le nom de l'image
Premiers aveux.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Premiers aveux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Premiers aveux. Ven 21 Nov - 9:58

Il était certain que la frustration qu'il avait ressenti lorsque Shen s'était éloigné aurait pu le tuer et son râle de désespoir le prouvait bien. Comme s'il était déjà en manque, il s'était empressé de rejoindre Shen à travers la foule et osa même glisser une main dans la sienne qu'il ne lâcha que pour monter dans le taxi. Et même une fois dans l'habitacle, il glissa cette même main sur la cuisse de son Owner pour ne pas perdre son contact délicat. Shen semblait être dans le même état qu'Orphée et ce dernier en fut assuré lorsque des baisers furent dispersés contre son cou. Sagement, il bascula sa tête de l'autre côté pour dévoiler plus de peau à embrasser tandis que sa main libre rejoignait celle de Shen dans une caresse tendre.

La désir était là mais l'empressement semblait s'être évaporé : Orphée n'avait plus peur que son futur amant le fuie, il s'autorisait donc plus de douceur dans ses festes afin de profiter au mieux de cette situation. Jamais il n'aurait pensé en arriver là avec Shen. Du moins, pas si vite. Mais il fallait croire que cette attraction était réciproque et que la nature et les besoins primitifs avaient forcé les choses.

- Tiens encore un peu..., soupira Orphée.

Sa main quitta la cuisse de Shen et il la glissa sous son menton pour le forcer à redresser la tête vers lui. Là, il se pencha légèrement et lui vola un baiser chaste avant d'en déposer trois autres : un sur son nez et deux sur ses joues légèrements rosies. D'effrayant et froid, Shen était passé à adorable, sexy et magnifique. Orphée sentit une fierté singulière s'insinuer dans ses veines. Il allait partager le lit de cet homme. Ils allaient s'unir, poussé par une passion peu commune. Incapable de se contenir, la Doll pressa plus franchement ses lèvres contre celles de son homologue avant de se reculer lorsque le taxi s'arrêta. Il fut le premier à descendre et attendit que Shen quitte la voiture pour le suivre jusqu'à son appartement qu'il ouvrit peu après.

- Vite. J'ai envie d'être seul avec toi..., le pressa Orphée.

Les bras passés autour de la taille de Shen, il se serrait contre son dos, embrassant et mordant sa nuque tout en caressant son ventre du bout des doigts, ces derniers s'étant glissés sous le haut de son acquéreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 21 Nov - 10:30

Shen essayait maladroitement de refermer la porte de l'appartement malgré les caresses d'Orphée et ses dents dans son cou, le forçant à fermer les yeux et soupirer. Au bout de quatre essais, il réussi enfin à verrouiller la porte et laissa la clé dans la serrure pour se tourner et prendre le blond dans ses bras.

- Je suis là, c'est bon.. Répondit-il avec un petit sourire amusé.

