui servait généralement pour accueillir ses amies lorsqu'elles venaient passer la nuit chez elle. Mais elle avait été légèrement réaménagée pour Yu Jie.

-Et au cas où tu te serais posé la question, voici ta chambre. Même si tu as certainement envie de dormir dans la même pièce que moi, mes parents ne l'accepteraient pas.

Elle eut un petit rire et entrant dans la seconde pièce.

-Mais je ne serais pas loin. Ah et.. Interdiction d'entrer sans frapper si tu tiens à ta vie !

Elle dit cela sur un ton de plaisanterie mais il devait le savoir déjà, que on n'entrait pas dans la chambre d'une femme sans permission.

-Je pense que c'est ta valise la bas.

Elle indiqua une valise au pieds du lit.

-Et la porte ici donne sur ma salle de bain, elle est commune aux deux chambres. Quand tu l'utilises, n'oublie pas de fermer à clef la porte qui donne sur ma chambre où je risque de débarquer à l'improviste.

Nouveau petit rire. Na Lin s'étira à nouveau en regardant l'horloge. Décidément ! Cette situation l'amusait fortement. Mais elle était fatiguée à cause de sa journée.

-Tu peux prendre une douche avant d'aller te coucher si tu le souhaites. On verra demain ce qui nous reste à aborder comme sujet important. Je suis fatiguée, bonne nuit.

Elle le planta là et retourna dans sa chambre en refermant derrière elle.
Na Lin retira ses vêtements, enfila sa nuisette de princesse et se laissa tomber sur son grand lit de style baroque. Toute la villa était meublé ainsi. C'était un style qui plaisait beaucoup à ses parents tout comme à elle. De la salle de bain jusqu'au bureau en passant par les chambres à coucher, partout. Des meubles baroques et modernes à la fois. Des pièces spacieuses peu surchargées. De grandes baies vitrées et des couleurs clairs. La chambre de Na Lin était de couleur blanche, dominante. Celle d'à côté d'un vert pâle. La salle à manger était de couleurs or et blanc. La salle de séjour beige et marron café. Etc etc...

Na Lin plongée dans ses pensées s'endormit rapidement. Le lendemain elle se réveilla vers midi. C'était sa journée de grasse matinée. Elle se tira de son lit à contre coeur, entendant son ventre gargouiller.
Les cheveux décoiffés, encore somnolente elle se dirigea vers la salle de bain et se brossa les dents, se lava le visage, s'appliqua une crème et un léger maquillage puis retira sa nuisette pour enfiler une jaune et noire à col Claudine noir en dentelle. Na Lin aimait beaucoup la dentelle et les cols Claudine.
Elle finit de se préparer puis s'apprêta à descendre déjeuner lorsqu'elle se rappela de la veille. Yu Jie ! Elle avait oublié qu'elle avait une Doll.. Fallait s'y habituer.
Elle entra dans la chambre de Yu Jie mais ne l'y trouva pas. Puis elle sortit et vérifia s'il ne s'était pas perdu quelque part dans la Villa. Elle demanda à une servante qui lui indiqua qu'il se promenait dans le jardin. Na Lin le rejoignit. Il na la vit pas, car lui tournait le dos. Na Lin s'adressa à lui pour faire remarquer sa présence :

-Tu t'ennuies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 16 Jan - 11:48

Le rire clair de la jeune femme résonna dans la pièce, tandis que le regard du garçon ne quittait pas le sien, intrigué par sa démonstration si ouverte de son amusement. Au moins, il n'était pas le seul à se trouver à son aise dans cette situation.

- Ce que tu dois cacher c'est les endroits où je vais, et avec qui, et ce que j'y fais. Mais on en reparlera. Jeune ? Tu n'as que 3 ans de plus. Mais je te tutoie étant donné la situation, et fais en autant. On sera plus à l'aise.

Elle lui adressa alors un sourire qui ne fit que renforcer celui qui trônait déjà sur les lèvres de Yu Jie. La beauté de cette déesse humaine n'avait d'égale que son ravissant sourire.
Cacher ce genre de choses, c'était dans ses cordes, bien qu'il ne comptait pas rester sagement à la maison pendant que cette dernière partait s'amuser sans lui ! Autant que cela profite à tous les deux. De plus, il ne semblait pas y avoir grand chose à faire ici …
Quant au fait qu'elle n'est que trois ans de moins, cela fit enfler l’ego de l'imposteur. Encore une fois, il avait vu juste. Pas plus de vingt et un ans. Un léger rire lui échappa d'ailleurs lorsqu'elle prétendit qu'il pouvait la vouvoyer. Elle semblait naïve, puisque Yu n'était pas le genre d'homme à ce gêner pour ce genre de choses, bien au contraire. Son rôle du soir impliquait seulement qu'il la vouvoie pour s'amuser, rien de plus.

- Ah ton idée me paraît pas mal, en effet tu pourrais faire semblant de ne parler qu'anglais. Pour ce qui est de mes amies.. Je m'en fiche un peu si elles tombent folle de toi, puisque tu m'appartiens.

Cette demoiselle était vraiment chanceuse qu'il ait été du genre à suivre ses cours d'anglais! Sans cela, la situation aurait été problématique pour que son scénario tienne en place. « Tu m'appartiens ». Cela avait le mérite d'être aussi limpide que de l'eau de roche ! Et cette idée séduisait Yu Jie. Appartenir à quelqu'un, cela signifiait que cette personne s'occupait de vous, non ? C'est tout ce qu'il demandait, du moins, inconsciemment. Son esprit malade lui avait sans doute soufflé l'idée de se rendre à Private Blossom pour ça, pour être l'objet d'attention d'une personne. Mais ça, il ne se l'avouerait jamais !

Le dessert arriva assez rapidement et clôtura la conversation. Comme tout le reste du repas, il était exquis, et rafraîchissant. C'était agréable, quelque chose de frais, ça remettait les pensées en place et permettait de se coucher avec l'estomac anesthésié par les bien faits de la crème glacée. Ajoutez à cela qu'il se fichait bien des calories qu'il engloutissait, puisque son entraînement suffirait à les éliminer. Ah, et son corps d'Appolon absorbait les graisses mais ne les laissait pas paraître, quelle magie que d'être une divinité vivante ! Un vrai demi-Dieu !

C'est donc suite à ce met qu'ils montèrent tous deux jusqu'à la chambre. La propriétaire des lieux ouvrit une nouvelle porte dans sa chambre qui menait directement vers une seconde, plongée dans les tons reposant du vert pâle. Habituellement, Yu Jie n'était pas un fanatique de couleurs en ce qui concernait les murs des lieux qu'il fréquentait, mais il s'y habituerait sans doute.

- Et au cas où tu te serais posé la question, voici ta chambre. Même si tu as certainement envie de dormir dans la même pièce que moi, mes parents ne l'accepteraient pas.

La question ne lui avait pas traversé l'esprit, mais elle lui apparaissait à présent comme une évidence sans pareil. Du genre à se laisser porter par le cours des choses, il n'avait pas juger utile de s'interroger là-dessus, trop envieux de commencer ce nouveau jeu avec ces nouveaux participants. Bien sur, et comme elle l'avait si bien précisé, il aurait préféré dormir auprès de la jeune femme, mais cela ne faisait que pigmenter son jeu que de chercher un moyen à se glisser sous ses draps, et avec son autorisation s'il vous plaît ! Il l'écouta donc donner toutes ses instructions, oubliant celle qui consistait à verrouiller la salle de bain. La pudeur, pas son truc, c'était bon pour les filles, ça.

