le nom de l'image
Paris mon amour


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Paris mon amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Paris mon amour Jeu 11 Déc - 13:51

Le vol a été long et très silencieux. J'ai dormi la première partie, et j'ai travaillé la deuxième. Aydan ne m'a pas adressé la parole du voyage et je ne lui ai pas prêté plus attention que ça, trop concentré sur mon dossier.

Arrivés enfin à l'hôtel 5 étoiles ou j'ai réservé la suite présidentielle, j'ai fait monter nos valises et ait fait réservé une table dans un grand restaurant de la ville pour Aydan et moi, ce soir.

Nous avons suivit e valet jusqu'au dernier étage et je lui ait remis un pourboire avant e fermer la porte derrière lui. Nous occupons tout l'étage. 200m² de luxe décliné en un salon immense avec bar et cuisine américaine, une vaste chambre  de maitre avec un lit king size, un dressing et une salle de bain attenante, et de l'autre côté une plus petite chambre avec un beau lit double et une salle de bain. Si je n'ai plus l'autorisation de poser les mains sur ma Doll alors je suppose qu'il ne voudra plus dormir avec moi non plus.

Et mon instinct ne me trompe pas. Aydan pose ses affaires dans la plus petite des deux chambres pendant que j'investis celle de maitre. Je referme les portes coulissantes derrière moi sans un mot et prend rapidement une douche avant d'ouvrir mon ordinateur au beau bureau trônant devant les hautes fenêtres de la chambre.

Nous rencontrons les investisseurs demain matin à la première heure, il me reste peu de temps pour boucler mon dossier. Je discuterai avec Aydan de notre plan d'action ce soir au diner. Je ne suis pas là pour m'amuser mais pour travailler.

Cependant j'avais déjà prévu quelques petites choses pour occuper Aydan comme je le lui avais promis. J'ai discrètement réserver une loge pour un opéra au Palais Royal de Paris, trois heures dans un spa pour se faire masser, une demi-journée de shopping sur les grands boulevards et une journée complète pour visiter les grands monuments de la ville. J'espère qu'il s'amusera. Je ne suis pas sur de pouvoir participer à toutes les activités, les affaires passes avant tout. J'ai fais mettre l'ensemble de ce programme sur son lit. Il est surement en train de le découvrir à l'heure qu'il est.

Je me détends sur mon fauteuil et sors un dictionnaire de français pour apprendre quelques phrases de convenances afin de saluer moi même mes partenaires financiers. Ce voyage représente beaucoup pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Ven 12 Déc - 6:53

Le trajet avait été interminable. Aydan avait passé son temps à lire et à dormir, refusant pertinemment de lâcher un mot à Taemin. Il devait comprendre qu'il était mécontent.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin à l'hôtel, Aydan alla immédiatement investir la secondes chambre. Hors de question de dormir avec Taemin. Pas tant qu'iln'aurait pas changé. Une fois dans la pièce, il remarqua un carton posé sur le lit et, curieux, il s'en approcha avant de s'en saisir. Un programme. Taemin semblait avoir déjà tout prévu. Sans en parler à Aydan.

- J'y crois pas..., grommela-t-il avant de sortir de sa chambre.

Il passa dans le salon et alla directement frapper à la porte de la chambre de maître dans laquelle il entra sans attendre de réponse. S'approchant derrière Taemin, il posa le carton sur le bureau avant de croises ses bras sur son torse.

- Je ferai ça seulement si tu viens avec moi. Hors de question que j'aille voir un opéra sans toi, que je visite Notre Dame ou la Tour Eiffel sans toi. Même pas en rêve. La seule chose que j'accepte de faire seul, c'est les magasins.

Aydan passa à côté de son Owner et s'appuya contre le bureau.

- T'avais dit que t'étais d'accord, qu'on le ferait ensemble..., murmura-t-il.

Aydan baissa la tête, déçu. Dans son mouvement, il remarqua le dictionnaire posé près de Taemin et soupira un peu avant de le saisir pour le refermer.

- T'apprendras rien comme ça. Je peux t'enseigner les bases de la politesse. Ce dictionnaire t'apprendra pas la prononciation et y'a rien de pire qu'un homme d'affaire qui maîtrise pas l'accent de la langue parlée.

Aydan se recula ensuite et alla s'asseoir dans le fauteuil trônant à côté de la table basse avant de faire signe à Taemin pour qu'il vienne.

- Je sais que je me répète mais prends du temps pour toi. Paris est une belle ville qui mérite d'être visitée. Ca serait dommage que tu restes cloîtré dans des bureaux toute la journée alors que tu as une ville entière à visiter. Viens avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Ven 12 Déc - 7:27

Aydan entre dans ma chambre comme une fusée et croise les bras sur sa poitrine mécontent du programme que j'ai aménagé pour lui.

- Je ferai ça seulement si tu viens avec moi. Hors de question que j'aille voir un opéra sans toi, que je visite Notre Dame ou la Tour Eiffel sans toi. Même pas en rêve. La seule chose que j'accepte de faire seul, c'est les magasins.

Je repose mon dictionnaire de français sur la table et croise les jambes avant de lui jeter un regard suspicieux.

- Je n'ai pas dit que je ne viendrais pas. J'ai dit que je ne pourrais probablement pas tout faire. Si tu veux de la compagnie pour visiter je peux engager une escorte.


Aydan quitte sa position défensive quelques secondes et je vois qu'il à l'air déçu.

- T'avais dit que t'étais d'accord, qu'on le ferait ensemble

- Écoutes, je suis la pour le travail avant tout, je te promets de venir une fois que j'aurai réglé cette affaire ça te vas ?
En vérité ce n'est pas vraiment une question, je ne lui laisse pas le choix. C'est ça ou rien. Je ne suis pas la pour m'amuser ni pour visiter, je suis la pour gagner de l'argent. Beaucoup d'argent.

Maintenant qu'il a remarqué mon bouquin de français, Aydan change de cheval de bataille. A croire qu'il à décidé de me pourrir aujourd'hui. Mais au lieu de me mettre en colère et pendant qu'il me fait la leçon je décide de jouer un peu. Aydan est de mauvaise humeur, ça me donne envie de jouer un peu avec ses nerfs.

Je me lève quand il me fait signe de venir vers lui et me penche pour aller déposer un petit baiser dans son cou, suivit d'un autre de l'autre côté, et un dernier sur le bout de son nez.
Je le vois devenir rouge et ça m'amuse. Un petit sourire taquin se forme sur mon visage pendant qu'il essaie de me vanter les beautés de la capitale française.

Je pose mes mains sur les accoudoirs du fauteuil ou il s'est assis et me penche vers lui en commençant à laisser des petits baisers papillons sur toute sa figure et son cou.
Je m'approche ensuite de son oreille et murmure joueur.

- Aydan, je connais Paris, j'ai déjà vu ce qu'il y a à voir... en revanche un cours de langue ne serait pas de refus avant de rencontrer les investisseurs... Tu pourrais m'apprendre quelques mots ?


J'embrasse doucement sa joue. - Comment ça s'appelle ça ?

J'embrasse ensuite son menton. - Et ça ? Comment on dit en français ?

J'embrasse son front et y reste un peu plus de temps que prévu. C'est doux et innocent. - Et ça ?

Je redescend sur son nez en lui posant la même question et m'arrête devant ses lèvres que je dévore des yeux. - Je crois que je connais le mot... J'embrasse sa bouche en murmurant le mot dans mon horrible accent français. Tant pis, le cours m'aidera peut-être à apprendre d'autres mots avec une meilleure prononciation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Ven 12 Déc - 8:33

Aydan se laissait faire. Pour l'instant. C'était agréable d'être embrassé si doucement. Machinalement, il nommait chaque endroit embrassé tandis que ses mains se crispaient sur les accoudoirs de son fauteuil. Il ne devait pas céder et pourtant, lorsque Taemin embrassa ses lèvres, il craqua et répondit au baiser avec douceur. Ca ne dura pas longtemps, quelques secondes à peine avant qu'Aydan ne le repousse.

