le nom de l'image
Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours Dim 5 Oct - 11:13

Zhao Luhan
24 ans
Chinois
Owners
Choi Min Ki
Caractère


Il y a parfois une grande différence entre l’image qu’un homme renvoie et ce qu’on apprend à découvrir lorsqu’on le connaît bien. Comme on dit, l’habit ne fait pas le moine et Luhan est de ceux qui aiment bien cet adage. Il est de ces hommes très efféminés qui sont souvent pris pour des dolls. Mais faites attention à ne pas trop vous y coller, surtout en ce sens, car vous risquez d’y perdre quelques dents. Il n’a rien d’une petite créature dont il faut prendre soin. Au contraire, non seulement Luhan sait très bien se défendre, mais est aussi un leader né. Par contre, il n’a pas toujours su comment utiliser à bon escient cette qualité et même encore maintenant, il apprend toujours de ses erreurs. Toutefois, sa personnalité a déjà été beaucoup plus cassante et brusque que maintenant. Histoire d’être à la hauteur de son noble nom de famille, Luhan ne s’autorisait pas à montrer ses faiblesses ou une certaine douceur, certain qu’à cause de ses airs délicats, il avait besoin d’en faire toujours plus que les autres jeunes hommes de son milieu.

Or, certaines erreurs lui ont appris qu’il valait mieux rester fidèle à lui-même sans perdre sa poigne de fer pour autant lorsqu’il était nécessaire de la sortir. Et il n’hésite jamais, même si c’est quelqu’un qu’il aime qu’il doit remettre à sa place un peu brusquement. Luhan ne donne pas sa confiance facilement non plus, sans par contre que ça en devienne une vraie maladie. Dans sa vie personnelle, il peut néanmoins être beaucoup plus ouvert que dans sa vie professionnelle où être parano et parfois un peu tyran peut toujours être une bonne chose. Luhan n’aime pas la violence gratuite. Toutefois, il croit en elle lorsqu’elle est nécessaire, sûr que certains caractères ne peuvent apprendre sans être malmenés un peu. Il suit énormément les traces de son père, qu’il admire beaucoup mais ça lui pose parfois quelques problèmes de personnalité, oubliant qu’il est un homme différent de ce que son père est par moments.

Luhan aime les belles choses. Les hommes masculins mais intelligents ont sa préférence, même s’il n’ose pas toujours s’y brûler les ailes. Il aime les bijoux et s’en pare sans complexe. Ses ongles arborent parfois un certain nailart néanmoins discret. Ses vêtements sont toujours de marque et d’une coupe savamment étudiée, mais aussi masculins. Les chemises blanches ont sa préférence, généralement déboutonnées sur une petite longueur au niveau du col. Il prend grand soin de sa peau, qu’il tente de garder blanche comme la porcelaine, ainsi que de ses cheveux, qui changent assez souvent de style. Présentement, ils sont blonds et mi-longs, une coupe qu’il arbore depuis un bon moment déjà. Il adore la pluie qui bat contre son carreau pendant qu’il lit un bon roman policier et les chats qui aiment se coucher sur lui et ronronner à qui mieux mieux. Il a aussi un Rottweiler qui ne va pas vraiment avec l’image qu’il renvoie, mais qu’il adore.

Luhan déteste toutefois tout ce qui est faux. Il se permet peut-être de l’être, mais préfère encore être le seul à jouer ce petit jeu. Il est aussi allergique au cacao et déteste qu’on le regarde étrangement quand il dit être allergique au chocolat. Il n’aime pas la malbouffe, mais pourrait manger des fruits jusqu’à en avoir la panse bien tendue ! Et il déteste vraiment être seul sans pour autant se trouver quelqu’un pour partager sa vie. Trop difficile ? Peut-être... Et ses amis les plus proches commencent à blaguer en parlant d’éventuellement lui offrir une doll pour son anniversaire. Le genre avec laquelle il ne pourrait pas s’ennuyer...!
Histoire


Luhan est né en Corée du Sud sous le doux prénom de Min Seok. Toutefois, sa mère adolescente n’était pas prête à prendre un bébé en charge et l’a laissé en adoption. C’était mieux ainsi puisque le bébé qu’il était alors a été adopté par un couple de Chinois aimants désirant à tout prix avoir un petit garçon, ce qui excluait l’adoption d’une petite Chinoise. Maître des encens de la puissance mafieuse en place, Zhao Chen Li avait impérativement besoin d’un fils pour le remplacer lorsque le moment serait voulu. Et il a la chance de ne pas avoir besoin de forcer la main de son fils. Plus celui-ci grandit, plus l’envie de suivre les traces de son père est grande. Le maître des encens est chargé de la branche qui recrute les meilleures forces de la mafia. Ça prendra un très long moment avant que Luhan ne puisse faire siens ce rang et une fois son père décédé ou à la retraite, il peut toujours le perdre au profit d’un autre jeune homme qui aura fait ses preuves. Néanmoins, il a de bons espoirs en l’avenir et étant présentement apprenti du maître des encens actuel, il travaille déjà en ce sens, recrutant pour son père et pour le « gouvernement » en place des hommes de qualité et de confiance.