Lorsqu'elle partit, il prit dans sa valise de quoi se vêtir pour la nuit, alias un simple jogging d'une marque reconnue de tous, et alla faire un tour à la salle de bain pour entretenir son corps de rêve avant de le laisser se reposer. Les affaires de la jeune femme en disait long sur elle : elle était du genre coquette et prenait soin d'elle, ce qui plaisait à son hôte. Celles qui ne prenaient pas la peine de s'entretenir ne l'intéressaient pas ! Mais elle, elle l'épatait de plus en plus.
Une fois la douche prise, il revêtit ses habits de nuit et se faufila sous les draps, éprouvant tout de même une grande difficulté à s'endormir. Du genre énergique et en constante recherche d'activité, il détestait l'idée de perdre son temps à dormir, il n'en avait pas besoin, quelques heures de sommeil seulement lui suffisait. Il se releva alors en apercevant la bibliothèque dans un coin de la chambre et saisit un livre au hasard, ne s'octroyant le loisir de s'abandonner au marchand de sable une fois l'ouvrage dévoré.

Le lendemain matin, à peine neuf heures sonnées, il s'éveilla, la lueur du jour perçant à travers les rideaux de la pièce. Il ne lui fallut que quelques minutes pour émerger, avant de se diriger avec un automatisme déjà acquit vers la salle de bain, son premier réflexe du matin. Prenant garde à ne pas réveiller la jeune fille qui semblait sommeiller (en constatation de l'absence de bruit), il prit sa douche et appliqua quelques produits sur son corps : lotion, eau de toilettes, soins en tout genre … , avant de revenir à la chambre pour s'habiller d'un jean noir compléter d'un pull de laine blanche. Il s'assit sur le bord du lit, observant la pièce en se demandant ce qu'il pouvait bien faire. C'est donc sans aucune hésitation qu'il entreprit la lecture d'un nouveau libre, et la pensée qu'il aurait fini la bibliothèque avant la fin de la semaine lui traversa l'esprit. Il était déjà onze heures passées lorsqu'il arrêta sa lecture, lassé de ce personnage trop stupide et peu attractif qu'était Mme Bovari. Cet œuvre, il la connaissait sur le bout des doigts tant ses professeurs le lui avait faire lire et relire, malgré sa réticence à essayer de comprendre cette femme dénuée de toute jugeote.

Il se trouva alors un intérêt soudain pour les jardins. La servante ne les lui avait pas fait visiter, la nuit étant trop avancée lors de son petit tour de la propriété, alors il profita de cette occasion pour découvrir l'ensemble de la demeure. Discrètement, il sortit de sa chambre par la porte qui menait directement au couloir et se remémora tant bien que mal le chemin jusqu'à la sortie. Lorsqu'il le trouva enfin, il s'aventura dans les jardins et s'y promena pendant près d'une heure sans voir le temps passer. Il faisait quelques allers-retours sans s'en rendre compte, mais apprécier la balade. Le parfum des fleurs était fort agréable, de même que le soleil qui tapait agréablement dans son dos. Tout à coup, une voix connue résonna derrière lui, et il se retourna doucement pour admirer le visage fraîchement réveillé de sa maîtresse.

- Tu t'ennuies ?
- Oui, décidément, tu mets beaucoup de temps à dormir. Qu'y a-t-il de si attractif dans le fait de sommeiller ? Seulement quatre heures me suffisent pour reposer mon corps, les femmes ont-elles besoin de plus ?


Un doux sourire ne quittait pas son visage. Il ne pensait pas à mal, mais s'interrogeait réellement. Et puis, il aimait déjà la taquiner !

- Il est midi. Je serai ravi de partager un nouveau repas avec toi.~ Oh, et quel est le programme de la journée ? J'ai hâte de connaître tes petites activités secrètes.~


Ses yeux perçants analysaient le regard plein de vie de la demoiselle, il voulait la connaître, du moins, apprendre à la connaître, et savoir si il s'avérait aussi intéressante qu'elle n'en avait l'air !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Sam 17 Jan - 6:18

Yu Jie se retourna lentement pour lui faire face.

- Oui, décidément, tu mets beaucoup de temps à dormir. Qu'y a-t-il de si attractif dans le fait de sommeiller ? Seulement quatre heures me suffisent pour reposer mon corps, les femmes ont-elles besoin de plus ?

Pour seule réponse, Na Lin se contenta de rire. Il était vrai qu'elle dormait beaucoup quand l'occasion se présentait. Mais elle était comme ça.

- Il est midi. Je serai ravi de partager un nouveau repas avec toi.~ Oh, et quel est le programme de la journée ? J'ai hâte de connaître tes petites activités secrètes.~

Pourtant il semblerait que quatre heures de sommeil suffisaient à ce jeune homme pour être en forme comme ça.

-Le déjeuner est servit, on discutera du programme à table.

Elle tourna le dos et rejoignit la salle à manger pour s'installer à sa place habituelle. Yu Jie qui la suivait vint s'asseoir face à elle et ils entamèrent leur déjeuner.

-Aujourd'hui je vais faire du shopping, aller chez le coiffeur, le maquilleur, ainsi qu'à mon rendez vous pour mon massage mensuel. Et après tout ça...

Na Lin regarda autour d'elle les servantes et le reste du personnel attendant ses ordres. Elle se pencha par dessus la table pour venir murmurer à l'oreille de Yu Jie :

-En boite.

Elle lui adressa un petit sourire, impatiente.

-Quand tu auras fini de manger, prépares toi à sortir.

Puis elle termina rapidement son déjeuner, passa le dessert qui n'était pas à son goût et monta dans sa chambre ramasser son sac à main, enfiler ses chaussures à talons, se mettre un peu de parfum et se regarder dans la glace avant de redescendre.

Yu Jie était déjà prêt et l'attendait. Sans plus tarder elle saisit les clefs de la voiture et les lui lança.

-C'est toi qui conduit.

Elle sortit et se dirigea vers le garage où se trouvaient leurs voitures. Na Lin n'en avait que deux. Ses parents une dizaine. Mais ça lui suffisait. Son père en faisait la collection, il aimait tant ses voitures qu'il ne la laissait pas les utiliser, de peur qu'elle ne lui fasse une rayure. Pff !

Na Lin se dirigea vers sa Jaguar F-Type et y monta côté passager lorsque Yu Jie déverrouilla les portières. Une fois à l'intérieur, elle alluma le GPS et introduisit les adresses auxquelles elle devait se rendre.

-Voilà. Tu n'as qu'à suivre ce qui est indiqué.

Na Lin mit la radio alors que Yu Jie démarrait et saisit son portable avant de commencer à taper des messages à ses amis.

Lorsqu'ils arrivèrent à destination, et que Yu Jie gara la voiture, Na Lin descendit et entra dans le batiment. Tout de suite quelqu'un vint s'occuper d'elle. On la connaissait ici.
On les conduisit tous les deux dans une salle, et on leur indiqua les vestiaires.

-Je t'offre un massage. Profites en !

Na Lin sourit puis se dirigea vers le vestiaire où elle se dévêtit avant de revenir à la salle. Là, elle s'allongea sur ce qui ressemblait à un lit et où elle s'était couché une centaine de fois. Yu Jie était dans la même pièce, mais un rideau opaque les séparait l'un de l'autre.
Une femme arriva et commença à lui étaler de l'huile sur le dos avant d'entreprendre son massage. Na Lin ferma les yeux et s'abandonna à ce moment de détente.

-Comment tu t'es retrouvé à.. Cette "agence" ?

Elle s'adressait à Yu Jie. En effet cette question lui trottait dans la tête depuis qu'elle l'avait vu. Il n'avait pas l'air de quelqu'un d'infortuné. Au contraire. Alors que lui était-il arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Sam 17 Jan - 6:51

Au plus grand bonheur du jeune homme qui commençait à s'affamer, le repas fut annoncé. Il ne se fit pas prier et suivit sa maîtresse jusqu'à la salle à manger, où il s'installa à la même place que la veille. Un court silence se fit, le temps d'apprécier les premières saveurs, puis Na Lin prit la parole.