- C'est pas ce genre de vocabulaire que tu es censé maîtriser, murmura-t-il en caressant distraitement la main de Taemin.

Aydan se leva ensuite et, la main de Taemin dans la sienne, le tira jusqu'au salon. Une fois dans la pièce, Aydan s'arrêta et enroula ses bras autour de la nuque de son amant pour l'empêcher de s'échapper. Lentement, il s'approcha de ses lippes et s'arrêta à quelques millimètres à peine.

- On dit "lèvres", corrigea-t-il dans un accent parfait avant d'embrasser tendrement sa bouche.

Le baiser ne s'éternisa pas mais il fut suffisamment long pour qu'Aydan joue un peu avec les lèvres de Taemin. Il s'en sépara ensuite et s'assit dans le canapé, tirant Taemin avec lui.

- On va faire quelque chose. A chaque phrase prononcée correctement, je t'apprendrai un mot et je l'embrasserai pour te montrer où il est.

Aydan attrapa à nouveau la main de Taemin et le força à lever le bras pour se blottir contre lui. Il ne boudait plus. Plus autant du moins. De sa main libre, il attrapa le bloc note posé sur la table basse, ainsi qu'un stylo. Il écrivit dessus plusieurs formules de politesse, ainsi qu'une transcription chinoise approximative, avant de les lire à voix hautes plusieurs fois. La Doll tendit ensuite le bloc à Taemin et attendit patiemment que son amant les lise à son tour.

Le métis prenait son rôle au sérieux et espérait de tout coeur pouvoir se rapprocher de son Owner en lui apprenant le français.

- Taemin, il faut que tu viennes à l'opéra avec moi. Et au spa aussi. J'ai toujours eu envie de... de faire "ça" là-bas. Et j'en ai encore plus envie avec toi..., termina-t-il à voix basse.

Aydan n'avait jamais parlé de ses fantasmes à personne mais il ne pouvait pas laisser passer une telle occasion. Il était en France, à Paris, capitale de l'amour, avec l'homme qui lui plaisait. Il se devait de lui parler de ses désirs pour mettre toutes les chances de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Ven 12 Déc - 9:21

Aydan a inversé les rôles et se retrouve à me donner une leçon de français dans le salon de la suite. Pas le type de leçon que j'espérais mais c'est un début. Il n'a plus l'air fâché. Tant mieux, je le trouve plus beau lorsqu'il est détendu.

En revanche si il y a bien une chose qui me stimule c'est l'apprentissage d'une nouvelle langue. J'ai appris à parler autre chose que le coréen à l'âge de 7 ans et à 10 ans je parlais déjà 3 langues de plus couramment. Le français est assez dur à prononcer mais je fais de mon mieux. Je suis redevenue l'homme d'affaire sérieux se préparant pour conclure un contrat de plusieurs milliards.
Je bute sur les mots et m'y reprends plusieurs fois en relevant la tête vers Aydan comme pour lui demander si je fais bien. Ce n'est pas un mauvais professeur en soit, là où c'est plus dérangeant c'est que je n'ai jamais eu envie à ce point d'arracher les fringues de mes tuteurs pour les baiser pendant la leçon. Surtout avec ce qu'il m'a promis si je réussissais à bien prononcer chaque note.

Oui, je suis clairement en manque de sexe et si Aydan ne se décide pas bientôt à me laisser lui faire l'amour je vais devoir me passer de lui et m'offrir les services d'un ou d'une professionnelle.

Je continue de lire et relire les phrases et essaye de prononcer les mots difficiles lorsque j'entends le murmure d'Aydan parvenir jusqu'à mes oreilles.

- Taemin, il faut que tu viennes à l'opéra avec moi. Et au spa aussi. J'ai toujours eu envie de... de faire "ça" là-bas. Et j'en ai encore plus envie avec toi...


Je relève la tête surpris et d'un coup mes investisseurs et le cours ne m’intéressent plus dutout.

- Tu peux préciser ?


Aydan aurait-il changé d'avis ? Il a envie de moi finalement ? ou est-ce Paris qui lui donne des idées ?

Je pose les notes sur la table basse et viens m'asseoir à côté de lui en posant mon bras derrière lui sur son dossier. Tout à coup il est devenue si timide que j'en souris sans m'en rendre compte. C'est...mignon ?

- Écoutes bébé, si tu veux que je t'accompagne partout il va falloir me donner une excellente raison pour ça.
Je lui lance d'un ton joueur sans me rendre compte que je viens d'appeler ma Doll "bébé".

Je me penche vers lui et susurre à son oreille en passant le bout de ma langue sur son lobe.

- Vas-y convainc moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Ven 12 Déc - 10:16

Aydan était satisfait des efforts que faisait Taemin pour prononcer correctement les phrases et râla un peu lorsqu'il s'arrêta en si bon chemin.

- Reste concentré, bouda Aydan en remuant contre Taemin.

Il tenta de récupérer les notes que son amant lui avait pris mais fut vite stoppé dans son élan quand ledit amant le surnomma "bébé" et quand il décida de jouer avec son oreille. Immédiatement, Aydan ferma les yeux et crispa sa main -posée sur la cuisse de Taemin- contre le jean. Tremblant, le métis poussa légèrement son Owner pour qu'il recule.

- Tu sais... Faire..., il rougit et se cacha courageusement contre le cou de son amant. Faire l'amour... Je veux faire l'amour avec toi là-bas..., murmura-t-il en agrippant le haut de Taemin d'une main timide.

Il était mort de gêne, embarrassé comme jamais, rouge de honte et le coeur battant à tout rompre.

Finalement, Aydan se recula et toussota un peu pour reprendre contenance avant de tirer sur son pull pour le remettre correctement. Puis soudain, quelque chose lui revint en mémoire.

- Pourquoi tu as refusé que je te touche hier dans le bain ?, demanda-t-il en regardant Taemin, les yeux brillants.

Sa main s'était à nouveau glissée sur la cuisse de son Owner et il la caressait distraitement, presque innocemment. Il voulait parlé de ce qu'il s'était passé la veille, pourquoi, alors qu'ils étaient si bien ensemble, Taemin s'était braqué de la sorte.

- T'as oublié ce que je t'avais dit ? Je me force jamais à rien. Encore mois à toucher quelqu'un.

Aydan finit par poser sa tête contre l'épaule de Taemin, les yeux fermés. Ses doigts s'étaient glissé à l'intérieur de sa cuisse mais restaient à peine au dessus de son genou pour ne pas risquer une réaction compromettante.

- J'aime bien te toucher. Que ce soit pour te faire du bien -il rougit en disant ses mots- ou pour simplement être avec toi, murmura-t-il presque pour lui-même.

Il rouvrit ensuite les yeux et attrapa les fiches pour les tendre à Taemin.

- Reprend les, t'y es presque. Puisque t'as été sage, tu pourras choisir le prochain mot que je t'apprendrai. Et comme je n'ai qu'une parole, je l'embrasserai, comme convenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 1:17

Je me lèche les lèvres quand j'entends Aydan me dire timidement qu'il veut faire l'amour dans un spa. Je n'ai aucun mal à laisser mon esprit divaguer et imaginer quel genre de réjouissances ça pourrait être. Un massage d'Aydan... et ensuite lui rendre la pareil à ma façon. Je le vois clairement là, les lèvres entrouvertes en train de gémir, les jambes écartées et les joues rouges.

Aydan m'oblige à revenir sur terre lorsqu'il remets l'incident d'hier sur le tapis.

- Pourquoi tu as refusé que je te touche hier dans le bain ?

Je me ferme immédiatement et ne dis plus un mot.  Ha oui c'est vrai, j'avais presque oublié comment je me suis fais repousser par ma Doll.
Il ajoute rapidement autre chose pour me rassurer mais c'est déjà trop tard. Je suis de nouveau hermétique. Je ne l'écoute plus.