Il posa un rapide baiser sur ses lèvres et l'entraîna avec lui près du canapé face à la grande baie vitrée qui donnait sur la ville. L'appartement était plongé dans le noir complet en dehors des lumières provenant de cette fenêtre et quelques appareils domestiques qui clignotaient discrètement. L'excitation était retombée depuis le temps mais il avait malgré tout envie d'embrasser Orphée qui semblait lui aussi plus apaisé.
Shen passa ses bras autour des hanches du blond et l'embrassa à nouveau, se réveillant petit à petit. Ses mains passèrent sous son haut et il caressa sa peau
d'un geste voluptueux et lent mais, cette fois, il ne se contenta pas de les cacher sous son t-shirt. Il remonta ses mains et emmena le tissu avec lui, le retirant doucement. Comme il l'avait remarqué, Orphée était musclé mais pas de façon trop brute. Ses abdos étaient finement tracés mais  ne ressortait pas plus que ça, en revanche, ses pectoraux eux étaient plutôt imposants par rapport au reste de son torse, lui donnant une allure plus viril. Le chinois jeta le t-shirt quelque part dans la pièce et découvrit vraiment cette peau douce et alléchante, faisant voyager ses mains sur ses flancs et ses reins sans oublier son bas-ventre et son abdomen. Ses baisers descendirent petit à petit, il embrassa son cou, puis ses clavicules qui lui avait tant fait envie, laissant sa langue rouler contre l'os proéminent, l'aspirant avec force. Il continua sa descente déposant de chaud baiser entre ses pectoraux et il suivit ce début de route pour descendre sur son ventre. Pour être plus à l'aise, il s'assit sur l'accoudoir du canapé en faisant crisser le cuir contre son jean. Pendant un instant, il se demanda ce que devait ressentir Orphée en le voyant ainsi, plus bas que lui à l'embrasser. Il lui donner une position dominante et ce consciemment, en revanche, c'était lui qui tenait les commandes et il les tenait fermement. Se régalant des soupirs qui arrivaient à ses oreilles, Shen se rapprocha de son nombril avec une lenteur maladive, il tourna longuement autour avec sa langue sans jamais le toucher. Finalement il agrippa le jean d'Orphée au boucles pour la ceinture, les bras en croix contre ses fesses et enfonça sa langue dans son nombril. Il le lécha avec attention avant de mimer des vas- et viens en le regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 21 Nov - 11:02

Il l'avait suivi jusqu'au canapé et l'avait laissé le déshabiller. Tous ses gestes transpiraient la sensualité et la douceur, cela n'avait plus rien à voir avec l'empressement dont ils avaient fait preuve dans la boîte et Orphée en était plus que ravi.

Bien que déjà nu, il se sentait déshabillé par le regard de Shen, comme si ce dernier sondait son âme, comme s'il pouvait lire en lui. Incapable de parler, Orphée se contenta d'agir et à son tour, il retira lentement le haut de Shen, glissant ensuite ses doigts tout le long de son torse sans jamais le quitter des yeux. Tout ça lui semblait si irréel... Délicatement, il remonta une main jusqu'à la joue de l'homme qui lui faisait face, superbe et fier, et caressa sa peau comme si elle était faite du matériau le plus fragile. Puis lorsque Shen lui échappa, Orphée perdu ses doigts dans ses cheveux qu'il aimait caresser, jouant avec alors que son partenaire descendait ses lèvres désirables le long de son corps. Aucun son ne venait troubler leurs soupirs et les bruissements de leurs vêtements ; il n'y avait plus qu'eux. Eux en tant qu'êtres humains. Il n'y avait plus ce statut de Doll ni d'Owner. Devant lui était assis Shen et cet homme frôlant la perfection semblait aimer l'embrasser et le toucher comme on ne l'avait jamais fait.

Il aurait voulu parler mais des paroles auraient été superflues alors pour tout discours, Orphée se contenta d'un soupir plus long et lascif que les précédents. Sa passivité lui plaisait mais lui aussi voulait plaire à son soupirant alors délicatement, il tira sur ses cheveux et le força à se reculer pour qu'enfin, Orphée puisse à nouveau lier leurs lèvres. Penché vers Shen, la position n'était pas des plus confortables et le jeune homme préféra saisir délicatement les hanches de son maître pour l'inciter à se lever à nouveau afin de rendre l'échange plus torride, digne du baiser échangé dans cette boîte de nuit crasseuse. Leurs torses, pressés l'un contre l'autre, diffusaient et partageaient leur chaleur et cela enhardit un peu plus le garçon qui recommença à remuer ses hanches contre celles de Shen dans le but de réveiller à nouveau leurs sens.