- Aujourd'hui je vais faire du shopping, aller chez le coiffeur, le maquilleur, ainsi qu'à mon rendez vous pour mon massage mensuel. Et après tout ça...

D'un air suspicieux, la demoiselle jeta un œil aux personnes présentes dans l'assemblée pour finalement venir se pencher vers Yu Jie, afin de chuchoter ces deux simples mots à l'oreille : "En boite." Alors comme ça, c'était vraiment confidentiel. Les parents devaient être drôlement strict pour interdire ce genre de lieu à une jeune adulte de vingt ans ! En revanche, l'ordre qu'il venait de recevoir le ravi. "Prépare-toi à sortir". Rien de plus séduisant pour notre Appolon que de devoir sortir et étaler sa perfection au monde entier. De plus, accompagné de cette charmante demoiselle, il allait faire fureur, et cette idée lui plaisait.

Alors, lorsque le repas toucha à sa fin, il monta jusqu'à sa chambre et choisit une nouvelle fois un jean noir qui moulait plutôt bien ses cuisses ainsi que son fessier musclé. Par dessus, il enfila un t-shirt donc le col en V d'une blancheur sans pareille laissait deviner ses pectoraux, avant d'ajouter à sa tenue un pull noir des plus élégants dans le genre masculin, pour enfin revêtir un blouson de cuir noir qui mettait en valeur toute la virilité du personnage. Il redescendit ensuite et dû attendre sa maîtresse une bonne dizaine de minutes. Décidément, la coqueté des filles était d'une telle perte de temps .. ! Surtout quand il s'agissait de se rendre au coiffeur et au maquilleur par la suite, cela ne servait à rien de s'apprêter pour tout détruire afin de reprendre à zéro. Soit, ce n'était pas son problème.

Na Lin lui laissa les clefs qu'il attrapa avec une agilité déconcertante dû à la pratique d'arts martiaux, et la suivit jusqu'au garage, puis jusqu'à la Jaguar F-type qu'il déverrouilla. Plutôt pas mal comme modèle, mais les Porsches et les Ferrari restaient ses favorites. Tout le long du trajet, il suivit les instructions que lui donnait l'appareil électronique tandis que sa maîtresse tapait à une vitesse fulgurante sur les touches de son smartphone dernier cri. Il ne connaissait pas cet endroit de la ville. A vrai dire, il ne connaissait qu'à peine le lieu où il vivait pourtant depuis sa naissance, puisque cela faisait un bon moment qu'il ne s'était pas aventuré en dehors de la tanière que représentait sa chambre d'hôtel. Les souvenirs de sa vie d'avant dataient trop, il ne se souvenait pas des rues et des magasins qui avaient d'ailleurs dû changer un bon nombre de fois depuis.

En premier lieu, ils parvinrent à l'Institut de massage, où il suivit les instructions de son Owner, allant dans un vestiaire pour se changer. C'est donc à moitié nu qu'il entra dans la pièce où un simple rideau le séparait de cette déesse sans doute elle aussi en tenue d'Eve. Il s'allongea confortablement sur le lit, avant que quelqu'un vienne le masser. C'était une activité agréable qu'il avait l'habitude de pratiquer, mais en privé, et avec des employés bien plus sexy que cela, et leurs bienfaits ne se limitaient pas aux massages, si vous suivez ces idées.

- Comment tu t'es retrouvé à ... Cette "agence" ?

La question lui arrache un sourire. Elle était donc du genre curieuse. Un point en commun. Qu'allait-il pouvoir répondre ? La vérité, ou se faire passer pour un martyre ? La deuxième option n'était pas vraiment son genre ...

- Je me suis enfuie de chez moi.

Il ne disait pas toute la vérité, mais ne mentait pas. Il avait réellement fuit le domicile familiale pour ne pas être traité comme un cas psychiatrique grave, d'autant plus que l'hypocrisie de ses parents à ce moment là l'exaspérait. Alors autant ne pas rester dans un endroit qui lui déplaisait. Cette maison lui remémorait bien trop son frère et son enfance pour le moins bien remplie, il était donc normal que ses troubles bipolaires apparaissent régulièrement et plutôt violemment ! Bien sur, la distance ne lui permettait pas d'anéantir ses troubles, mais peut-être de les atténuer un peu ... ou pas.

- Mais je suis quelqu'un de joueur. Si tu veux connaître des choses sur moi, tu dois m'en dire sur toi, c'est donnant-donnant. Un jeu plutôt intéressant, tu ne crois pas ? ~ Et j'y suis très fort ! Oups, mais j'en ai déjà trop dis.~

Un léger rire lui échappa.

- Alors, apprends moi quelque chose que je ne sais pas.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Sam 17 Jan - 8:09

- Je me suis enfuie de chez moi.

Na Lin ouvrit les yeux et se tourna vers le rideau opaque. Elle ne s'attendait pas vraiment à cela comme réponse. Car elle en devint encore plus curieuse. Pourquoi s'était-il enfouit? Comment ça expliquait qu'il soit à Private Blossom, vendu en tant qu'esclave?

- Mais je suis quelqu'un de joueur. Si tu veux connaître des choses sur moi, tu dois m'en dire sur toi, c'est donnant-donnant. Un jeu plutôt intéressant, tu ne crois pas ? ~ Et j'y suis très fort ! Oups, mais j'en ai déjà trop dis.~

Na Lin l'entendit rire de l'autre côté du rideau et sourit. Il avait un rire à faire craquer.

- Alors, apprends moi quelque chose que je ne sais pas.~

Na Lin réfléchit. Qu'est-ce qu'il ne savait pas?
Qu'est ce qui pourrait l'intéresser ? Elle n'avait pas vraiment d'idées.

-Hummm..

Elle réfléchit.

-Quand j'étais petite, j'ai mangé un papillon.

Petit silence.

-C'est pour ça que je suis aussi jolie.

Na Lin laissa échapper un rire. Elle n'avait pas d'idées alors elle avait opté pour une petite plaisanterie stupide, mais ses plaisanteries la faisaient toujours rire alors qu'importe si ça amusait les autres?

Le massage prit fin et Na Lin alla prendre une douche avant de repartir.

Les cheveux encore humides, elle monta dans la voiture, direction le salon de beauté.
Une fois garés, elle entra dans le bâtiment, s'installa à la place qu'on lui indiqua et se tourna vers Yu Jie :

-Si tu veux te faire couper les cheveux, je t'en fais un deuxième cadeau.

Elle sourit puis expliqua à la coiffeuse ce qu'elle voulait.

-À ton tour de me dire quelque chose sur toi.

Elle écouta ce qu'il avait à lui dire puis lui parla de la fois où elle s'était débarrassée de son premier garde du corps à 18 ans.

Lorsqu'on eut fini de la coiffer, et la maquiller, Na Lin se contempla dans le miroir puis satisfaite, leur fila sa carte de crédit et finit par quitter le salon de beauté.

Yu Jie la conduisit ensuite au centre commercial. Elle se dirigea vers une boutique qu'elle connaissait bien. Apprit à la vendeuse le genre de tenue qu'il lui faudrait et on lui en apporta plusieurs alors qu'elle attendait dans la cabine d'essayage. Elle les essaya toutes avant de trouver celle qui lui convenait. Finalement elle laissa la tenue sur elle, et enfin prête, sortit de la cabine avant de dire à Yu Jie de la suivre.
Pour la suite, elle lui indiqua le chemin jusqu'à la boite de nuit. Ils se garèrent devant un hôtel, au cas où son cinglé de père décidait de vérifier l'enregistrement sur la boite noire. Na Lin descendit et fit le reste du chemin à pieds avec Yu Jie.