Pourquoi faut-il constamment qu'il bousille tout lorsque j'essaie de faire des efforts avec lui ? On était bien là. A nouveau en temps de paix, à prendre un rythme. Mais encore une fois il  tout gâché en me rappelant qu'au final c'est lui qui choisi quand j'ai le droit ou non de le toucher. J'ai presque l'impression d'être un sextoy pour lui quand ça devrait être uniquement l'inverse. IL m'appartient, pas le contraire.  Qu'est-ce que j'ai bien pu lui faire pour qu'il change d'avis à ce point entre la dernière fois où on a fait l'amour et hier ?
Et puis merde, je m'en fous si j'ai envie de sexe je sais qui appeler.

Aydan me remets les fiches dans les mains et s'approche doucement. Il a des allures de félins.

- Reprend les, t'y es presque. Puisque t'as été sage, tu pourras choisir le prochain mot que je t'apprendrai. Et comme je n'ai qu'une parole, je l'embrasserai, comme convenu.


Qu'est-ce que je fais ? Ma personnalité tend à le repousser encore une fois, mettre fin à la leçon et m'éloigner de lui. Pourtant je décide du contraire. Je vais essayer une dernière fois. Je lui laisse une chance. C'est un cadeau que je lui fais car aller contre mes principes est difficile. Mais j'ai aussi envie de lui, de sa bouche partout sur moi, de son corps brûlant autour de moi.

Je relis une dernière fois les phrases silencieusement avant de reposer le tout sur la table basse et de pousser Aydan à s'allonger sur le canapé avant de me mettre au dessus de lui. Je récite de mémoire ce que j'ai retenue en faisant bien attention à mon accent puis fond sur son cou, l'embrasse et le lèche, frotte mon entrejambes sensuellement contre lui et murmure à son oreille.

- Je crois que j'ai envie de savoir comment on dit "tout le corps".


Je me redresse un peu et plonge mon regard plein d'envie dans le sien.

- Aydan laisse moi te faire l'amour. Je te promets d'être doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 2:19

Aydan se laissa allonger sur le canapé, surpris par le changement d'attitude de Taemin qui, il a quelques secondes à peine, était aussi froid qu'au début de leur relation. Le métis l'écoutait réciter ses phrases, les mains posées sur les hanches de son amant, le regard perdu dans le sien.

- Aydan laisse moi te faire l'amour. Je te promets d'être doux.

Les quelques mots de Taemin le firent trembler -ou alors était-ce son regad désireux ?- et Aydan se surprit à mordre sa lèvre, le regard brillant d'envie. Cependant, il repoussa son maître et le força à se relever pour l'éloigner de lui.

- Arrête.

La Doll, une fois debout, attrapa la main de Taemin et l'incita à se lever pour se serrer tout contre lui : une de ses mains passa dans ses cheveux alors que l'autre glissait en bas de son dos. Il craquait. Tant pis pour ses convictions et son refus d'être touché, Aydan avait besoin de sentir Taemin contre lui.

- Allons dans ta chambre, murmura-t-il à son oreille avant de venir embrasser tendrement sa joue.

Sur ces mots, Aydan attrapa la main de Taemin et le tira dans la chambre avec lui. Une fois dans la pièce, il ferma la porte derrière eux et libéra la dextre de son amant pour retirer le haut de ce dernier. Lorsque son Owner fut torse nu, le métis ne put se retenir de caresser lentement son torse, promenant ses doigts sur chaque muscle saillant tandis qu'il venait embrasser tendrement les lèvres de Taemin.

Son corps se réchauffait lentement et son coeur s'emballait déjà alors que l'excitation le gagnait. Aydan avait l'impression qu'il n'avait pas touché son Owner depuis des mois alors que ça ne faisait que quelques jours. Depuis que... Un frisson désagréable parcouru le jeune homme qui se serra un peu plus contre Taemin. Ce dernier lui avait promis d'être doux... Il voulait lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 3:08

Aydan a finit par céder et je vais enfin pouvoir lui faire tout ce dont j'ai envie depuis des jours. Je me saisie de ses lèvres avec un peu trop de brutalité tellement le désire me ronge mais me reprend rapidement.

J'ai dit que je serrais sage. Je vais essayer.

Je me détache de lui et termine de me déshabiller avant de m'allonger sur le lit puis lui tends la main dans un sourire taquin.

- Tu n'as pas dit que tu n'avais qu'une parole ? Viens là, je veux ma récompense.

J'ai hâte de sentir ses lèvres parcourir mon corps, du bout de mes orteils jusqu'à la racine de mes cheveux noirs.  Je veux prendre mon temps, nous avons quelques heures à perdre avant d'aller manger et j'ai l'intention de jouir plus d'une fois.
Je me sens de nouveau chez moi lorsque les lèvres pleines d'Aydan se pose enfin sur mon corps. Je ferme les yeux quelques secondes et une idée un peu particulière me vient à l'esprit.

Ma main remonte vers la table de nuit et je me saisis du téléphone pour appeler la réception. Je passe ensuite une commande tout bas et en anglais en m'assurant qu'Aydan ne puisse pas m'entendre. Je vais nous donner matière à jouer tout les deux pendant ces quelques heures de luxure. J'aurai bien fait venir le clone d'Aydan aussi pour les baiser tout les deux mais il est resté à Hong Kong. Deux Aydan, ça aurait été le pied...

En attendant je laisse ma Doll faire son travail, redécouvrir mon corps et m'embrasser, me lécher et me mordiller partout. Je me pince la lèvre inférieur à chaque fois que je le sens frôler mes zones les plus érogènes et prie pour que ma commande ne tarde pas trop. J'ai peu de patience en général, et avec Aydan encore moins.

Finalement j'entends frapper à la porte et un employé rentre dans le salon avec un chariot.

- Service d'étage.

Comme Aydan est encore habillé je lui souris et lui fait signe d'aller chercher ma commande. Je sors un billet de la poche de mon pantalon et lui tend pour qu'il le donne au garçon d'étage puis le regarde disparaitre dans le salon.
En attendant je donne des coups lent sur ma verge tendu à l'extrême pour me garder en forme même si je sais que ce n'est pas nécessaire. Je connais la suite du programme, je sais que je vais adorer.

Aydan revient avec une bouteille de champagne, une coupe de fraises et de la chantilly.

- Surprend moi bébé.


Que le spectacle commence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 5:25

A la provocation de Taemin, Aydan s'était empressé de glisser ses lèvres dans son cou puis sur son torse. Il embrassait chaque centimètre de peau et caressait chaque parcelle qu'il n'avait pas encore goûtée. Ses lèvres étaient humides et chaudes et s'accordaient parfaitement avec les courbes que formaient le corps de son amant.

Son torse et son flanc passèrent sous ses lippes alors le métis se laissait glissé un peu plus bas, jusqu'aux cuisses de son maître qu'il baisa avec délicatesse, l'une après l'autre. Vinrent ensuite ses genoux puis ses mollets. Il s'arrêta aux chevilles et les couvrit de baisers et d'attentions avant de passer à ses pieds qu'il embrassa à leur tour. C'est à ce moment là que Taemin le coupa dans ses attentions pour l'envoyer chercher ce que le garçon d'étage apportait.

Docilement mais non sans râler un peu, Aydan attrapa l'argent et quitta la chambre pour aller payer l'homme dans la suite. Il prit ce que Taemin avait commandé et fut surpris en découvrant de la chantilly, des fraises et du champagne. Le métis sourit en coin et retourna dans la chambre avant de poser le tout sur la table de chevet.

- Pervers, murmura la Doll, tout sourire.

Aydan vint ensuite sur le lit et s'agenouilla entre les cuisses de Taemin ; une fois installé, il retira son haut et son jean pour être plus à l'aise puis se saisit de la chantilly qu'il secoua. Il se pencha ensuite vers Taemin et, tout en l'embrassant, appliqua de la crème sur le torse de son amant, sur son cou et ses lèvres. Ces dernières furent vite dégagées de toute nourriture puisqu'Aydan les embrassa avec fièvre, passant et repassant sa langue sur ses lippes avant de la faire glisser dans le cou. Cependant, il ne toucha pas à la crème présente sur sa peau et se leva pour fouiller dans les affaires jonchant le sol.