Ses mains, jusque là inactives, passèrent sur les flancs délicats de l'Owner avant de remonter dans son dos : frôlant du bout des doigts sa peau, Orphée s'imprégnait de ses détails et aspérités, désireux de tout connaître de ce corps splendide.
Bientôt, il délaissa les lèvres rougies et perdit les siennes contre la gorge de Shen qu'il goûta avec délectation avant de s'aventurer plus lascivement sur ses clavicules. Il reproduisait le même chemin que son partenaire à une différence près : lui s'arrêta à ces deux proéminences qu'il embrassa et marqua même de quelques suçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 21 Nov - 12:39


Tiré par Orphée, Shen se releva et passa ses bras autour de son corps. C'était étrange comme sensation, sentir le corps nu du blond entouré de ses bras alors qu'il le serrait fort contre lui. Sans se faire prier, il répondit au baiser avec autant d'ardeur, soupirant alors qu'Orphée commençait à mouvoir son bassin contre le sien. Il l'imita aussi, enserrant sa taille un peu plus puissamment pour mieux le sentir ce qui l'empêchait de faire de grands mouvements.
Quand Orphée délaissa ses lèvres pour repartir dans son cou, Shen bascula sa tête en arrière et remonta ses mains jusqu'à son crâne pour tirer ses cheveux décolorés avec un soupir de bien-être. Il remarqua d'ailleurs qu'il commençait à se « rebeller », à vouloir le pouvoir et ça ne lui plaisait pas... Enfin si mais il voulait être dominant dans cet échange. Son besoin de dominer se fit plus intense quand il commença à le marquer au niveau des clavicules. D'un coup de hanche prononcé et en tirant sur ses cheveux, il le rappela à l'ordre, les faisant tourner pour échanger de place.
Les genoux d'Orphée butèrent contre le canapé et Shen profita du déséquilibre momentané pour le pousser en arrière afin qu'ils se retrouvent tous les deux allongés sur le sofa. Il espérait ne pas lui avoir fait trop mal en s'écrasant sur lui mais ne s'en formalisa pas plus longtemps. Il se mit sur son bassin, les jambes de parts et d'autres de ses hanches et lui fit un clin d'oeil complice.
D'un geste sec, il attrapa ses poignets et tira ses bras au dessus sa tête , les maintenant d'une main. Il planta son regard dans le sien d'un air de dire « Ne bouges pas, c'est moi qui décide... » et se pencha pour pincer sa lèvre entre ses dents.
Comme quelques minutes avant, il recommença à explorer son torse de sa bouche mais cette fois, il faisait le chemin adverse, partant de son nombril pour remonter jusqu'à son cou, en utilisant sa langue comme moyen de transport. Il lécha son torse avec gourmandise et emprisonna un de ses tétons entre ses lèvres. Tandis qu'il l'aspirait, son bassin débuta une nouvelle danse. D'avant en arrière, rapidement... Des fois, il ralentissait pour coller leurs hanches avec plus vigueur, ses dents jouant avec ses boutons de chairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Sam 22 Nov - 7:23

Il s'en était douté : son manque de passivité avait dérangé Shen et ce dernier le rappelait à l'ordre, ce qui n'était pas pour déplaire à Orphée qui se laissa docilement faire. Le poids qu'il reçu lorsqu'ils tombèrent lui arracha un gémissement de surprise mais rien de douloureux et il le fit comprendre à l'Owner en lui offrant un sourire tendre et pourtant rempli de sous-entendus. S'il le laisse s'installer sur ses hanches sans protester, lorsqu'il ramena ses bras au dessus de sa tête, Orphée râla et remua un peu, sans grand sérieux toute fois -s'il l'avait voulu, il aurait pu échanger les places. Il cessa bien vite de se débattre pour profiter des lèvres pulpeuses qui s'aventuraient dangereusement sur son torse beaucoup trop sensible à son goût.

- Lâche moi... J'ai envie de te toucher..., l'implora-t-il en gémissant presque lorsque Shen commença à remuer son bassin.

Les hanches d'Orphée suivaient la danse sans jamais tenter de prendre le dessus et ses soupirs prouvaient sa soumission presque totale avant de donner un coup de bassin plus brusque et appuyé qui frotta leurs érections proéminentes dans un mouvement qu'il jugeait délicieux. Orphée n'avait pas encore atteint sa limite mais en avait déjà assez de patienter sans sentir davantage son futur amant. Profitant de la distraction de ce dernier, il libérant un de ses poignets et sans hésitation aucune, attrapa son vit qui déformait son pantalon et le massa par dessus le jean.

- Retire le, ordonna-t-il d'une voix plus grave que d'ordinaire.