Ils arrivèrent devant le lieu et plusieurs filles vinrent rejoindre Na Lin.

-Na Lin !
-Wah tu es magnifique !
-J'adore ta nouvelle tenue !
-Les cheveux bouclés te vont vraiment bien !
-Et qui est-ce? Je ne l'ai jamais vu..

Na Lin sourit et leur présenta Yu Jie :

-C'est Yu Jie, un ami d'Amérique, il est venu pour quelque temps nous rendre visite et s'est arrêté à la maison.

Les filles s'empressèrent de se présenter, toutes excitées devant Yu Jie ce qui fit rire Na Lin.

-Il ne parle qu'Anglais, il ne vous comprendra pas.

Na Lin se dirigea vers la porte d'entrée, suivie du petit groupe, sans plus faire attention à qui que ce soit. Ces idiotes n'étaient là que pour lui tenir compagnie si elle s'ennuyait. Rien de plus. Elle se suffisait à elle même pour s'amuser.

En entrant dans la boite, elle se dirigea vers l'espace qui lui était toujours réservé. Tout son petit groupe s'y installa.

Ces idiotes n'étaient pas là pour elle non plus. Elles profitaient juste du statut de Na Lin pour venir rencontrer des types sexy ici.

Ce n'était pas un endroit ouvert à n'importe qui. Seuls les plus fortunés pouvaient venir là.
Na Lin sourit, contente d'être là et alla se prendre quelque chose à boire, après quoi elle se dirigea vers la piste de danse et se faufila entre les corps qui se mouvaient tout en suivant le rythme de la musique entraînante. Quelques types vinrent la coller. Elle en connaissait quelques uns, les autres pas encore. Elle finit son verre en même temps qu'elle dansait et le tendit vide à un d'entre eux pour s'en débarrasser, puis accepta de danser avec un autre qui le lui proposa à l'oreille.

Na Lin s'écarta un peu avec lui et continua à danser, totalement emportée. Ça faisait longtemps qu'elle n'était plus venue. Presque un mois ! Quel bonheur !
Le type alla leur chercher à boire et elle accepta.
L'alcool commença à la rendre toute légère. Elle finit son verre, et lui prit le sien lorsqu'il le lui tendit.

Et elle continua de danser avec lui une quinzaine de minutes. Généralement elle changeait de partenaire toutes les cinq minutes et partait après avoir dansé au moins quatre heures.. Mais ce dernier était vraiment mignon.. Et il lui chuchotait des choses à l'oreille.
Il ressemblait un peu à Yu Jie.
D'ailleurs où était Yu Jie ?
Elle le chercha des yeux et le vit entouré d'une foule de filles, un sourire séduisant sur les lèvres. Elle rit doucement. Il la faisait rire, ses manières et son caractère.. Na Lin croisa son regard et sourit, avant de fermer les yeux, la tête lourde, les oreilles bourdonnantes.
Elle voulut s'arrêter de danser et aller prendre l'air mais le type avec qui elle dansait la retint.

-Où est-ce que tu vas?
-Je vais prendre l'air.
-Je viens avec toi.

Na Lin hocha la tête et se laissa entraîner par lui, à l'extérieur par une porte qui donnait vers l'arrière.
Elle s'appuya contre le mur, et l'air frais lui fit du bien. La musique s'atténua, mais on l'entendait un peu à travers les murs.

Le type avec lequel elle avait fait connaissance vint se coller à elle avec un sourire.

-Tu vas bien ?

Il lui caressa les cheveux, le visage.. Na Lin hocha la tête.

-On y retourne où tu..
-J'ai mal à la tête, je n'y retourne pas.
-Viens j'ai ma voiture garé pas loin, tu peux t'y poser le temps que ça se calme.

Il la saisit par la main et l'entraina à sa suite dans la petite ruelle mal éclairée. Na Lin n'avait pas les pensées claires, l'alcool ne lui faisait pas cet effet normalement. Il ne lui donnait pas mal à la tête.. Elle trouvait ça étrange, cette atmosphère et cette ruelle sombre, et ce type que.. Au final elle ne connaissait pas..

-Je ne sais pas si..

Ils arrivèrent devant une voiture garée pas loin et le type l'invita à monter. Ce qu'elle fit un peu hésitante. À croire un film d'horreur cet endroit.. Et cette situation. Elle regardait trop la télé. Na Lin rit doucement.

-Qu'est ce qui te fait rire?
-Rien..

Le type se pencha pour l'embrasser dans le cou, et elle fronça les sourcils.
Na Lin était quelqu'un à la personnalité paradoxale.
Elle aimait les boites de nuits et tous ces idiots qui se jetaient à ces pieds. Elle aimait danser avec eux et leurs donner de faux espoirs puis s'en aller mine de rien.

Mais jamais elle n'avait rien fait avec l'un d'entre eux. Elle ne se le permettait pas. Ce n'étaient que des cons, coureurs de jupons. Elle ne voulait aucune relation avec ce genre d'hommes.

Elle repoussa le type qui lui bouffait le cou mais ce dernier ne voulut pas s'écarter. Na Lin lui demanda de la laisser, il fit la sourde oreille.
Elle finit par s'énerver et voulut sortir de la voiture mais la portière était verrouillée.
Na Lin commença à paniquer. Elle voulut crier mais elle n'en avait pas la force et sa douleur à la tête était affreuse. Et puis elle avait sommeil. Comme si elle n'avait pas dormi depuis des semaines..
Elle tenta de le repousser voyant qu'il devenait trop insistant et que ses mains devenaient trop baladeuses. Mais il était plus fort. Alors elle commença à se débattre autant qu'elle le pouvait. Il l'embrassa. Elle le mordit. Il hurla et s'écarta, elle retira sa chaussure et lui donna un coup de talon en pleine face. Un nouveau hurlement. Na Lin chercha la touche pour déverrouiller la portière. Trouva. Appuya dessus. Ouvrit la portière. L'homme la retint. Elle retira son autre chaussure et la lui jeta dans la figure. Il la relâcha et elle partit en courant. Elle ne courait pas bien vite. Mais elle courrait tout de même. Elle n'y comprenait rien. Comment en était-ce arrivé à là? C'était une caméra caché ou bien..? Ce genre de choses, ça n'arrivait que dans les films !
Elle courrait et lança un regard en arrière avant de le voir la poursuivre. Elle courrait et.. Rentra dans quelque chose. Dans quelqu'un.
Elle poussa un cris et se débattit alors qu'on la saisissait. Elle entendit une voix.

-Yu Jie ?

Elle releva la tête et se détendit à sa vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Sam 17 Jan - 8:53

Yu Jie était déçu, mais amusé. Les secrets de la demoiselle n'étaient pas à la hauteur de ses attentes, alors il en donna de tout aussi mauvais.

- La première fois que j'ai conduit, j'ai volé la voiture de mon père. Sa tête était violette tant il était fou de rage.

Toute personne normale en aurait rit, mais pas lui. Il annonçait ce souvenir d'un ton neutre, plat. Aucun intérêt, de toute façon, il n'aimait pas son père, alors. Il en perdit un peu sa bonne humeur, se contenta de suivre la demoiselle à tous ses rendez vous, s'imprégnant de ses diverses habitudes. Elle aimait faire des cadeaux, ou, autrement dit, afficher sa richesse. Il le remarqua d'ailleurs plus tard dans la soirée avec le genre d'amies qu'elle fréquentait, et les hommes qu'elle laissait la séduire. Néanmoins, il n'était pas du genre à accepter tous les présents de cette façon. Premièrement, parce qu'il était riche aussi, si il voulait quelque chose, il se le paierait. Et deuxièmement, ses cheveux étaient très bien ainsi, ils n'avaient aucun besoin d'une quelconque coupe !