- Attache la moi, ordonna-t-il à Taemin en lui tendant sa cravate dont il s'était débarrassée.

Tourné dos à l'Owner, Aydan attendit patiemment qu'il lui bande les yeux et lorsque ce fut fait, le métis s'installa à quatre pattes au dessus de son amant dans le but de retirer la chantilly qui couvrait son torse. Tous ses sens étaient éveillés et ne plus voir était assez handicapant. A tâtons, Aydan chercha le cou de son maître : rapidement, de la chantilly vint couvrir ses doigts qui glissaient le long de son torse. Le jeune homme sourit un peu et se baissa vers Taemin tout en léchant ses doigts. Sa langue passait sur ses phalanges, mutine et sensuelle et il finit par les prendre en bouche pour les sucer avec envie.

- Taemin..., gémit-il lorsqu'il eut fini de jouer.

Maintenant plus ou moins conscient de l'espace, Aydan se pencha et glissa savamment sa langue sur le torse de Taemin : sa langue récupérait consciencieusement la chantilly présente et même lorsqu'il eut finit de le nettoyer, il continua de l'embrasser avant de passer au cou de l'Owner. Aydan s'y attarda un peu et osa même marquer la peau de son maître -très légèrement cela dit, il ne voulait pas risquer de l'énerver.

Satisfait mais gourmand, le métis se redressa et chercha les fraises en tâtonnant. Lorsqu'il s'en saisit, il s'empressa de glisser le fruit contre les lèvres de Taemin avant de croquer dedans, faisant couler le jus qui glissa le long de son cou lorsqu'il se redressa pour avaler son morceau.

C'est à ce moment là qu'Aydan réalisa sa position : il ne lui en fallut pas plus pour remuer ses hanches d'avant en arrière avant de frotter leurs entrejambes éveillées. Il prit ensuite une autre fraise en revenant près des lèvres de Taemin et cette fois, il la glissa entre ses lippes avant de l'approcher de celles de son amant dans le but de partager le fruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 6:12

Aydan est le diable en personne. Je savais qu'il saurait comment m''exciter mais à ce point là... encore un peu et je serai venu rien qu'avec ses mouvements de bassin. Pour quelqu'un qui n'a jamais couché avec un homme avant je le trouve extrêmement doué et du coup ça me donne envie de pousser le vice un peu plus loin.

J'inverse nos places rapidement et me retrouve au dessus de lui attrapant à mon tour un fraise pour la lui faire gouter mais je l'empêche de croquer dedans. Je veux simplement qu'il utilise sa bouche et sa langue sur le fruit et rien d'autre. Le fait qu'il ait les yeux bandés en prime rend la vision extatique.

Je me penche ensuite à son oreille que je lèche et mordille encore et encore jusqu'à ce que je l'entende gémir puis m'arrête et murmure chaudement.

- Ne bouges pas, je te l'interdis. Je reviens...

Je vais jusqu'au dressing ou j'ai rangé mes affaires un peu plus tôt et reviens avec deux autres cravates en soie et un tube de lubrifiant que j'avais mis dans mon sac dans l'espoir de pouvoir posséder Aydan en France. Au final je suis très satisfait des tournures qu'on prisent les choses.

Je me saisie d'un de ses poignets et enroule la première cravate autour avant d'en attacher l'extrémité au montant de mon lit à baldaquin puis répète l'opération avec son autre main. Dans cette position Aydan est tout ce que j'aime. Offert, soumis, aveugle. Il est à ma merci et je vais pouvoir lui faire tout ce que je veux sans qu'il puisse me repousser ou même se débattre.

Je m'approche doucement de ses lèvres que je lui ravis un baiser langoureux. A partir de maintenant la douce torture va commencer. J'ai envie qu'Aydan me supplie de le prendre, qu'il ne retienne pas ses cris et qu'il hurle mon nom, je veux le voir jouir sous mes doigts dans un orgasme qui durerait pour toujours.

- Tu n'as pas chaud ? Moi ça m'a donné soif tout ça...


Je prend la bouteille de champagne bien fraiche que je passe doucement sur son torse jusque sur la bas de son ventre pour le rafraichir puis je finis par l'ouvrir en souriant.

Comme la fois dans la limousine je prends une gorgée que je m'empresse d'offrir à Aydan lors d'un baiser alcoolisé où nos langues se mêlent l'une à l'autre comme pour se battre les dernières gouttes de cet excellent millésimé.
Ensuite, sans avoir peur de tâcher les draps de mon lit je verse du champagne sur le corps d'Aydan jusqu'à son bas-ventre et repose la bouteille à côté des fraises sur ma table de chevet.

Je l'embrasse une dernière fois et décide d'aller boire à la source, déposant mes lèvres sur lui, dans son cou doucement puis sur son torse une nouvelle fois, m'arrêtant sur ses tétons que je suce et mordilles sans honte avant de tracer un chemin avec ma langue sur son ventre où je récupère le liquide ambré jusque dans son nombril en émettant des bruits de sucions obscènes.

- Mmmh délicieux.

Je fais ensuite parcourir le bout de mes doigts sur le bas du ventre bien éveillé d'Aydan pendant près de dix minutes, ne faisant que l’effleurer sans plus le toucher autre part. Aydan devient esclave de mes jeux pervers et le plaisir que j'en retire à l'instant est plus grand que si je lui faisait simplement l'amour. Non, assurément, son calvaire ne fais que commencer...

Je me penche sur lui et murmure sur ses lèvres sans les embrasser.

- Laisses toi aller, dis moi ce que tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 13 Déc - 14:37

Docilement, Aydan s'était assis sur le lit en attendant que Taemin revienne. Il l'écoutait, essayait de le repérer au bruit qu'il faisait. Ce fut bientôt inutile puisqu'il se retrouva attaché au lit, son amant entre les cuisses en train de l'embrasser. La voix envoûtante de Taemin lui parvint ensuite et il ne put que répondre par un gémissement rauque et excité. Tout ceci attisait ses envies les plus primitives, il devait l'avouer. Etre soumis de la sorte, exposé, aveuglé, attaché et surtout, dévoré du regard par l'objet de ses fantasmes.

- A-ah !, gémit-il soudainement, coupé dans ses pensées.

Aydan ne s'était pas attendu à un contact si froid sur une partie si chaude de son anatomie et sa réaction ne s'était pas faite attendre : il s'était violemment cambré et avait laissé échapper ce gémissement de surprise et d'extase pure.

Le métis comprit à cet instant que son supplice ne faisait que commencer. Soumis aux attentions perverses de la langue de Taemin sur son corps, Aydan tremblait et gémissait, se tortillait pour avoir droit à plus de contact, ce qui n'arrivait jamais. Il ne voulait pas ces lèvres sur son ventre, il les voulait sur les siennes, il ne voulait pas ces doigts sur son corps, il les voulait en lui.

Puis lorsque Taemin lui demanda ce qu'il désirait, Aydan cru mourir. C'était vicieux, malsain, obscène, pervers et terriblement excitant.

- Taemin... Je... Je veux que tu fasses ce que tu veux de moi..., murmura-t-il. Je veux sentir ta langue et tes lèvres partout... Je veux que tu me fasses l'amour jusqu'à l'épuisement... Je t'en supplie..., gémit-il avant de mordre sa lèvre.

Aydan se cambra contre Taemin, priant pour que ces aveux fassent réagir son amant. Il voulait jouir le plus vite possible, le plus violemment possible. Il voulait que son maître le marque jusque dans sa chair.

Par réflexe, la Doll voulu s'accrocher à son maître et le râle qu'il laissa échapper exprimait à la perfection sa frustration.

- Taemin ! Taemin, s'il te plaît... Ne joue pas trop, haleta Aydan.