Il avait bien compris que Shen souhaitait dominer mais il ne jugeait pas son ordre comme une tentative de rébellion quelconque et vint même tirer sur la ceinture du pantalon gênant pour l'inciter à lui obéir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Dim 23 Nov - 9:34

Pris de court par ce soudain mouvement de bassin venant d'Orphée, Shen soupira bruyamment en fermant les yeux, relâchant momentanément sa prise sur les poignets du blond. Il allait les libérer de toute façon, la demande plus que sensuelle qu'il avait prononcé l'avait fais frissonner.
En sentant ainsi la main d'Orphée masser si brusquement son érection, Shen hoqueta presque à la fois de surprise et de plaisir en rejetant la tête en arrière.
A son ordre, il se redressa de toute sa hauteur, se tenant droit, le regard baissé sur Orphée et le menton haut. Qu'il était beau comme ça... La lumière de la ville semblait se fondre dans ses cheveux blonds et illuminait une partie de son visage en laissant l'autre dans la pénombre. Cela créait un contraste, sur la partie éclairée, on lisait plus facilement le plaisir et sur celle plus sombre, le désir.
Obéissant, Shen recouvrit ses mains des siennes avec un fin sourire et les écarta doucement.
Sans jamais le lâcher des yeux, il défit la boucle de sa ceinture et tira lentement dessus pour la retirer. Le bout de cuir suivit sa main tel un serpent menaçant et il le jeta au sol, s'attaquant tout de suite au bouton de son jean noir. Se retrouver nu durant un tel acte n'avait rien d'étrange et était bien au contraire normal mais se retrouver nu dans leur situation avec leur relation...
Shen s'en rendit compte à ce moment-là, il n'avait plus vraiment envie... Enfin, d'un point de vue physique, bien sûr, le désir était toujours présent mais d'un point de vue mental et moral, il ne voulait plus.
Il laissa ses gestes en suspens et fronça les sourcils.
Orphée ne le laisserait pas aussi facilement et lui même n'était pas vraiment en état de le repousser.
Finalement, il laissa son jean et s'occupa de celui de la doll, le déboutonnant rapidement. Néanmoins, il ne lui retira pas, le descendant simplement jusqu’à mi-cuisse. Il faufila sa main dans son boxer et caressa son érection en se penchant pour embrasser son cou.
Ils se suffiront de ça pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Dim 23 Nov - 11:29

Peu après que Shen se soit levé, Orphée s'assit sur le canapé et glissa ses mains sur le torse de son Owner tout en dévorant de baisers lascifs son bas-ventre ainsi que ses hanches puis ses cuisses dénudées. Il se rallongea ensuite, le regard plongé dans celui de Shen et l'hésitation de ce dernier ne lui échappa pas. Ni même l'étincelle désormais disparue dans ses yeux. Orphée hésita. Devait-il se vexer et tout arrêter maintenant ou s'évertue à être à nouveau désiré ? Lui n'avait perdu en rien de sa fougue et de son désir et ne voulait pas arrêter là, c'était un fait. Mais savoir que quelque chose avait poussé Shen à ne plus le désirer le blessait dans son amour propre. Cependant, il fut rapidement coupé dans ses réflexions lorsque celui qui occupait ses pensées revint contre lui pour le caresser de façon très intime et l'embrasser de manière trop agréable, arrachant alors gémissements et soupirs à Orphée qui avait clos ses yeux. Dieu que cet homme était doué de ses mains...