La soirée s'annonçait, il la conduisit donc jusqu'à un hôtel, où il reçut l'ordre de garer la voiture et continuer à pieds, ce qu'il fit en devinant facilement les intentions de cette petite cachottière. Il n'était pas dupe de ces techniques revisitées qu'il avait lui-même expérimenté bien plus jeune que cela. Mais soit, il ne dit moi, même lorsqu'ils parvinrent à la boîte de nuit où toute une horde de gamine en chaleur vint les accueillir. En voilà, une bande d'hypocrites. Elles sentaient à plein nez les profiteuses, les nouvelles riches, juste assez pour crâner mais pas suffisamment pour être reconnues. Ce genre de gamine pitoyables exécrait notre milliardaire, bien qu'il ne fit rien voir. Il écouta les compliments d'une oreille attentive et mima l'incompréhension, avant d'esquisser une petite courbette digne d'un gentlemen.

- Miss, I'm really sorry, I can't speak Korean very well ... But I'm glad to meet you.~

Son sourire charmeur et sa voix sensuelle les fit toutes fondre, une par une. Avant même de rentrer dans l'établissement, il possédait déjà un groupe d'admiratrices. Pas très intéressantes, certes, mais son charme opérait malheureusement sur n'importe qui.

Tandis que sa maîtresse profitait pleinement de la soirée, il ne se priva pas pour faire de même. Un verre d'alcool à la main, assit sur un canapé et entouré par une majorité de la gente féminine, que rêver de mieux ? Il glissait tantôt sa main sur la cuisse d'une, chuchotait tantôt cela à l'oreille d'une autre, avant de voler un discret baiser à une troisième, tout ceci en gardant évidemment un œil sur sa cible principale qui ne semblait pourtant pas le remarquer, emporter par les méandres de l'alcool. Au bout d'un moment, il l'aperçut sortir et s'excusa auprès de ses demoiselles, peut rassuré à l'idée de voir un de ces gigolo suivre sa chère propriétaire. Yu piqua sans vergogne une cigarette à l'une de ses adoratrices et se glissa au dehors, empruntant le même chemin que sa cadette qu'il remarqua bien vite adossée à un mur en présence de sa conquête du soir. Du moins, il ne fit rien à part regardé, tirant sur sa cigarette avec un calme déconcertant. Ah, décidément, quelle mauvaise addiction que le tabac ! Toujours avec sérénité et discrétion, il suivit le couple jusqu'à la voiture du monsieur, ne laissant voir dans l'obscurité que la rougeur du tabac se consumant à petit feu, restant à une distance respectable. Il ne percevait pas avec exactitude ce qu'il se passait dans cette voiture, mais cela ne faisait aucun doute qu'il y avait du mouvement, à en juger par les ombres chinoises qui se mouvaient et les quelques cris qui retentissaient. "J'irai quand j'aurai finis ma cigarette" pensa-t-il sans aucun scrupule. Pourtant, il n'eut pas besoin d'attendre autant que la demoiselle sortie nu-pied de la voiture en courant, son agresseur la poursuivant en cachant une partie de son visage à l'aide de sa main, l'air endolori.

Alors, le présent garde du corps laissa retomber sa cigarette et l'écrasa, s'avançant avec une tranquillité déconcertante en vue de la situation, jusqu'à ce que la jeune femme se heurte à lui en poussant un cri. Petite princesse.

- Hey, doucement beauté.

Elle releva la tête vers lui et sembla se détendre, ce qui amusa beaucoup son vis à vis. Alors en si peu de temps elle possédait une telle confiance en lui ? Pas étonnant qu'elle se fasse agresser si facilement.
En voyant le pervers se rapprocher, Yu Jie se pencha pour baiser la main de sa maîtresse, s'excusant rapidement auprès de cette dernière en lui intimant de l'attendre, juste avant de la contourner pour aller à la rencontre du poursuivant. Sans un mot de celui-ci, il s'empara de son poignet et lui envoya son crochet droit en pleine mâchoire. Et comme si cela ne suffisait pas, il le mit rapidement à terre et abattit quelques coups sur son visage de tombeur à trois sous, le laissant ainsi inconscient, pour se tourner de nouveau vers la demoiselle qui ne semblait pas vraiment réaliser la gravité de ses actes.

Le plus naturellement du monde, il se releva et attrapa la demoiselle par la taille pour finalement la porter en princesse sans lui en demander l'autorisation. Il n'en avait pas besoin, il agissait de son propre chef, que cela lui plaise ou non. Et en vue de la situation actuelle, elle n'avait pas son mot à dire.

- Décidément, Mademoiselle est vraiment une mauvaise fille, c'en est dépitant. Je crois qu'on s'est assez divertit pour ce soir.

Ne lui laissant pas le choix, il regagna la voiture en la gardant ainsi dans ses bras. De toute façon, qu'elle le veuille ou non, il ne la lâcherait pas, et il ne le fit pas. Il la déposa lui même sur le siège passager pour prendre librement place côté conducteur. Le peu d'alcool ingurgité lui permettait de prendre la route en toute sécurité : il connaissait ses limites, contrairement à la gamine assise à côté de lui.
Roulant à une vitesse considérable, il parvint rapidement à la demeure des Shu et reprit sa maîtresse dans ses bras pour la mener jusqu'à sa chambre, où il la déposa avec délicatesse sur le lit. Il eut le réflexe de lui retirer ses chaussures, mais celle-ci n'en avait déjà plus. Alors, il prit le temps de l'observer. Sa belle coiffure ne presque plus à rien, puisque les jolies boucles qui encadraient jadis son visage s'étaient aplaties et emmêlées suite à l’interaction avec le précédent jeune homme. Il regarda son visage de poupée, puis son cou rougit par ce qu'il devinait être les envies incontrôlées de son agresseur. Même sa robe ne tenait plus vraiment en place, remontant sur l'une de ses cuisses pour dévoiler sa peau joliment colorée, signe que son coup du soir s'était montré un peu trop entreprenant.

Délibérément, il la rhabilla et se pencha au-dessus d'elle, son visage à quelques centimètres du sien.

- Voilà donc pourquoi ton père tient tant à te protéger. Ça se comprend, tu es plutôt irresponsable, comme gamine. Tu as eus de la chance que je sois là, sinon je n'ose même pas imaginer dans quel état on t'aurait retrouvé.

Un soupire exaspéré lui échappa, et il déposa un baiser sur sa joue pour ensuite se relever afin d'accéder à sa chambre. Il laissa un simple "bonne nuit" sur le pas de la porte avant de fermer celle ci et accéder à son lit, s'y allongeant en fixant le plafond, repassant les derniers évènements dans sa tête. Apparemment, il lui faudrait être un garde du corps assidu, la cible qu'il devait protéger ne semblant pas être de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Mar 20 Jan - 9:26

Na Lin se réveilla au matin avec un petit mal de tête. Elle se sentait engourdie et ne se souvint de rien lorsqu'elle tenta de se rappeler la veille. Que s'était-il passé? Comment était-elle rentrée? Elle se creusa la tête sans comprendre puis finit par laisser tomber. Na Lin se leva avec une gueule de bois et se dirigea vers la salle de bain où elle retira ses vêtements sentant la transpiration et l'alcool pour les jeter dans un coin et elle fit couler l'eau pour prendre un bon bain chaud avec tout plein de produits pour se rafraîchir et sentir la rose. Une fois qu'il fut prêt elle y entra doucement, s'installa bien et reposa sa tête sur le rebord avant de fermer les yeux et se détendre. La mousse la chatouillait légèrement et la sensation de l'eau purifiante lui fit du bien. Elle commençait presque à s'assoupir lorsqu'elle entendit la porte s'ouvrir et ouvrit soudain les yeux avant de se tourner vers Yu Jie qui venait de débarquer dans la salle de bain.
Na Lin écarquilla les yeux avant de les fermer fort en poussant un cris strident qui finit par faire fuir Yu Jie. Elle regarda la porte se refermer avec le coeur qui battait à cent à l'heure.