Il ne pouvait rien faire d'autre que supplier et remuer, immobilisé et soumis. Et il ne voulait pas non plus faire quoi que ce soit d'autre : il aimait cette position que Taemin lui forçait à adopter. Le métis s'en remettait entièrement à son Owner, sans aucune barrière ni masque derrière lequel se cacher. Il mettait à nu son corps tout aussi bien que ses sentiments et ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Lun 15 Déc - 11:20

- Taemin ! Taemin, s'il te plaît... Ne joue pas trop.

Un sourire malsain se dessine sur mon visage en entendant les supplications de ma Doll. C'est précisément comme ça que j'aime le voir. A ma merci. Je ne compte pas mettre fin à mon jeu de si tôt.

Je me redresse et admire son corps entièrement nu, la devant moi, les jambes assez écartées pour que je puisse m'y mettre, m'invitant à le prendre comme j'en ai envie. Je ne serais pas contre dans d'autres circonstances mais là, j'ai plus  désire de l'entendre supplier et gémir. Si le coup de la douceur à marché c'est qu'il n'a rien compris. Je ne suis pas à son service, il est là pour me contenter et il l'apprendra très bientôt.

Je me penche de nouveau sur lui et ravage son corps de suçons, m'appliquant sur les endroits les plus sensibles de sa peau, le marquant comme ma propriété. Aydan est à moi, c'est mon objet de désire et de fantasme.

Je me couche presque sur lui en le mordant maintenant, collant mon corps chaud contre sa peau brulante et lui faisant sentir à quel point je suis dur et commence à bouger doucement mon bassin contre le sien.

Je m'approche de son oreille et murmure d'une voix tremblante d'excitation :

- Est-ce que tu sens l'effet que tu me fais ?

Je me relève ensuite d'un coup, quittant le lit pour me calmer. C'était moins une, j'ai tellement envie de lui que j'ai faillis le pénétrer. Du calme, il faut que je sois doux, ses cris de douleur me feraient le même effet que ceux de jouissance mais après ça je risquerai de ne plus pouvoir le prendre que par la force et je crois que j'aime trop entendre Aydan me supplier de le baiser pour me passer de son envie à lui.

Je m'assois sur le fauteuil où il était précédemment et le laisse reprendre son souffle pendant que je me calme. Et puis, je dois dire que la vision devant moi est enchanteresse. Plusieurs idées plus perverses les unes que les autres me passent par la tête en observant l'état d'excitation d'Aydan, attaché, les yeux bandés sur mon lit.

Je reviens vers lui ensuite très lentement et souffle doucement sur tout les endroits où j'ai apposé une marque bien rouge puis me redresse fier de l'effet produit.

Ensuite je décide de suivre une de mes brillantes idées eut plus tôt dans le fauteuil et quitte la chambre nu, en direction du salon. Je me saisie du sceau à champagne rempli de glaçon et d'un des chandeliers d'ambiance resté allumé sur la table de l'entrée et reviens dans la chambre. Je pose doucement le sceau dont je réserve l'usage pour plus tard à mes pieds et m'approche d'Aydan avec la bougie en souriant.

- On va jouer à un jeu Aydan. Je vais te poser des questions. A chaque fois que je n'aurai pas la réponse que j'attends tu seras puni. Si tu es gentil à la fin tu auras une récompense. On joue ?

Sans attendre je me mets à cheval sur lui et ravi ses lèvres dans un ultime baiser avant de commencer ma torture à la cire. De toute manière qu'il réponde juste ou non j'ai décidé que je voulais entendre sa voix...

- A qui appartiens tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Mar 16 Déc - 9:15

Délaissé sur le lit, Aydan remuait pour se défaire de ses liens. Il ne voulait pas être seul, il voulait être avec Taemin, il voulait le sentir contre lui, en lui, peu importe tant qu'il n'était plus abandonné de la sorte.

- Taemin ?
- On va jouer à un jeu Aydan. Je vais te poser des questions. A chaque fois que je n'aurai pas la réponse que j'attends tu seras puni. Si tu es gentil à la fin tu auras une récompense. On joue ?


Il ne l'avait pas entendu rentrer, sûrement trop pris dans ses désirs primaires. Il s'apprêtait à répondre quand Taemin lui grimpa dessus et l'embrassa. Ravi, Aydan répondit à l'échange en crispant ses mains : il voulait le toucher. C'était de la torture.

- A qui appartiens-tu ?

Surpris, la Doll resta muet quelques secondes. La première question était plus simple qu'il ne l'aurait pensé.

- A toi, répondit-il sans aucune hésitation.

Sa voix restait malgré tout tremblante, signe de son désir qui le dévorait depuis trop longtemps. Si Taemin ne se dépêchait pas, Aydan allait devenir fou.

- Taemin, arrête de jouer..., supplia le métis.

Aydan n'avait jamais aimé qu'on se joue de lui et que ce soit Taemin ou un autre, ça ne changeait rien. Qu'il soit excité ou non ne changeait pas non plus son point de vue. Il voulait que Taemin le soulage au plus vite. Cependant, l'Owner ne semblait pas de cet avis et Aydan comprit que son calvaire allait durer encore longtemps. Cette idée le fit frissonner de plaisir et de peur. Il ne savait pas dans quel était il en sortirait et ça lui plaisait énormément.

- Embrasse moi !, réclama Aydan en remuant contre son amant.

C'était de la torture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Mer 17 Déc - 3:55

- A toi, Taemin, arrête de jouer... Embrasse moi !

Aydan est si sexuel quand il devient esclave de ses propres désires...
Un sourire fend mon visage à cet instant parce que je sais que ce que je vais lui faire dans quelques minutes va être un orgasme visuel.
Mais avant, j'ai tout de même besoin de le soumettre un peu plus.

- Menteur... je croyais que tu n'appartenais à personne ?  J'ai envie qu'il supplie pour que je lui fasse toutes ces choses sales dont je rêve. Je n'ai jamais été aussi excité de ma vie. Aydan a vraiment un effet aphrodisiaque sur moi. - Je regrette je vais devoir te punir, je n'ai pas eu la réponse que j'attendais.

Je me penche sur lui et souffle sur ses lèvres. - La réponse était : A vous maître.

Je me redresse ensuite et frôle doucement sa verge tendu du bout des doigts puis penche la bougie pour faire couler la cire en dessous de son nombril. L'effet produit me donne envie d'éjaculer dans sa bouche, sur son ventre et en lui tout à la fois. Je ne sais même pas si je vais avoir la patience d'attendre et de jouer encore, j'arrive moi aussi à mes limites et me torture en même temps que lui de ne pouvoir le toucher. Mais - et c'est le cas de le dire - le jeu en vaut la chandelle.

- Puisque tu es à moi, je ne prendrais jamais plus non comme une réponse lorsque j'aurai envie de toi, c'est clair ?


Son souffle saccadé, ses lèvres pleines, le son tremblant de sa voix, tout me pousse à me montrer cruel, autant qu'il l'est avec moi en me donnant autant envie de lui. Rien que pour ça je verse de la cire à nouveau, cette fois à l'intérieur d'une de ses cuisses puis vient ensuite lécher le contour doucement pour faire la balance entre douleur et plaisir.

- Troisième question, qu'est-ce que tu veux que je te fasse exactement ? J'approche mon bassin de son visage et le force à ouvrir la bouche avec un doigt. Je l'aide un peu sur ce coup là, la vérité c'est surtout que je veux qu'il me dise ce que j'ai envie qu'il me fasse.

Aydan à beau être dans un état second, il reste tout de même intelligent et comprends vite où je veux en venir. Je laisse échapper un râle de plaisir quand je sens sa langue se poser sur mon sexe et si il continue je crois que je vais venir rapidement.

Je baisse les yeux et regarde la magie de ses lèvres pulpeuses opérer sur moi. Est-ce qu'il y prends vraiment du plaisir ? Une question bien loin du jeu que je m'étais imaginé sors de ma bouche sans que je puisse y réfléchir calmement. De toute manière je suis en train de perdre tout mes moyens, tout mon corps se mets à trembler et je finis par me libérer une première fois dans un souffle. Mais j'ai encore de la réserve. Ce n'est que le début.