Pourtant, aussi satisfaisant que cela puisse être, ça ne lui suffisait pas alors Orphée, délicatement, repoussant la main de Shen et inversa lentement leurs places. Agenouillé entre les cuisses de son partenaire, Orphée retira rapidement le pantalon jugé gênant avant de se lever pour retirer son propre jean. Une fois dénudé, il revint à sa place initiale et se pencha vers le ventre de Shen qu'il embrassa et mordilla de nombreuses minutes, avant de daigner balader sa langue sur l'aine pour ensuite remonter ses lèvres sur sa hanche qu'il embrassa délicatement. Sous ses lippes, il sentait les aspérités d'un tatouage et, fermant les yeux, il s'amusa à le redessiner de sa langue. Malheureusement, il faisait trop sombre et Orphée était trop emballé pour discerner sa forme. Revenant à son nombril, il déposa une myriade de baiser jusqu'à son pubis où il enfouit son nez dans les poils sombres alors qu'il tirait le boxer d'une main. Le bout de son vit était dévoilé et Orphée s'amusa à le frôler de ses lèvres plusieurs fois, incapable de le prendre en bouche tant que le sous-vêtement n'aurait pas disparu, ce qui ne tarda pas. Shen était nu sous lui et cette simple constatation le faisait jubiler. Rien n'était plus attractif qu'un être puissant, superbe et riche, soumis à ses moindre désirs.

- Vous êtes magnifique..., murmura Orphée d'une voix brûlante tandis qu'il embrassait l'intérieur des cuisses de son amant.

Son jeu dura plusieurs secondes mais il ne lui en fallut pas plus pour s'occuper de ce qui l'intéressait vraiment à cet instant ; langoureusement, il prit entre ses lèvres pulpeuses le sexe douloureusement dur de Shen, lui infligeant une succion lente qu'Orphée avait volontairement rendue étroite pour plaire à son maître. Le regard voilà de désir, il ne quittait pas le visage de son partenaire, le dévorant de ses iris sombre tout en s'affairant plus bas sur son corps, concentré et attentif aux volontés de Shen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Jeu 27 Nov - 22:30

Shen laissa Orphée échanger leur place, se retrouvant en dessous la peau collant au cuir du canapé. Soupirant bruyamment sous ses attentions, Shen caressa délicatement la tête d'Orphée comme il l'aurait fais à un animal.
Il s'apprêtait à se redresser quand son jean le quitta, partit retrouver leurs autres vêtements dans la pénombre du salon. La tête d'Orphée se pencha à nouveau sur son ventre et il sentit ses dents venir titiller sa peau.
Son bas-ventre se tordait d'excitation, faisant remonter en lui un frisson glacial mais délicieux.
Afin de mieux profiter du spectacle, Shen se redressa sur ses coudes et admira Orphée le couvrir de baisers. Il sentit sa langue contre son tatouage et n'apprécia pas vraiment ça, son tatouage étant le summum de sa vie privée et la seule trace de son passé.
Il n'eut pas vraiment le temps d'y réfléchir plus que ça, son boxer glissait furtivement vers le bas. Par réflexe et pour améliorer leurs positions à tous les deux, il écarta les jambes piur qu'Orphée puisse s'y installer.
Légèrement tremblant, il observait le blond le torturait, frôlant son érection découverte de ses lèvres sans jamais l'en entourer. Les baisers de ce dernier allèrent dans l'intérieur de ses cuisses, le faisant à nouveau soupirer. Qu'est ce qu'il était sexy ainsi, affairé entre ses jambes à l'embrasser avec autant de passion. Qu'est ce que ça serait quand enfin, il lui ferait une fellation...
Son désir fut vite exaucé et la bouche d'Orphée vint se poser autour de sa verge. Violemment, il rejeta sa tête en arrière avec un gémissement. Le traître ! Il ne s'y attendait pas tout de suite, il voulait d'abord lui répondre à son compliment mais il l'avait pris de court.
Sans pouvoir s'en empêcher, il se laissa tomber sur le canapé et enfouit ses mains dans les cheveux d'Orphée. Ses jambes vinrent autour de ses hanches et il l'emprisonna ainsi.
Sans s'en rendre compte, ses mains appuyaient plutôt violemment sur son crâne pour l'entraîner plus profondément alors qu'il gémissait des supplications d'une voix grave et entrecoupée.
- Plus vite ! Ordonnait-il inlassablement.
Shen se rejouissait de cet instant. La vision d'Orphée entre ses jambes lui faisant une gâterie étant parfaite. Néanmoins, il voulait le sentir contre lui, lui enfoncer les ongles dans la peau, l'entendre gémir à la fois de douleur et de plaisir.
Il voulait le voir succomber totalement à son charme sans qu'il ne puisse rien lui refuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 28 Nov - 8:42