-Mon dieu quelle honte ! .. Tuez moi...

Na Lin plongea la tête sous l'eau et y resta une demie minute avant de ressortir la tête. Elle se lava rapidement et ressortit en trombe enfilant son peignoir avant de foncer vers sa chambre.
Na Lin s'habilla en hâte avant d'aller s'assoir sur le lit et méditer. Que faire? Comment le regarder dans les yeux ? Il avait tout vu. Il avait tout vu? Qu'est ce qu'il avait vu? En avait-il fait exprès ? Elle fronça les sourcils l'air sceptique. Ce petit malin... Elle était sûre qu'il en était capable. Il montait sur ses grands chevaux parce que elle ne le traitait pas comme il se devait?
Il verrait à qui il avait affaire.

Na Lin se décida à quitter sa chambre lorsqu'on lui rappela pour la énième fois que le déjeuner était servit.
Encore une fois elle ratait le petit déj' et son ventre criait famine. Surtout qu'elle n'avait rien mangé la veille... Peut-être qu'elle devrait vraiment en finir avec cette mauvaise habitude de dormir trop...?

Elle soupira et descendit avant de se diriger vers la salle à manger. Et surprise ? Ses parents étaient là. Na Lin prit un air innocent comme si elle n'avait rien fait d'interdit la veille.
Elle s'installa à sa place habituelle face à Yu Jie. Son père en tête de table et sa mère à ses côtés. Elle les salua tous poliment avec un regard appuyé vers Yu Jie pour lui intimer le silence quand à ses activités de la veille.

-Que t'es-il encore arrivé? Je t'ai entendu crier.

Na Lin se tourna vers sa mère en ouvrant de grands yeux.

-J'ai fais un cauchemar..

Son père eut un petit rire.

-Qu'as tu fait d'intéressant hier ?

Na Lin le regarda en réfléchissant à la vitesse de la lumière.

-J'ai fais du shopping et j'ai vu des amies. Rien d'intéressant.

-Et toi... Yu Jie?

Na Lin le regarda répondre à son père et sourit voyant qu'il avait respecté son "ordre" de ne rien révéler.
Ils mangèrent tranquillement mais Na Lin se hâta et ne prit pas son dessert.

-Je me retire.

Elle se leva et se dirigea vers sa chambre après les avoir salués et Yu Jie fut obligé de la suivre.
Une fois devant sa chambre elle lui lança calmement "entre" et attendit qu'il eusse refermé la porte pour se tourner vers lui. Elle planta ses yeux dans les siens et le toisa sans s'autoriser à baisser les yeux.

-Qu'est ce que tu as vu tout à l'heure?

Elle le regarda ouvrir la bouche pour répondre mais le coupa tout à coup.

-Non ! Ne dis rien.

Na Lin ferma les yeux, pour se calmer puis ouvrit a nouveau et le regarda avant de dire avec le plus grand serieux :

-Tu me fais 100 pompes. Ça t'apprendra.

Elle se détourna avant de se retourner à nouveau.

-Non. Oublie. Tu vas te mettre dans le coin là.

Elle lui indiqua le coin de la pièce à côté d'un fauteuil de style baroque noir et blanc.

-Tu te mets la bas et tu y restes jusqu'à que je t'autorise à t'en aller. Tu ne parles pas et tu ne t'assois pas. Et si tu désobéis tu auras affaire à mon père.

Na Lin eut un petit rire discret.
Elle alla s'asseoir sur son lit avec un sourire satisfait et saisit son portable avant d'appeler ses "copines" et leur demander ce qui s'était passé la veille. Elle n'eut pas beaucoup d'infos car ses amies étaient occupées à flirter avec Yu Jie.

Na Lin soupira et raccrocha avant de s'allonger sur son lit. Elle prit la télécommande de la chaîne hifi et l'alluma. Une douce musique envahit la pièce et Na Lin saisit un bouquin qu'elle avait commencé pour lire un peu et éviter le regard de Yu Jie.
Elle passa ainsi quelques heures à s'ennuyer mais prenant plaisir à voir Yu Jie lui obéir de la sorte. Elle se sentit apaise après l'avoir puni. Na Lin finit par s'endormir.

Vers l'heure du dîner on vint l'informer que ses parents allaient au restaurant. Na Lin se tourna vers Yu Jie et le vit toujours debout. Elle s'état endormi et il était resté là tout ce temps... Elle voulait simplement l'y laisser une heure.. Elle sentit une pointe de culpabilité et demanda à apporter le dîner dans sa chambre.

-Tu peux venir t'asseoir.

Na Lin s'assit sur son lit où on lui apporta leurs repas sur deux grands plateaux sur une table roulante.
Na Lin saisit son plateau et le déposa sur son lit avant de tendre le sien à Yu Jie. Elle vira les servantes et se mit à manger doucement.

-Que s'est-il passé hier? Je ne me souviens presque de rien...

Elle leva les yeux vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Mer 21 Jan - 0:13

Comme à son habitude, Yu Jie ne dormit pas beaucoup. Quelques cinq heures de sommeil lui suffirent avant qu'il ne passe son ennuie dans la lecture. Néanmoins, contrairement à ces quelques derniers jours, son humeur n'était pas à l'amusement, au contraire, le jeune homme se trouvait plutôt agacé et facilement irritable. Alors, lorsque l'ennuie le gagna, il décida d'aller prendre une douche pour calmer ses nerfs à fleur de peau. Cependant, à peine pénétra-t-il dans la salle d'eau que la surprise s'empara de lui, en effet, il ne s'attendait absolument pas à y trouver sa maîtresse en tenue d'Eve, la majeure partie de son corps délicat couvert de mousse. Il n'eut pas le temps de voir grand chose que cette dernière se mit à hurler, lui arrachant un soupire tandis qu'il rebroussait chemin, les mains en l'air comme s'il était un criminel. "Ca va, ça va. Aish, les filles ! " Elles l'exaspéraient avec leur fausse pudeur. Fausse ? Oui, car lorsqu'elles se rendaient en soirée et s'habillaient de robe moulante, courte et sous-entendue, cela semblait beaucoup moins les gêner. De plus, ils vivaient ensemble à présent, et ce genre de scène risquait de se reproduire, surtout si Mademoiselle ne prenait pas la peine de prévenir lorsqu'elle utilisait la baignoire !

Mais alors qu'il ruminait de la sorte en faisant les cent pas dans sa chambre, on les appela à manger, et il ne se fit pas prier pour descendre, ça lui servirait de leçon, à cette gamine. Il mourrait de faim et avait horreur d'attendre des heures durant que sa propriétaire daigne s'éveiller et se préparer. Il n'eut pourtant pas longtemps à attendre pour que Na Lin le rejoigne, s'installant face à lui. Cette fois-ci, les parents étaient présents, mais il se fichait bien de leur présence, après tout, lui n'avait rien à cacher, il avait fait son boulot, un point c'est tout. Malheureusement, son travail exigeait également qu'il mente aux géniteurs, ce qui fut très simple. "J'ai accompagné Mademoiselle Na Lin à ses activités." Ni plus ni moins n'aurait pu ravir le père. Il paraissait entièrement satisfait de l'achat de cette Doll qui, il le croyait, parviendrait à mettre sa fille dans le droit chemin et à veiller sur elle.