- Dis moi, la vérité...qu'est-ce que je représente pour toi ?


Je suis curieux. Juste...curieux. Mais je connais déjà la réponse... je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Jeu 18 Déc - 8:42

Aydan ne parlait plus, il se contentait de soupirer et de gémir. Voire de crier. La cire brûlante sur sa peau le surprit et il lutta férocement pour ne pas pleurer : Taemin le blessait sciemment. A fleur de peau, il n'avait pas encore réalisé ce que c'était qui coulait sur son corps et les seules informations enregistrées se résumaient à une brûlure douloureuse -plus que ne l'aurait être de la cire chaude touchant l'épiderme. Il paniquait, ça ne l'amusait plus.

- T-Taemin..., geignit-il en tremblant.

Des larmes s'étaient accumulées au coin des yeux de la Doll, humidifiant la soie de la cravate. Taemin ne le voyait pas, bien évidemment, sinon, il ne serait pas en train de le forcer à ouvrir la bouche. Bien sûr, il n'était pas si méchant. C'est qu'il avait naîvement pensé.

Aydan ne réagit pas dans un premier temps et se focalisa sur le corps de Taemin au dessus de lui : il ne pouvait pas l'abîmer, il voulait le garder en bon état pour qu'il puisse lui donner du plaisir. Il devait se calmer. Peu à peu, sa panique s'évapora et le désir refit surface. Timidement, il glissa sa langue sur la verge de son amant avant de le prendre entièrement en bouche ; ses yeux bandés le poussaient à se focaliser sur ce qu'il faisait et étrangement, il aimait offrir de plaisir à Taemin. Ce dernier semblait réceptif puisqu'il ne lui fallut que quelques minutes avant qu'il ne se déverse entre les lèvres pulpeuses d'Aydan. Forcé à tout avaler, il ne retint cependant pas sa grimace causée par le goût désagréable du sperme de son maître.

- Dis moi, la vérité...qu'est-ce que je représente pour toi ? demanda soudainement Taemin.

Aydan cessa presque de respirer. Il n'avait jamais réfléchi à cette question et ne s'était pas attendu à ce que Taemin la lui pose.

- Ce que tu représentes pour moi ?, demanda-t-il, surpris.

La Doll réfléchit quelques secondes. Taemin comptait pour lui, c'était un fait, mais il n'arrivait pas à mettre de mot sur ce qu'il représentait pour lui.

- ... Quelqu'un avec qui j'ai envie d'être malgré le mal qu'il peut me faire. J-je ... tiens à toi... J'ai envie de te connaître... Tu comptes pour moi, Taemin ..., soupira finalement Aydan en mordant sa lèvre.

Sa réponse n'était pas claire, un peu brouillon, mais c'était ce qui s'approchait le plus de ce que son amant représentait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Jeu 18 Déc - 10:00

- ...Tu comptes pour moi, Taemin ...

Je regarde Aydan en reprenant mon souffle. Menteur. C'est un menteur, est-ce que j'ai l'air assez stupide pour gober ça ? Je pensais qu'il aurait au moins l'honnêteté de reconnaître qu'il n'est la que par intérêt. Qu'il s'agisse de sexe ou d'argent.

Je ne dis plus rien et me contente de me pencher pour l'embrasser. Nos lèvres s'entrechoquent violemment et je décide qu'il n'y aura plus de question. Plus rien d'autre que du désire pour ce soir. Je m'en veux d'avoir demandé. J'aurais du me taire, continuer à jouer à mon jeu pervers et c'est tout.

Une de mes mains quitte le lit pendant que je l'embrasse et cherche à taton le sceau jusqu'à le trouver. Je plonge ma main dedans et ramène vers nous un glaçon que je passe doucement sur les endroits où j'ai mis de la cire et puis je le fait remonter doucement sur tout son corps avant de le faire entrer dans sa bouche.
S'en suit ensuite un ballet entre nos langues et la glace. Nous la partageons, la faisons tourner dans nos bouches scellées l'une à l'autre. C'est très froid mais ça fait du bien.

C'est lorsqu'elle a entièrement fondue que je me décide enfin à quitter les lèvres d'Aydan.

- Tu voulais apprendre à me connaitre ? C'est ça que je suis. De la glace. Et tant que tu resteras près de moi tu souffriras. Pas parce que je ne l'aurais pas fait exprès mais parce que je l'aurais voulu, intentionnellement. C'est ce que je suis Aydan, c'est ce que j'ai toujours été....

Je me remets à l'embrasser ensuite pour ne pas qu'il me sorte une de ses tirades de gentil garçon. Je veux qu'il se taise. Je n'ai pas confiance en lui. Je ne ve... je ne peux pas.

Je fais glisser ma main jusque sur sa verge que je caresse doucement du bout des doigts avant de la prendre franchement en main.
Je joue quelques instants mais m'arrête avant qu'il ne vienne et lâche tout.
Son mécontentement me fait sourire contre ses lèvres.

- Pas tout de suite. Tu n'es pas autorisé à venir avant que je ne l'ai permis.

Je me saisi de la bouteille de champagne et le fait boire par gorgée jusqu'à ce qu'il n'y ai plus rien puis attrape le lubrifiant resté sur la table de nuit avant de le passer sur mes doigts. Prochaine étape, le paradis.

- Attention ça va être un peu froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Dim 21 Déc - 9:50

La réaction de Taemin n'avait rien de satisfaisant et pourtant Aydan s'en contenta. Pour l'instant du moins. Et de toute manière, il n'aurait pas pu lui répondre puisque son amant avait choisi de l'embrasser pour le faire taire. Docile, la Doll avait répondu au baiser sans protester et son seul râle fut audible lorsque son maître délaissa sa verge qu'il caressait jusque là.

- Pas tout de suite. Tu n'es pas autorisé à venir avant que je ne l'ai permis.
- Sadique
, répondit Aydan en grimaçant.

Le champagne s'imisça ensuite entre ses lèvres et le jeune homme le but sagement avant de reprendre son souffle à grandes gorgées. Le manque d'air se faisait violemment ressentir et ses soupirs ne furent bientôt plus suffisant pour oxygéner son cerveau. En tout cas, c'est ce qu'il pensa lorsqu'il se surprit à vouloir passer l'étape de la préparation pour directement passer aux choses sérieuses.

Cependant, il ne dit rien : il n'avait pas fait l'amour depuis longtemps, si Taemin le prenait ainsi, il aurait probablement très mal et il voulait éviter ça le plus possible. Alors après s'être détendu, il accueillit un doigt puis deux en lui. Ca n'était pas très douloureux. Le troisième lui arracha une grimace. Là, ça lui faisait mal.

- Doucement, se plaignit-il à son amant.

Aydan n'eut cependant pas le temps de s'habituer davantage à la douleur qu'un plaisir violent le submergea. Taemin venait de toucher sa prostate. Le cri d'extase du jeune homme se répercuta dans les murs de la pièce et désormais, il ne voulait qu'une chose : que son maître le prenne.

- C'est bon, viens...

Surpris, il constata que Taemin obéit relativement rapidement et délaissa ses chairs pour enduire son membre de lubrifiant avant de se placer à son entrée. Aydan faisait de son mieux pour se détendre et calmer son corps et son coeur. Il allait avoir mal. Et il ne s'était pas trompé : la pénétration de son amant lui donna l'impression qu'il était déchiré lentement de l'intérieur, ça n'avait rien d'agréable et pourtant, il ne dit rien. Il se contenta de se détendre le plus possible en soufflant légèrement, les yeux fermement clos et les lèvres ouvertes à la recherche de plus d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Dim 21 Déc - 10:30

J'essaie d'aller le plus doucement possible. Il ne le mérite pas mais j'ai dit que je serais doux et je n'ai qu'une parole. Pourtant je le sens, il est crispé et ne facilite pas les choses.