Il sentait l'impatience de son amant grandir et c'est pour cela qu'il ne chercha pas à résister lorsqu'il le força à accélérer. Docilement, il augmenta la cadence et osa même le prendre plus profondément entre ses lèvres brillantes. Shen était bien plus que magnifique et Orphée savait que la vision de cet homme en train de s'abandonner dans la luxure pourrait le faire flancher une quelques secondes ; pour éviter cela, il ferma les yeux et en profita pour se concentrer davantage sur ce qu'il faisait de sa langue et de ses lèvres. Parfois, il abandonnait la verge de l'homme pour balader ses lèvres sur son aine puis ses bourses mais ces jeux ne duraient jamais trop : Orphée n'était pas d'humeur à torturer son bel amant.

Après quelques autres attentions sur son sexe, le jeune homme se redressa et sans aucune hésitation, dévora de baisers le cou de Shen tout en masturbant consciencieusement son sexe auquel il avait joint le sien.

- Vous aussi..., gémit-il près de son oreille.

Lui aussi voulait se sentir bien. C'était injuste que Shen soit le seul à gémir de plaisir. Orphée aimait s'occuper de ses amants mais aimait aussi que l'on s'occupe de lui et pour le montrer à celui qui lui avait perdre la raison, il cessa caresses et baisers et se contenta de saisir la main de Shen pour la glisser entre eux, jusqu'à leurs membres serrés l'un contre l'autre.

- S'il vous plait, implora-t-il en mordant sa lèvre.

Il avait trop envie. Trop envie de le sentir, de l'embrasser, de le faire gémir, de le serrer contre lui, peu importe comment, il voulait se rapprocher encore et encore de cet homme qu'il jugeait presque parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Lun 15 Déc - 8:57

Shen aggripa les cheveux d'Orphée dans ses longs doigts fins et tira dessus à chaque fois que ce dernier s'éloignait trop du but.
Finalement, il le laissa remonter sur lui et emmêla ses jambes aux siennes, laissant quelques gémissement lui échapper alors que sa main s'affairaient sur son sexe. Il en profita pour poser ses mains sur les fesses du blond et les malaxer douloureusement.

Sa voix au creux de son oreille provoqua chez lui quelques frissons. Cette voix rauque qu'il n'avait jamais entendue vêtue de ce ton si érotique.

Obéissant à ses désirs, il se laissa guider jusqu'à leurs entrejambes et toucha sa verge du bout des doigts. Il les laissa se balader le long de son sexe avant de le saisir en main et le caresser le plus lentement possible.

- C'est agréable ? Susurra-t-il contre son oreille avant d'inverser leurs positions d'un coup de bassin.

À califourchon sur ses hanches, il arrêta de le masturber et posa ses mains sur son ventre, les remontant lentement à son cou en se penchant comme un félin. Ses mains entourèrent tendrement son cou et sans trop serrer, il pencha son visage au dessus du sien, embrassant ses lèvres de petits baisers entrecoupés.

Pendant ce temps, son bassin se frottait frénétiquement au sien, faisant légèrement bouger son corps d'avant en arrière.

- Continus de me supplier... Sourit-il entre quelques soupirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Mar 16 Déc - 10:05

- C'est agréable ?
- Tais toi
, ordonna Orphée.

Mais à peine eut-il terminé sa phrase qu'il fut renversé et dominé par son amant. Qu'il était beau, ainsi au dessus de lui, excité et fier ! Orphée en rougissait presque. Il avait eu des amants mais rares étaient ceux qui l'avaient marqué comme Shen le faisait. Comme s'il avait été créé pour s'unir à lui, tout son corps criait au désespoir en sentant l'homme si lent et joueur. Orphée avait besoin de se sentir étreint plus fermement, embrassé plus fiévreusement et aimé passionnément. Il était certain que Shen pouvait lui offrir ce que son être entier réclamait. Sinon, pourquoi ressentirait-il un besoin si puissant uniquement à son contact ?