Tout se passait donc bien en cette heure de repas, la nourriture était bonne et les parents pas trop saoulant, mais c'était sans compter sur la cadette qui décida de se retirer avant que le dessert soit servit, au grand damne de son garde du corps. Il se leva alors quelques secondes après elle et s'excusa auprès des parents, avant de suivre la demoiselle jusqu'à sa chambre et y entrer lorsque l'autorisation lui fut donnée. La demoiselle le toisa alors, avant de l'interroger.

- Qu'est ce que tu as vu tout à l'heure?

Il ouvrit la bouche pour répondre, mais fut soudainement interrompu. De toute façon, il n'avait pas vu grand chose.

- Non, ne dis rien !

Il se tut alors.

- Tu me fais 100 pompes. Ça t'apprendra. Non. Oublie. Tu vas te mettre dans le coin là.


Il s'apprêtait à se mettre au sol pour exécuter les 100 pompes qui lui feraient le plus grand bien quand tout à coup, l'ordre fut détourné, lui arrachant un sourire. Enervé et stoïque, il se plaça dans le coin indiqué et n'en bougea pas. Il ne prit même pas la peine d'observer sa maîtresse, se contentant de regarder par la fenêtre ouverte les minutes qui défilaient pour se transformer en heure. Il s'ennuyait, et il avait horreur de ça. Il aurait largement préféré faire ses 100 pompes. Il ne faisait attention ni à la musique qui résonnait, ni au conversation téléphonique de sa maîtresse, parvenant à les ignorer avec une facilité déconcertante.

Ce n'est qu'après des heures passées debout que sa propriétaire se décida enfin à lever son ordre, il put donc venir s'asseoir auprès d'elle tandis qu'on leur apporta leur plateau repas. A l'effigie de Na Lin, il commença à manger dans le plus grand des silences, et même quand cette dernière lui posa cette question dénuée de sens, il se tut durant quelques minutes. Amusé d'avoir ainsi le dessus sur la conscience de la demoiselle, il poussa son plateau repas et posa ses mains sur les épaules de la jeune fille afin d'y exercer une légère pression qui la fit tomber en arrière sur le matelas. Il se plaça alors au-dessus d'elle et la toisa un instant, un sourire satisfait au visage.

- Hier ? Voyons voir ... A force de jouer aux grandes tu t'es laissée entraîner par un garçon, vraiment moche comparé à moi, dans une ruelle sombre. Il t'a emmené dans sa voiture et ... Ah, oui, si je n'avais pas été là tu n'aurais plus ta virginité. Or, c'est évident que tu l'es encore, tu es tellement prude !


Un léger rire lui échappa avant qu'il ne se relève et attrape un morceau de pain pour finalement se rendre à sa propre chambre, fermant la porte à clef pour plus de tranquillité. Décidément, cette gamine n'était pas une flèche. Ne pas se rappeler à ce point ce qu'il s'était passé ! Quoi que lorsqu'on se laisse entraîner si facilement, c'est facile d'avoir des trous de mémoire, facile, mais pitoyable.

Le lendemain, et comme à son habitude, Yu Jie fut le premier debout. Se souvenant parfaitement des évènements de la veille, il ne perdit pas de temps pour se rendre à la salle de bain, pour ensuite se faufiler sous l'eau brûlante de la douche, ce qui lui fit un bien fou.
Une fois lavé, il enfila son jean et remarqua l'oublie de sa chemise dans sa propre chambre. Cependant, un détail le retint. Sur les deux portes de la salle de bain, l'une menait à une chambre vide, et l'autre, à celle d'une belle jeune femme ensommeillée. Alors, il poussa la seconde sans un bruit, et s'avança tout aussi discrètement. Il était encore tôt, la demoiselle dormait à point fermé. Elle était vraiment jolie, et paraissait moins casse-pied ainsi. Il se remémora les paroles prononcées la veille, ainsi que la dernière fois qu'il avait tenu une femme endormie entre ses bras, avant de décider de monter sur le lit afin de s'allonger auprès de la belle aux bois dormant. Elle lui tournait le dos, il en profita donc pour venir coller son torse à son dos et la prendre contre lui, l'étreignant d'une certaine façon.

- Tu es si belle quand tu dors.~ Difficile à croire que tu es ce genre de fille une fois réveillée.~

Il y avait plusieurs sous entendu dans cette phrase murmurée de sorte à ne pas la réveiller, mais il se contenta de les taire et d'enfouir son visage contre la chevelure parfumée de la demoiselle, humant son odeur tout en la serrant contre lui. Ah, cette sensation.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Ven 23 Jan - 12:41

Quand elle lui posa la question, Yu Jie posa ses deux mains sur les épaules de Na Lin pour la faire bousculer sur le dos, avant de venir au dessus d'elle, sourire aux lèvres.

- Hier ? Voyons voir ... A force de jouer aux grandes tu t'es laissée entraîner par un garçon, vraiment moche comparé à moi, dans une ruelle sombre. Il t'a emmené dans sa voiture et ... Ah, oui, si je n'avais pas été là tu n'aurais plus ta virginité. Or, c'est évident que tu l'es encore, tu es tellement prude !

Na Lin, trop surprise, n'eut pas le temps de réagir que déjà il se relevait après un petit rire. Il attrapa une miche de pain avant de retourner dans sa chambre, laissant la jeune fille bouche bée. N'ayant pas la tête à se poser des questions, elle termina son dîner et le fit emporter avant de se rallonger dans son lit avec sa musique et se rendormir.

Elle dormit comme d'un sommeil profond, et se réveilla vers dix heures avec une impression étrange. Elle réalisa que quelque chose était différent. Sentit les bras de Yu Jie autour d'elle, son torse contre son dos, et se retourna doucement pour apercevoir que c'était bien lui. Surprise elle ouvrit de grands yeux. Comment..? Elle se détacha doucement de son étreinte et se leva, avant de le regarder endormi.

Elle le regarda longuement avant de se diriger vers la commode de sa chambre sur laquelle se trouvait un grand vase à fleurs. Elle retira les fleurs qu'elle garda dans une main avant de se rendre dans la salle de bain et remplir le vase jusqu'au bord. Puis elle retourna auprès du lit, posa les yeux sur Yu Jie et d'un geste vif, lui renversa toute l'eau dessus.

La surprise le fit se redresser brusquement, et Na Lin lui balança les fleurs dessus.

-Espèce de salaud de psychopathe pervers et narcissique à deux balles ! Tu recommences encore une fois et ce ne sera plus de l'eau froide mais bouillante. Ce ne seront pas des fleurs mais des ordures que je vais te lancer dessus ! Pervers !

Na Lin se dirigea vers la salle de bain d'un pas pressé sans lui laisser le temps de répondre et s'enferma dedans. Son coeur battait la chamade. Elle ne comprit pas pourquoi et pris simplement une douche en se frottant comme si il l'avait sali. Elle sortit de la salle de bain et s'enferma dans le dressing. Retira son peignoir, enfila de nouveaux vêtements propres, se coiffa, se maquilla légèrement et descendit manger. Il était là, assis sagement, comme il en avait l'habitude maintenant.

Elle ne le regarda pas dans les yeux, elle n'osait pas. Elle devait trouver une nouvelle punition.

Quand on leur apporta les plats, Na Lin ordonna à ce que l'on emmène ceux de Yu Jie.

-Il ne pourra manger que demain, donc jusqu'à minuit, vous ne lui servez rien du tout !

Elle baissa les yeux sur son assiette et se mit à manger en ignorant Yu Jie. Ça lui apprendra à venir se glisser dans son lit en pleine nuit.. Na Lin eut un frisson de dégout.