- Ay...Aydan détends toi je ne peux pas...tu vas me faire mal.


Tout irait plus vite si je pouvais le prendre plus brutalement mais je ne peux pas. J'ai promis.
J'attends un moment, à moitié en lui, je me penche sur lui et utilise ses propres mots pour le décontracter. Je ne peux retenir le rictus moqueur qui se dessine sur mon visage mais heureusement Aydan ne peut pas me voir et rien dans ma voix ne me trahit.

- Fais moi confiance. Ma voix n'est qu'un doux murmure au creux de son oreille.
L'effet produit est celui que je recherchais, ma Doll se détends enfin et je peux m'enfoncer entièrement dans un grognement de plaisir. Pour ne pas le blesser davantage je fais rouler mes hanches dans un mouvement circulaire en lui jusqu'à ce qu'il accepte complétement ma présence. Je respire fort, je suis trop bien en lui, j'ai envie de plus de force, je veux pouvoir faire claquer mon bassin contre ses fesses brutalement, mais je me retiens tant que je peux.

Le visage d'Aydan se crispe à nouveau et je prends pitié. Je me retire d'un coup et le détache de ses liens.

- Ça suffit.


La vérité c'est que j'aime autant que je déteste le voir souffrir. Aydan mérite d'être traité comme une trainée et baiser contre un mur parce qu'il est fait pour ça. C'est un appel à la luxure. Mais d'un autre côté c'est un objet à manier avec précaution. Il est fragile et pure. Et rien que l'idée de lui faire mal de cette manière me dérange. Pourtant j'ai envie de lui. Mais quelque chose dans son attitude me perturbe et je n'arrive toujours pas à mettre le doigt dessus.

Je m'allonge à côté de lui et le fait basculer au dessus de moi. Je lui arrache son bandeau de fortune et lorsque nos regards se croisent je vois que ses yeux sont humides. C'est trop pour moi. Je tourne la tête pour ne plus le voir. Aydan me trouble et me rends nerveux. Je ne le blesserai plus ce soir, être perçu comme un monstre sans cœur ne m'a jamais dérangé mais avec lui, je ne sais pas, il y a ce petit truc dérangeant au fond de moi qui me pousse à m'adapter à lui.

Silencieusement, je décide de lui laisser le choix. Si Aydan veut aller jusqu'au bout et souffrir il ne pourra s'en prendre qu'à lui même.

Le jeu est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Lun 22 Déc - 13:19

- Ca suffit.

Aydan s'attendait à ce que son amant le prenne sauvagement, sans aucune douceur, mais à la place, il se contenta de le le libérer de toute entrave, ce qui étonna la Doll, prête à subir les assauts de Taemin. Au lieu de ça, il l'avait fait passer au dessus de lui et le laissait totalement choisir quoi faire. Dire qu'il était surpris était un euphémisme, il s'était attendu à tout sauf à ça.

Tout son corps, son instinct, son cerveau lui hurlaient de partir et de s'éloigner de Taemin. Une personne saine d'esprit l'aurait fait. Mais Aydan était tout sauf sain d'esprit. Alors à défaut d'écouter sa raison, il écouta son coeur et ses désirs : le métis murmura le nom de son amant et avec délicatesse, attrapa son menton pour le forcer à le regarder. Il lui offrit ensuite un sourire tendre et sincère avant de fondre sur les lèvres pulpeuses de son maître qu'il embrassa avec délicatesse. Tandis qu'une de ses mains partait à la recherche de celle de Taemin, l'autre caressait sa joue avec douceur.

Aydan délaissa ensuite la joue qu'il cajolait pour se saisir du sexe encore gorgé et fier de Taemin : lentement, avec précaution, il se laissa glisser le long de son membre brûlant jusqu'à le sentir au plus profond de lui. C'était moins douloureux qu'avant mais la gêne ne partait pas.

Aydan passa outre au bout de quelques secondes et, lesd doigts entrelacés à ceux de Taemin, remua lentement son bassin. D'abord d'avant en arrière puis lorsqu'il fut habitué et que ses soupirs remplirent la pièce, de haut en bas.

- Bouge aussi..., soupira Aydan.

La Doll ne regrettait pas son choix. Du moins pas encore. Il n'avait pas la tête à ça pour le moment et restait persuadé d'avoir pris la bonne décision et ce, même si Taemin le blesserait volontairement. Il voulait rester avec lui. Peu importe le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Mar 23 Déc - 10:04

Aydan bouge sur moi sans me lâcher du regard. Je fronce les sourcils et ferme les yeux en sentant le plaisir m'envahir. J'ai du mal à rester neutre, ma bouche s'entrouvre et je me mets à respirer plus fort en le sentant bouger sur moi. Aydan me rend fou. Son corps, sa chaleur, son sourire, son regard, tout me pousse à le soumettre, à m'enfoncer en lui encore et encore jusqu'à ce qu'il perde la raison.
Mon regard devient noir je le sais. Aydan à fait son choix, je ne le laisserai plus fuir, mon autre moi refait surface rapidement.

- Bouge aussi...

Je le bascule d'un coup en dessous de moi et remonte une de ses cuisses pour mieux m'enfoncer en lui. Nos visages sont à quelques millimètres l'un de l'autre mais je reste à distance, je ne veux pas l'embrasser, je veux qu'il me regarde pendant que je lui fais l'amour.

Je laisse échapper un petit rire narquois et me retire d'un coup avant de rentrer un peu plus durement.

- Depuis quand tu me donnes des ordres ? Je répète une nouvelle fois l'opération mais mon geste bien que franc n'est pas douloureux. Je m'assure qu'Aydan y prenne du plaisir, c'est ce que je veux voir sur le visage de ma Doll. - Demande le plus respectueusement sinon je m'arrêterai avant de te faire jouir.

Je niche ma tête dans son cou avant d’accélérer mes mouvements de bassin mais je surveille bien plus les réactions d'Aydan que je ne prête aucune attention à mon plaisir charnel. Ce sont ses gémissements qui m'excitent bien plus qu'autre chose.
Ensuite je me redresse complétement et le ramène avec force contre moi, passe ses jambes au dessus de mes épaules et alterne les rythmes. Je l'emmène progressivement au bord de sa jouissance et de la mienne et quand je le sens prêt à venir je pose mon pouce sur l'extrémité de sa verge dans un sourire ravageur.

- Je croyais avoir été clair ? JE décide.


Ça mauvaise humeur m'amuse, je sais, je suis pervers et sadique, il me l'a déjà dit, et au final, il a entièrement raison, mais il sait aussi qu'il ne dois pas se plaindre, je lui ai laissé le choix, maintenant c'est trop tard, en refusant de partir il a perdu toutes chances de s'en sortir indemne. Il va devoir mérité sa jouissance.

Je continue de m'enfoncer, encore et encore jusqu'à trouver enfin cet endroit spécial qui le fait décoller au point que son dos ce soulève sous le plaisir dévastateur que je lui procure. Mais non, je refuse toujours de le laisser jouir, pas question, pas avant qu'il ne se plie à mes désirs et qu'il se soumette, je veux l'entendre de sa bouche pour ça. Aydan est à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 3 Jan - 11:57

- Demande le plus respectueusement sinon je m'arrêterai avant de te faire jouir, menaça Taemin.

Aydan n'en revenait pas. Son amant le torturait. Il l'empêchait de jouir et la sensation de plaisir que ressentait la doll sembla décuplée : il cria littéralement et dans sa vois se mêlaient parfaitement douleur et extase.

- Taemin ! Putain !, râla-t-il en le foudroyant du regard.

Il le savait. Il savait que son amant ne le laisserait pas en paix tant qu'il ne l'aurait pas supplié vulgairement de le laisser prendre son pied. Putain de sadique. En plus de contenir sa libération, Taemin s'appliquait à marteler sa prostate, ne lui laissant aucun répis, aucune chance de se calmer : son dos ne touchait désormais plus le matelas, ses mains agrippaient si fermement les draps qu'il était certain qu'il aurait pu les déchirer et sa voix était si emplie de plaisir qu'il savait que demain elle serait plus rauque que d'ordinaire. Tout le corps d'Aydan réagissait à celui de Taemin et implorait la jouissance.