- Continue de me supplier...

Le cou serré par les mains de Shen, le jeune homme peina à rassembler ses esprits pour accéder à la requête de son maître. Le supplier ne le gênait pas -il n'était que très rarement embarassé pendant le sexe, la gêne se faisant ressentir plus tard- et il décida d'obéir sans broncher.

- Shen... Shen, fais moi jouir..., soupira Orphée d'un voix rauque. Embrasse moi encore. S'il te plaît... Je t'en prie...

Orphée implorait sans honte son amant tout en remuant ses hanches lui aussi. En syntonie parfaite avec Shen, il n'hésitait pas à soupirer et gémir son prénom. Il ne se contrôlait plus et ne cherchait pas à se contrôler. Son Owner lui faisait du bien et le jeune homme mettait un point d'honneur à ce qu'il le sache.

Ses mains, jusque là inactives, partirent explorer les hanches et les flancs de son amant ; sa peau soyeuse glissait délicatement sous les doigts fins d'Orphée qui la compara silencieusement à de la soie. Puis ses ongles prirent le relais de ses doigts et sans ménagement, il griffa le dos de son amant : de ses omoplates à ses reins s'étendaient de longues traînées rougeâtres. Elles ne prouvaient rien si ce n'est qu'ils avaient passé un moment d'harmonie parfaite. Elles rappelleraient à Shen et Orphée que ce n'était pas un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 19 Déc - 14:31

Un grand sourire déforma son visage à l'entente de ces supplications; il l'aurait cru plus digne, moins docile. Encore une fois, il fut fier de son effet sur la doll.
Alors qu'il soupirait de plus en plus, poussant quelques gémissement à ses griffures, Shen ramena ses mains dans le boxer d'Orphée, pressé d’accéder à sa demande.
Presque aussitôt ses mouvements reprirent autour de son sexe et il fit comprendre au blond de faire pareil en attrapant une de ses mains.
Ses lèvres gourmandes partirent se réfugier dans son cou, étouffant quelques gémissements alors qu'il s'amusait à le marquer sur toute la surface qui passait sous ses lèvres.

A un moment, il finit par se tendre, donnant un léger coup de tête contre le menton d'Orphée avant de se libérer sur son torse avec un râle grave et long. Ses mains caressèrent encore un instant la verge de son partenaire alors qu'il s'étalait sur lui, prenant finalement conscience de ce qu'ils venaient de faire.
Ça ne le gênait pas, il l'avait vu venir dès le début...

Shen pouffa de rire et décida de rester ainsi; allongé sur sa doll. Il emmêla ses jambes aux siennes et sans lui adresser un seul mot, s'endormit contre son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Jeu 25 Déc - 7:50

Les mains de Shen lui faisaient un bien fou et Orphée ne se privait pas pour que son amant le sache. D'ailleurs, le plaisir qui ne cessait de monter finit par s'accumuler dans son bas ventre en une boule de tension et de chaleur qui ne tarda pas à exploser : la Doll jouit dans un râle d'extase, quelques secondes seulement avant que son maître ne se déverse entre eux. Par réflexe, le jeune homme ferma les yeux et serra Shen dans ses bras en se focalisant sur sa respiration légèrement irrégulière. Elle le berçait. Il sentait qu'il s'endormait petit à petit et savait que s'ils ne bougeaint pas, il passerait sa nuit là.

- Shen ?, murmura-t-il.

Cependant l'essai d'Orphée fut vain puisque son amant ne réagi pas, déjà endormi. Cette constatation attira un sourire sur les lèvres de la Doll ; il attrapa ensuite la couverture trônant sur le dossier du canapé pour recouvrir son maître assoupi.