Lorsqu'elle eut terminé, elle remonta dans sa chambre, sans porter la moindre attention à Yu Jie. Cet idiot, ce pervers...! Elle avait envie de le trucider.

Na Lin soupira et s'assit sur son lit avec du pop corn devant un film. Elle éteignit les lumières de sa chambre et se mit à l'aise en s'adossant à ses coussins.

Un bon film pour faire passer le week end plus rapidement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 14
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Dim 25 Jan - 23:16

Il dormait si bien, ensevelie sous un doux sommeil réparateur qu'il n'avait pas eu de puis quelques années, lorsque tout à coup, quelque chose de froid le recouvrit avec brutalité. Un liquide froid et empestant les fleurs. Il sursauta et se releva d'un bond, réveillé comme jamais, les sens en alerte. Quelle désagréable sensation que d'être ainsi sorti d'un si bon repos ! Des fleurs lui furent balancées dessus à leur tour, avant qu'une voix apparemment énervée ne vienne lui briser les tympans.

- Espèce de salaud de psychopathe pervers et narcissique à deux balles ! Tu recommences encore une fois et ce ne sera plus de l'eau froide mais bouillante. Ce ne seront pas des fleurs mais des ordures que je vais te lancer dessus ! Pervers !

Qu... Quoi ? Bien que profondément agacé, il prit le temps de regarder autour de lui pour reconnaître la chambre de sa maîtresse, ainsi que cette dernière qui n'avait pas prit le temps de s'apprêter. Il se remémora alors son premier réveil. Ah, oui, il s'était glissé dans le lit de la demoiselle sans qu'elle ne le sache .... Mais pour qui se prenait-elle ?! C'était un honneur d'ainsi recevoir le visite de Yue Yu Jie ! Que croyait-elle ? Que tous les individus de sexe féminin avaient cette chance ?! Sale gamine pourrie gâtée à deux yuan ! Et le pire, c'est qu'elle arrivait à réagir de la sorte face à un homme aussi charismatique et irrésistible qu'était le jeune Hong-Kongais. Alors qu'elle partait d'un pas rapide vers la salle de bain, il prit le temps de se calmer, du moins en apparence, et se servit des draps pour essuyer son corps humides, avant de s'en retourner à sa chambre. Ca lui servirait de leçon, à cette garce.

Mimant être la parfaite Doll bien sage et obéissante, le jeune homme descendit de son propre chef à la salle à manger, en vue de l'heure tardive, et attendit sans un mot que la gamine daigne le rejoindre, ce qu'il fit trop de temps après, à son goût.
On amena les plats, mais ceux de Yu Jie furent retirer sur l'ordre de la maîtresse des lieux, ce qui le laissa non sans surprise.

- Il ne pourra manger que demain, donc jusqu'à minuit, vous ne lui servez rien du tout !

En apparence immobile et compréhensif, il bouillonnait de l'intérieur devant la nouvelle. Elle voulait jouer ? Ils allaient jouer. Il attendait sans un bruit ni une parole que la jeune femme regagne ses appartements pour se lever et rejoindre sa chambre, ayant sa petite idée en tête. Toujours dans le plus grand des silences, il entra dans la salle de bain et verrouilla cette dernière afin de ne pas être surprit en plein acte de mutinerie. En premier lieu, il ouvrit le placard qui renfermaient les produits ménagers, puis ceux qui abritaient les produits de beauté de cette chère Na Lin, avant de prendre un malin plaisir à inverser les deux. Le dentifrice devenait de la lessive, le shampooing se transformait en javel, et tout un tas d'autres exemples qu'il serait trop long à citer.

Une fois la fourberie achevée, il déverrouilla les portes et s'allongea sur son lit, les yeux clos, mais les oreilles grandes ouvertes, en attente d'une réaction de la part de sa colocataire.

La guerre était déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2015


MessageSujet: Re: You, pretty evil .. ! Lun 26 Jan - 1:07

Lorsqu'elle eût terminé son film, Na Lin se rendit dans la salle de bain pour se brosser les dents après le pop corn. Elle ferma la salle de bain et se fixa dans le miroir perdue dans les pensées, tout en mettant de la dentifrice sur sa brosse à dents avec des gestes automatiques répétés un million de fois.
Elle porta la brosse à dents à sa bouche et... Recracha le tout.

-AAAAH ! MAIS QU'EST-CE QUE...?!

Elle eût envie de vomir tout ce qu'elle avait avalé et se rinça la bouche une quinzaine de fois.

-YUE YU JIE ! T'es un homme MORT !!!!

Elle se sécha la bouche et débarqua dans la chambre voisine avec le "dentifrice" dans les mains.
Yu Jie était sur le lit, prétendant dormir, mais elle voyait clair dans son jeu.

-Attends voir, quand tu vas te "REVEILLER" !

Elle sortit en claquant la porte, retournant dans la salle de bain et jeta le tube de dentifrice à la poubelle avant d'en prendre un autre et se brosser les dents.
Ensuite, alors qu'elle s'apprêtait à retourner dans sa chambre, elle s'arrêta tout à coup. Si elle avait tenté un coup pareil... Elle aurait pas seulement changé le dentifrice...

Ainsi elle se mit à ouvrir toute sa cosmetique, ses produits de beauté et ses shampoings et gels douche, tout avait été vidé de son contenu et transformer en produits ménagers. Elle bouillait intérieurement mais ne fit rien sinon de mettre le tout à la poubelle. Si elle n'y avait pas pensé, elle se serait retrouvée à l'hôpital avec des réactions de la peau. CE MONSTRE ! Elle lui ferait payer.

Elle retourna dans sa chambre et fit les cent pas avant d'avoir une idée.

-Abaissons nous à son niveau.

Le soir elle alla dîner, et Yu Jie ne descendit pas évidemment.

Puis après avoir dîné, Na Lin se rendit dans les cuisines où les chefs la regardèrent arriver.

-Je voudrais que vous prépariez à Yu Jie un gâteau à la crème chantilly pour dessert, et des steaks avec.. Ce que vous voulez, ah et du vin bien sûr. Vous lui servirez tout cela ce soir, à minuit.

-Oui mademoiselle.

Na Lin se promena dans le jardin; fit une sieste dans sa chambre et retourna dans la cuisine quand l'heure arriva pour que les chefs se remettent au travail, et tout ce temps elle s'amusa à ajouter des ingrédients au hasard dans les plats des chefs, lorsque ceux-ci se détournaient.

Finalement, lorsque les plats furent prêts et servis sur la table, elle sortit un tube de dentifrice et remplaça la crème entre les deux biscuits du gâteau par le dentifrice puis du savon liquide dans le vin et de la mousse à raser de son papounet à la place de la crème chantilly.

Elle remonta à l'étage en ordonnant à la servante de venir appeler Yu Jie dans dix minutes.

Elle se coiffa, se retoucha légèrement la maquillage et entendit la servante les appeler, derrière la porte. Puis la porte de la chambre de Yu Jie s'ouvrit, se referma, on entendit ses pas alors qu'il descendait.
Elle sortir deux minutes plus tard et descendit à son tour, tout silencieusement, avant de rester sur les escaliers, où elle pouvait le voir clairement sans qu'il ne s'aperçoive de rien.

-Bon appétit mon chou.

Elle sourit malicieusement attendant qu'il commence à manger ce repas savoureux et aux vertus nettoyantes pour les intestins...
Il ne savait pas avec qui il jouait, pauvre idiot.

La guerre était déclarée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You, pretty evil .. !

Revenir en haut Aller en bas
 

You, pretty evil .. !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hong Kong :: Causeway Bay 銅鑼灣 :: résidences-