Puis finalement, la Doll craqua.

- Taemin, je t'en supplie, laisse moi jouir, miaula-t-il presque en gémissant. Prends moi encore ! Encore plus... Taemin... Taemin...

Aydan répéta encore le prénom de son amant en se tortillant sous lui : ses hanches bougeaient avec frénésie à la recherche de plus de plaisir et ses yeux accrochaient le regard de Taemin afin de lui communiquer tout le plaisir que sa voix n'était aps capable de faire passer.

- Pitié, Taemin..., implora-t-il une dernière fois dans l'espoir pourtant vain d'être obéi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Sam 3 Jan - 12:32

- Pitié, Taemin...

Aydan me fait sourire. J'adore l'entendre me supplier, j'adore le voir prendre du plaisir et ne rien pouvoir y faire. Plus de contrôle, plus de contrainte. C'est tellement jouissif lorsqu'il ne lutte pas contre moi. Je veux en profiter encore un peu avant de lui redonner les pleins pouvoir sur son corps.

Je me retire brusquement et le retourne sur le ventre pour mieux le toucher là où il aime. Je me penche sur lui pendant que je glisse de nouveau entres ses jolies petites fesses rebondis et saisi sa propre main que j'oblige à se placer là ou se trouvait la mienne juste un peu plus tôt. Il s'interdira lui même de jouir pendant que je décuplerais son plaisir et je lui fais bien comprendre que ce n'est pas une option.

- Sers bien fort bébé, je te défends de jouir c'est compris ? Si tu obéis je te ferais découvrir quelque chose de bien meilleurs que tout ce que tu auras jamais connu. C'est une promesse, alors ne me déçois pas.

Je me redresse et agrippe ses hanches surveillant bien en même temps qu'Aydan joue le jeu. Je peux l'entendre gémir mon nom à chaque fois que je viens frapper sa prostate et baisse les yeux pour me concentrer.

Je ne vais plus tarder, mon corps se réchauffe de plus en plus, ma tête tourne un peu et c'est finalement l'explosion pour moi. Un dernier coup de hanche et je me penche de nouveau sur lui rapidement pour l'empêcher de venir avec moi. Je sais qu'il n'aurait pas résisté seul, mais il le doit.

Je mords du plus fort que je peux son épaule jusqu'à sentir le goût de son sang dans ma bouche en me rependant en lui puis quand j'ai enfin terminé je me redresse et recommence mes coups de hanches rapidement. Ce sont mes dernières forces avant que mon corps ne rendent les armes, c'est à ce moment précis qu'il va gouter au Paradis.

Je le libère enfin au moment où je me retire et me détache complétement de lui pour le regarder jouir. Aydan est tellement beau comme ça. C'est magnifique... et pour la première fois j'ai envie de le prendre dans mes bras après l'amour. Mais non.

Je préfère m'asseoir dans mon fauteuil pour reprendre mon souffle en l'admirant. Seul.

- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 115
Date d'inscription : 01/12/2014


MessageSujet: Re: Paris mon amour Dim 4 Jan - 13:18

Aydan s'était fait docile et obéissant et lorsque son amant l'avait retourné et lui avait ordonné de se contenir, il l'avait fait malgré l'envie puissante de se laisser aller. Il ne voulait pas prendre le risque de contrarier Taemin.

D'ailleurs, celui-ci se libéra bientôt en Aydan. Le jeune homme pensa que jamais il n'aurait pu ressentir autant de plaisir et pourtant, il fut rapidement surpris : la pression sur son sexe s'évapora et la douleur de la morsure additionnée à l'extase des déhanchés de Taemin lui arrachèrent l'orgasme le plus violent qu'il n'ait jamais eu. Sa voix se mua en un cri brisé qui se transforma par la suite en un râle rauque et marqué par le plaisir foudroyant.

- Alors ? entendit Aydan en s'effondrant sur le lit, épuisé.

Il se tourna péniblement vers son amant, tremblant de toute part, les membres engourdis et les doigts fourmillants. Le souffle court, il prit d'abord le temps de se calmer en détaillant Taemin : il était magnifique. Cependant, quelque chose manquait au tableau. La Doll se redressa difficilement et s'approcha de son maître à qui il prit la main, encore chancelant. Ses pas étaient peu assurés et ses jambes menaçaient de le lâcher à tout moment.

- Taemin ..., murmura-t-il simplement.

Délicatement, Aydan tira sur la main du susnommé et l'attira vers lui avant de retourner vers le lit : il se laissa tomber dans les draps en soie et entraîna l'Owner dans sa chute. A peine ce dernier eut-il touché le matelas qu'Aydan se lova contre lui. Il voulait un câlin, un peu de tendresse après le sexe, c'est tout ce qu'il demandait.

- Reste comme ça ..., demanda le métis en fermant les yeux, le visage lové contre le torse de son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 124
Date d'inscription : 30/11/2014
Age : 26


MessageSujet: Re: Paris mon amour Lun 5 Jan - 10:02

- Reste comme ça...

Je reprends mon souffle difficilement avec ma Doll dans les bras. Je ne sais pas quoi faire de mes mains, je ne suis pas habitué à ce genre de...câlin post-coïtal.

- Aydan, tu me prends pour une peluche ?

Je baisse les yeux et pose maladroitement ma main sur son épaule. La même que j'ai marqué il y a quelque minute.

- Je vais appeler un médecin pour soigner ça.

La situation bien qu'apaisante est assez inconfortable. Je ne sais pas comment réagir et j'ai le sentiment désagréable d'être un demeuré. Je ne sais absolument pas ce que je dois faire.

Je relève la tête et essai d'attraper du bout des doigts le combiné sans déloger Aydan de mes bras. Quand j'y parviens enfin je demande à la réception de faire monter une femme de ménage pour nettoyer tout ce bordel une fois que nous serons partis et jette un coup d’œil sur Aydan en commençant à demander un médecin. Il s'est endormi.

- Finalement...faites monter une trousse de soin et réveillez moi dans une heure.


Je raccroche doucement et m'autorise un geste rapide de tendresse en déposant un baiser sur les cheveux de ma Doll emportée par le sommeil. Le décalage horaire, le travail, le stress et surtout les deux heures que nous venons de passer m'ont achevés. Je me sens partir à mon tour. Je ferme doucement les yeux et finit par m'endormir tout contre lui.

- - - - - - - - - - -

Lorsque nous arrivons enfin au restaurant, un sourire amusé se dessine sur mes lèvres en voyant les grands yeux ébahis d'Aydan.

Nous sommes tout en haut de la tour Eiffel. Paris by night. Il n'y a que nous. J'ai réservé le restaurant entier pour faire la surprise à Aydan. Après tout ne m'a t-il pas dit qu'il n'avait jamais visité l'Europe ?

La jolie serveuse qui nous accueille nous parle directement en chinois. Elle minaude et pose doucement sa main sur mon bras avant de la faire remonter dans une caresse subtile. Je lui souris amusé. Les françaises sont très sexy.

Elle nous conduit à notre table donnant sur la plus belle vue du restaurant et je lui commande du champagne et des amuses-bouche pour nous mettre en appétit.

- La vue est à ton goût ?


Ce soir j'ai envie de choyer ma Doll, mais je ne perds pas de vue pourquoi nous sommes ici, je le laisse simplement prendre un peu de bon temps avant de parler boulot. Demain les choses sérieuses commenceront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Paris mon amour

Revenir en haut Aller en bas
 

Paris mon amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» l'Amour @ Disneyland Paris
» Les Romans Classiques Amour et Aventures Diverses Editions
» [Collections] Beaux romans d'amour (Tallandier)
» (Coll) Mes Romans rue de Monttessuy Paris
» Paris Tabou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Around the World :: Paris-