La position, bien qu'inconfortable, lui offrait une sorte de douceur qu'Orphée n'était pas prêt d'abandonner : écrasé par le poids de Shen, il se sentait à l'abri. Le souffle de son aîné contre son cou, son odeur, sa chaleur, tout semblait fait pour l'apaiser et Orphée ne tarda pas à s'endormir profondément à son tour. Cette soirée avait été folle. Sur cette pensée, il sombra, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 09/11/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Ven 2 Jan - 14:15

Le soleil inondant le salon de sa clarté agressive, chauffant malgré la saison les deux corps enlacés sur le canapé. Avec un léger râle, Shen tourna la tête pour l'enfoncer dans le cuir sombre, se cachant de la lumière. Il ne comprit d'abord pas pourquoi il n'était pas dans son lit douillet, enroulé dans ses grosses couvertures et pourquoi il était allongé sur un corps nu. Agacé, il se laissa glisser entre le dit corps et le dossier du sofa avant de donner des coups de pieds à la personne encore endormi à côté de lui, jusqu'à ce qu'elle tombe au sol. Finalement, son cerveau sortant des brumes du sommeil, il se rappela alors sa soirée de la veille. Les baisers avec sa doll, les caresses qu'ils se sont échangés.

Avec un soupir, il tourna le dos à la vitre et tenta de se rendormir, c'était peine perdue. Non seulement il était en retard sur ses travaux mais en plus, il avait froid, dévêtu ainsi. Shen se décida donc de se lever, ramassant ses vêtements au passage.
- Hey, va t'habiller, malpropre ! Ordonna-t-il froidement à Orphée en lui donnant un coup de pied dans la cuisse.

Sans un regard, il parti dans la salle de bain pour se doucher. Il espérait que la Doll n'allait pas mal interpréter leur aventure de la nuit, non pas qu'il ne voulait pas le blesser mais il n'avait pas envie d'avoir à le repousser sans arrêt ou être embêter par un lèche-botte qui essaierait d'avoir son attention. Heureusement, Orphée semblait loin de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Doll

avatar
I am
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014


MessageSujet: Re: Premiers aveux. Sam 3 Jan - 3:53


Le réveil d'Orphée ne fut pas vraiment celui attendu. Jeté sans délicatesse du canapé et frappé par son amant, il peina à comprendre ce qu'il avait fait qui pouvait mériter un tel traitement. Le douleur que ressentait le jeune homme était cependant davantage interne que physique : il ne comprenait pas pourquoi Shen le rejetait de la sorte alors que la veille même, ils s'enlaçaient et s'embrassaient comme si rien d'autre à part eux ne comptait. Bien sûr, il ne s'était rien imaginé et ne s'était pas attendu à une effusion de baisers et d'amours de la part de son maître mais il avait espéré un réveil plus "normal".

Les yeux perdus au plafond, Orphée resta inerte encore quelques secondes après que Shen soit parti à la douche. Maintenant, il ne savait plus comment agir en sa présence.

Enfin, Orphée se leva et quitta le salon en reprenant ses vêtements : une fois dans sa chambre, il parti se doucher sans réelle conviction et s'habilla peu après s'être séché. Il n'avait pas faim, pas sommeil mais avait très envie de fumer alors par réflexe, il fouilla dans la chambre qui lui était attribuée et récupéra une cigarette ainsi qu'un briquet avant de partir sur le balcon.

Le froid lui fouettait le visage et la neige qui tombait semblait geler la peau nue de ses pieds. Il risquait de tomber malade mais peu lui importait pour le moment : tout ce qui comptait était le bâton de nicotine qui se consumait entre ses lèvres et la fumée qui l'accompagnait. Lorsqu'Orphée eut terminé, il écrasa le mégot dans le cendrier et retourna à l'intérieur dans l'espoir de se réchauffer avec un café brûlant. Il en prépara même deux mais ne servit pas celui de Shen -il le boirait s'il en avait envie-, à la place, il retourna s'asseoir près du canapé, dans un fauteuil adjacent et alluma la télé qu'il regarda sans réel intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Premiers aveux.

Revenir en haut Aller en bas
 

Premiers aveux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude des nombres premiers, Paolo Giordano
» Jouez au jeu des premiers mots et gagnez une étoile de sheriff
» Vos premiers frissons d'amour
» Ornithorynque [Mes premiers poils !]
» mes premiers essais de stumpwork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hong Kong :: Hung Hom 紅磡 :: résidences-