Il a grandit dans cette optique. Déjà tout jeune, il intégrait les meilleures écoles privées. Ce n’était pas facile tous les jours, Luhan devant exceller dans tout ce qu’il entreprenait, ne serait-ce que pour être digne de porter le très important nom de Zhao. Dès qu’il commence une nouvelle année scolaire, on le prend pour une poupée de porcelaine, jolie et fragile qui ne sert qu’à être posée sur une étagère pour être admirée. Mais à chaque fois, il réussi assez rapidement à faire comprendre à tout le monde que ça ne sera pas aussi simple de le rabaisser à une simple plante verte à poser dans un coin. Luhan est un garçon populaire, admiré et détesté tout à la fois. Il ne mâche pas ses mots quand il s’adresse à un élève qu’il croit « inférieur » et il ne fait pas non plus dans la dentelle pour ceux qui viennent d’un milieu semblable au sien. Les seuls qui se méritent son respect sont les enfants du parrain, avec lesquels il fait une partie de sa scolarité. Déjà jeune, Luhan sait ce qui est bon pour lui et détecte facilement quelles relations doivent être entretenues avec soin.

Après sa scolarité régulière, Luhan intègre tout naturellement une des meilleures universités du pays. Encore une fois, appliqué, froid et contrôlant, il se taille une place de choix entre ces murs. On ne l’aime jamais vraiment, mais on le respecte et c’est tout ce qu’il demande, ne comprenant peut-être pas bien encore que le respect dans la crainte et la haine n’est pas toujours une bonne chose. Il l’apprend à ses dépends à la fin de la première années d’université. Luhan comprend dès lors qu’il joue dans la cours des grands et qu’il devra ajuster le tir. On le tourne complètement en ridicule pendant la cérémonie de fin d’années, d’une manière horrible avec quelques informations très personnelles qu’il avait donné à des personnes qu’il croyait de confiance. Pas question d’appeler papa pour le secourir. Il garde la tête haute. Mais étonnant, cet événement ne le rend non pas davantage froid ou méfiant. Il décide de revoir son jugement personnel. Ses actions deviennent moins égoïstes, moins directives aussi. Il s’assouplit, devient plus doux sans perdre son mordant naturel. Toujours leader dans l’âme, il laisse néanmoins du lest à son entourage.

Toutefois, sa confiance reste une chose très difficile à gagner et il prend un très grand soin à être impartial lorsque vient le temps de prendre des décisions importantes, ce qui peut poser problème dans certaines amitiés ou relation intimes. Pas de favoritisme. Et maintenant qu’il travaille pour son père, étant un fier apprenti dans cette branche hautement distinguée, il peut faire la fierté de ce dernier en appliquant ces bonnes valeurs acquises par l’apprentissage à la dure. Par contre, il aurait peut-être de décompresser un peu, le travail occupant décidément une bien trop grande place dans sa vie.
Et toi?
hi Very Happy Vous pouvez m'appeller Gally, mais mon pseudo c'est Gallagher. J'ai 19 ans. Je cherchais un forum city différent de tout ce qu'on retrouve Very Happy J'ai hâte d'être validée et de jouer avec vous o/


Code:
➝[color=#b03636][b]Choi Min Ki (Ren - NU'EST)[/b][/color]  ➝ [url=http://privateblossom.forumactif.org/u34]Zhao Luhan[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Owner

avatar
I am
Messages : 34
Date d'inscription : 30/09/2014
Emploi/loisirs : Saxophoniste


MessageSujet: Re: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours Dim 5 Oct - 18:07

Bienvenue parmi nous! Bon courage pour finir ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours Dim 5 Oct - 18:30

Merci miss ♥

Ma fiche est terminée ! Je vais la recenser dans le bon sujet mais au cas où, je le dis ici aussi :3
Revenir en haut Aller en bas

Doll

avatar
I am
Messages : 189
Date d'inscription : 15/08/2014
Localisation : With Qian
Humeur : falling in love


MessageSujet: Re: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours Lun 6 Oct - 3:46

Bonjour ! Et bienvenue !

Ton personnage est très intéressant et j'adore sa personnalité qui contraste avec son apparence physique !
L'idée de l'apprentis est également bien choisis et logique !

Tout est bon je vais de ce pas te valider.

J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous !

*

swore i'd never fall in love again, but i feel hard

I don't know just how it happened, I let down my guard. Swore I'd never fall in love again but I fell hard. Guess I should have seen it coming, caught me by surprise.I wasn't looking where I was going and I fell into your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours Lun 6 Oct - 4:55

Merci beaucoup, c'est vraiment plaisant à lire ♥ Je vais me dénicher un rp de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours

Revenir en haut Aller en bas
 

Zhao Luhan ; une poigne de fer dans un gant de velours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cable connexion pour AUDI
» Miss Holmes présente "La Belle et la Bête" de Cocteau
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gestion :: ➝ who are you ? :: Présentations validées-